Avertir le modérateur

04/09/2019

GAGNY Mag hors-série: un "Paris Match * " nécrologique !

GAGNY Mag hors-série : un " Paris-Match* " nécrologique ! Vingt pages rendant hommage à Michel Teulet, maire de Gagny de 1995 à 2019. On va parcourir les pages ensemble et les commenter.

https://www.gagny.fr/wp-content/uploads/2019/08/Gagny-Mag...

gagnymag1 (2).png

Page 3 : Le maire de Gagny s'exprime dans ce numéro hors série. Il partage ici l'éloge rédigé par les élus de la majorité (mais pas par toute la majorité) et prononcé par Patrice Roy lors de l'hommage municipal le 31 juillet.

gagnymag3 (2).png

Gagnymag hors-série page 3

Il est écrit: " Homme pragmatique et responsable, il s'est fait le devoir de s'engager, en 1995, pour assumer la fonction de premier magistrat de la ville afin de lui éviter une mise sous tutelle financière de l'Etat. Dès lors, les services de l'Etat n'ont cessé de féliciter la gestion financière rigoureuse de la ville". Intox ! Nous reviendrons prochainement sur les deux mandats de Jean Valenet avec son premier adjoint au maire pour une longue interview vidéo. Histoire de rétablir toute la vérité.

Nous appelons Jean Valenet maire de Gagny de 1983 à 1995 qui nous dit ceci : " Zorro est arrivé ! Cette mise sous tutelle n'a jamais été notifiée et décidée par le préfet de la Seine-Saint-Denis et la Cour des comptes. si cela avait été le cas le premier responsable était Teulet qui était mon premier adjoint et responsable des finances depuis deux mandats. Par contre Teulet après avoir été élu en 1995, a pleuré auprès d'Alain Juppé, Premier Ministre, pour avoir je crois me rappeler 5 millions de Francs, soit 300.000 euros en 2019 ».

Lorsqu'il visitait les écoles, Michel Teulet avait coutume d'affirmer en souriant, que « nous devrions faire voter les petits » Ndlr : Pas besoin son " fond de commerce " électoral était les personnes du 3ème et 4ème âge et la Cerisaie.

Embellir Gagny jusqu'à obtenir récemment la plus haute distinction du concours des villes et villages fleuris : la Fleur d'or. Ndlr : Coût de cette folie pour les gabiniens : 1.500.000 euros ! Reportage TF1.

Il avait surtout l'art de parvenir à faire de belles choses avec peu de moyens. Le Village de Noël en est un bel exemple. Ndlr : Tous les gabiniens se rappellent du panneau " Crèche réalisée par Michel Teulet " que nous avons maintes fois décrié sur ce blog.

Et puis le maire veut entamer des discussions avec sa famille et son équipe municipale pour dénommer l'espace situé entre l'Hôtel de Ville et la place Foch « esplanade Michel Teulet». Ben voyons ! Il faudrait peut-être aussi penser à Robert Richard et surtout en premier au Colonel Robert Taurand qui lui était aimé par l'ensemble des Gabiniens.

Donc A.G.B.News propose de nommer cette esplanade devant l'Hôtel de Ville de Gagny : Esplanade Colonel Robert Taurand. Un nom qui fera l' unanimité 

gagnymag4 (2).png

Gagnymag hors-série page 4

gagnymag5 (2).png

Gagnymag page 5

Page 4 : Des finances municipales redressées - Lorsqu'il est élu en juin 1995, Michel Teulet récupère une situation budgétaire proche du désastre. Ndlr : il était premier-adjoint de Jean Valenet et responsable des finances pendant deux mandats. Voir la déclaration de Jean Valenet.

Page 8 : Une vie au service de Gabiniens. " Durant  ses 8802 jours de mandat ininterrompu, il a toujours privilégié le contact le plus direct avec les habitants de chaque quartiers. Ndlr : Ce qui est faux bien évidement. Pendant ses trois mandats, il a fait seulement une seule réunion dans les divers quartiers de Gagny. Il venait au marché des Amandiers uniquement en période électorale.

Page 8, 10 et 11: des photos avec des ministres: Michel Debré, Robert Pandraud, Dominique de Villepin, Fadela Amara, François Fillon. Il manque le principal Jacques Chirac. On m'a demandé récemment de publier des photos de Teulet car j'ai une banque d'images très importante. J'ai dit non car beaucoup de mes amis savent que ce personnage était odieux avec le blog. Il n'aimait pas que nous informions la ville de Gagny, il n'aimait pas la contradiction. Il a perdu en Cours de cassation son procès contre Actualités de Gagny Blog. La ville de Gagny a dû payer 2500 euros à E.G. plus les frais de procédure engagé par le maire, qui ont coûté 10.000 euros aux contribuables. Pour la photo avec Jacques Chirac, je ferrai une exception à la fin de cet article.

Page 16 : une journée de deuil. Un élu qui doit être en colère est certainement Henri Cadoret. Et on le comprend, lui qui était aussi devant le catafalque, n'est pas en photo ! Des incompétents au service communication.

Page 18 et 19 : Messages de Gabiniens . No comment, pas de preuves.

* Paris Match, sa devise : « Le poids des mots, le choc des photos »

Page 20 : Étant gabinien depuis de nombreuses années, il faudrait que ce nouveau rédacteur en chef qui n'habite pas Gagny et ne connait rien de son histoire, se documente sérieusement sur notre ville avant toute publication...

J'ai photographié pendant plusieurs années des personnalités politiques dont Jacques CHIRAC, des Premier ministre, des ministres, des sénateurs, des députés, Robert Pandraud, Raymond-François Le Bris, préfet de la Seine-Saint-Denis et des élus, de nombreux élus de ce département et d'ailleurs... Ci-dessous des photos avec Jacques CHIRAC et Teulet. Tous droits réservés © ADmt - A.G.B.News.

Enfin une question au maire: quel est le coût de ce GAGNY Mag nécrologique ? Nous aimerions avoir cette réponse lors du prochain conseil municipal le 16 septembre.

gagnymag hors série,michel teulet,gagny,robert richard,colonel robert taurand,jacques chirac,raymon-françois le bris,préfecture de seine-saint-denis,rolin cranoly

Jacques CHIRAC à Villepinte, salon "Au carrefour de l'Europe du Nord"

img099 (2).jpg

img098 (2).jpgimg101 (2).jpg

Jacques CHIRAC et François GUILLAUME © ADmt - A.G.B.News

gagnymag hors série,michel teulet,gagny,robert richard,colonel robert taurand,jacques chirac,raymon-françois le bris,préfecture de seine-saint-denis,rolin cranoly

Jacques CHIRAC, Nelson PAILLOU et Robert PANDRAUD

gagnymag hors série,michel teulet,gagny,robert richard,colonel robert taurand,jacques chirac,raymon-françois le bris,préfecture de seine-saint-denis,rolin cranoly

img100 (2).jpg

Jacques CHIRAC, Raymond-François LE BRIS, Ernest CARTIGNY, Nelson PAILLOU

Inauguration Palais de Justice de Bobigny - 15 février 1987

Cliquez sur les photos pour les agrandir

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu