Avertir le modérateur

27/10/2018

GAGNY : Traces de soldats - Les Poilus de 1914-1918

GAGNY : Les élèves de la classe de 3ème3 du Collège Théodore Monod, avec leurs professeurs Mme Martel et Le Goff, ont réalisé la carte numérique « Sur les traces des Poilus de Gagny ».

Cette carte interactive permet de découvrir les informations sur les 108 Poilus de Gagny (date de naissance, date de décès, lieu de décès, genre de mort, leur âge au moment de leur décès).

Un travail remarquable. Bravo à ces collégiens et leurs professeurs. Cliquez sur le lien :

https://www.arcgis.com/apps/MapJournal/index.html?appid=c...

traces de soldats....jpg

traces de soldats 1.jpg

traces de soldats 2.jpg

traces de soldats 3.jpg

traces de soldats 4.jpg

traces de soldats 5.jpg

traces de soldats 6.jpg

traces de soldats 8.jpg

traces de soldats 9.jpg

traces de soldats 10.jpg

Henri Albert Dauchy.jpg

Dauchy Henry Albert.jpg

Dauchy Henri Albert né le 19.07.1892 à Gagny, soldat du  45e RI, mort pour la France le 12.09.1914

10/11/2014

Célébration du 96ème anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918

centenaire 1914.1918.jpgMardi 11 novembre 2014, célébration du 96ème anniversaire de l'Armistice de la Grande Guerre.

Lundi 11 novembre 1918, 11 heures: dans toute la France les cloches sonnent à la volée. Au front, les clairons bondissent sur les parapets et sonnent «Cessez le feu», «Levez-vous», «Au drapeau». La Marseillaise jaillit à pleins poumons des tranchées. Même soulagement, en face dans le camp allemand.


armistice 1918,grande guerre,chanson de craonne,français,allemand,poilusPour la première fois depuis quatre ans, Français et Allemands peuvent se regarder sans s' entretuer. Un armistice (arrêt des combats) a été conclu le matin entre les Alliés et l'Allemagne, dernière des Puissances Centrales  à rendre les armes. Il laisse derrière lui huit millions de morts et six millions de mutilés. Source herodote.net

http://www.herodote.net/


89ème anniversaire de l'Armistice du 11... par elysee

Le Parisien publie un article : Le chant des sacrifiés avec "La chanson de Craonne " qui rappelle le lourd-et absurde-tribut payé par les poilus 

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Chanson_de_Craonne

armistice 1918,grande guerre,chanson de craonne,français,allemand,poilus

 

11/11/2012

NEUILLY-PLAISANCE: "Memorial Day" en ce 11 novembre 2012

NEUILLY-PLAISANCE: "Memorial Day" en ce 11 novembre 2012. La loi votée en février dernier rend hommage à tous les soldats morts pour la France. Cette journée marquait le 94 ème anniversaire de l'Armistice de 1918 ainsi que le 42ème anniversaire de la mort du général de Gaulle.

Neuilly-Plaisance, cérémonie du 11 Novembre © Actualités de Gagny-Blog.JPG

Neuilly-Plaisance, cérémonie du 11 novembre ©Actualités de Gagny-Blog.JPG

Après une cérémonie au carré militaire du cimetière de la ville, des fleurs ont été déposées à la stèle érigée à la mémoire du général de Gaulle et au monument aux morts de la ville par Christian Demuynck, maire de Neuilly-Plaisance, Pierre Facon, conseiller général de la Seine-Saint-Denis et les différentes associations et délégations.

neuilly-plaisance,christian demuynck,pierre facon,11 novembre 1918,armistice,foch,verdun,grande guerre,lazare ponticelli,poilus,de gaulle,nicolas sarkozy

neuilly-plaisance,christian demuynck,pierre facon,11 novembre 1918,armistice,foch,verdun,grande guerre,lazare ponticelli,poilus,de gaulle,nicolas sarkozy

Christian Demuynck, maire de Neuilly-Plaisance et Pierre Facon, conseiller général.

Neuilly-Plaisance, cérémonie du 11 novembre © Actualités de Gagny-Blog (5).JPG

Christian Demuynck a ensuite prononcé un vibrant hommage dans la cour d'honneur de l'Hôtel de Ville:

" Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir". Nous n'avons pas oublié cette phrase du Maréchal Foch, héros de Verdun. Nous n' avons pas oublié les atrocités de cette Grande Guerre, ces récits, ces témoignages. Nous n'avons pas oublié les images de ce conflit que l'on disait être le dernier.

Nous n'avons pas oublié ces Poilus, et le dernier d'entre eux, Lazare Ponticelli*, décédé en 2008. Nous n'avons pas oublié nos "Morts pour la France", morts pour nos couleurs, pour nos idéaux de liberté, d'égalité, de fraternité. Près d'un siècle après cet armistice, nous ne vous avons pas oubliés.

neuilly-plaisance,christian demuynck,pierre facon,11 novembre 1918,armistice,foch,verdun,grande guerre,lazare ponticelli,poilus,de gaulle,nicolas sarkozy

Il y a près d'un an, le Président de la République Nicolas Sarkozy, signait un décret fixant au 11 novembre la commémoration de tous les morts pour la France. Parce que cette Grande Guerre, cette "Ders des Ders" ne fut malheureusement pas la dernière sur notre sol. La Paix n'est durable que si elle est juste, équilibrée, voulue.

La perte de l'Alsace-Lorraine en 1871 est l'une des causes du premier conflit mondial du XXème siécle. Les conditions imposées à l'Allemagne en 1919 sont, en partie, à l'origine de la guerre de 1939-1945. "Ce n'est pas une paix, c'est un armistice de vingt ans" disait, en 1920  le Maréchal Foch. Il voyait juste.

Nous n'avons pas oublié. Chaque année le 8 mai, le 11 novembre, nous nous retrouvons autour de ce monument aux morts. Pour effectuer notre devoir de mémoire. Pour rappeler l'importance de la paix. Pour nous souvenir de ceux qui sont tombés pour notre liberté.

Mais se souvenir, ce n'est pas se repentir. Les guerres, les conflits ne naissent jamais de bonnes raisons. Nous le savons. Les générations suivantes doivent entretenir le souvenir. Et si nous pouvons regretter les conflits passés, nous ne devons pas pour autant renier notre Histoire.

Que cette histoire ait eu des conséquences positives ou négatives, laissons l'histoire aux historiens et vivons pour le présent, préparons notre futur. Assumons notre passé, nos réussites, nos gloires, nos désaccords, nos échecs.

Il y a 94 ans, le lundi 11 novembre 1918, à 5h10 du matin, à l'intérieur d'un wagon isolé, dans la forêt de Compiègne, au carrefour de Rethondes, l'Armistice est signée. Il prendra effet à la onzième heure du onzième jour du onzième mois de 1918.

Ce matin, devant celles et ceux qui n'ont jamais connu la guerre, je veux saluer la chance que nous avons de pouvoir vivre ce moment et ainsi rendre hommage à nos ainés. Aujourd'hui l'Europe est en paix. Une paix fragilisée par les crises que nous traversons. Appuyons nous sur l'histoire, pour affronter les difficultés. Et souvenons nous de celles et ceux qui ont donné leur vie pour que nous vivions libre.

*Wikipedia Lazare Ponticelli:http://fr.wikipedia.org/wiki/Lazare_Ponticelli

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu