Avertir le modérateur

17/01/2012

Très Haut-débit sur Gagny et le département : Financement et Débit, le compte n'y est pas !

Debitex,Gagny

Nous avions a plusieurs reprise traité du sujet de la connexion de la ville de GAGNY au réseau Très Haut Débit installé par DEBITEX.

Nous sommes toujours surpris de l'attitude et du choix final de la majorité municipale actuelle qui milite pour un projet déjà techniquement dépassé, alors que le projet du SIPPEREC est déjà actif sur plus de 100 communes.

Mais une fois de plus la municipalité de GAGNY à pris un "câble de retard" en autorisant le passage d'un réseau utilisant de la fibre dont le rapport coût/débit réel est excessivement prohibitif tel que déployé sur les 27 communes.

 

Le Très Haut Débit, c’est au moins 100 Mbit/s symétriques

Livre_du_vrai_tres_haut_debit.pdf

Pose_infrastructures_sous_voirie.pdf

GAGNY
Gagny magazine n° 169 janvier 2012


D'après ce que nous avons compris, à Gagny :

  • il y aurait moins de 5000 points de connexion réels pour 16000 points théorique,
  • Le cout de connexion par point utilisateur serait compris entre 800 et 1000€,
  • Le coût mensuel de location de la ligne ne nous a pas été précisé et n'est pas disponible sur le site,

Les services publics et les immeubles collectifs seraient les principaux bénéficiaires, alors que la très grande majorité des financiers seraient les particuliers habitants dans les pavillons de la commune via les taxes foncières et d'habitation,

Toutes les rues ne seront pas couvertes avant une dizaine d'années, ce qui restreint immédiatement l'accès de tous les particuliers ayant les moyens de se brancher à ce nouveau réseau de le faire,

Par ailleurs la commune se serait vraisemblablement engagée à fournir gratuitement un local pour y installer le coeur du réseau communal. Cette gratuité aura-t-elle une compensation en terme de point réseau installé gratuitement ... A cela aucune réponse ? Quelle serait la durée de gratuité en terme fiscal, locatif, électrique, climatique et de mise en sécurité d'un tel local ?

Nous nous étonnons fortement du fait que des coûts pourraient être facturés aux collectivités ou aux particuliers désirant se brancher à ce réseau, car le financement public a été de grande ampleur et qu'il comprend effectivement le raccordement de 150.000 points d'accès, soit 400€ par logement.

subvention_publique_d'investissement.jpg

GAGNY_Local_gratuit.JPG

Doit-on comprendre que l'équipe actuelle UMP a été dans l'incapacité de revitaliser le marché du centre-ville depuis 4 ans au point d'en arriver à céder gratuitement plusieurs centaines de M2, et de transformer cet espace du marché couvert "dixit-ancien marché (sic)" qui sera transformé local réseau pour des points d'accès d'adresses IP ?

Comme annoncé sur le blog de Pierre Facon, le raccordement des particuliers risque d'être décalé de près d'une dizaine d'années.

FACON_DEBITEX_Particuliers.JPG

Enfin en terme de couverture du territoire nous nous interrogeons sur la capacité à adresser les 1.168.892 millions d'habitants du Val d'Oise (95) et 1.515.983 habitants de la Seine-Saint-Denis (93) soit moins de 4,6% du territoire.

A titre de comparaison, le SIPPEREC distribue déjà sur plus de 100 communes en Région Parisienne avec des débit de l'ordre de 500 Mbits soit 5 fois la vitesse théorique prévue dans le plan DEBITEX avec des tarifs chez l'abonné allant de 29,90€ à 94,90€ par mois ...

http://www.sipperec.fr/fileadmin/templates/pdf/rapport_ac...

COMPLEMENT D'INFORMATIONS :

De nombreuses copropriétés et collectivités ont reçu les mêmes courriers. Cependant ce qui est inquiétant dans les dossiers fournis, c'est que à aucun moment DEBITEX ne parle des coûts de raccordements entre les points collectifs et les particuliers, et encore moins des couts des abonnements, ni de la maintenance des points collectifs.

Cette société demande donc aux bailleurs sociaux et aux conseils syndicaux de ratifier des accords de connexion sans aucune obligation de sa part. Idem pour les collectivités locales et institutions. Nous pensons que cela est pernitieux et peux nuire gravement au développement du très haut débit. 

ntic,très haut débit,debitex,sipperec,seine saint denis,val d'oise,pierre facon,gagny

Projet_DEBITEX_collectivité.pdf

Alors pourquoi une telle précipitation dans un dossier ou nous avions déjà souligné l'impréparation administrative et financière et surtout le choix de la fibre noire techniquement déjà dépassée ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu