Avertir le modérateur

31/03/2015

GAGNY : Du très haut débit dans quelques années seulement ...


GAGNY : Du très haut débit dans quelques années seulement ...

Malgré les annonces tonitruantes de la municipalité de Gagny dans le journal local, nous avons demandé directement aux opérateurs en faisant le tour des agences commerciales des FAI (Fournisseurs d'Accès Internet) :

Question "Quand sera installé le très haut débit sur Gagny dans notre rue ?"

Réponses laconiques des 3 opérateurs principaux :

- Nous ne savons pas quand la fibre sera déployée dans votre quartier.

- Nous attendons un retour du fournisseur principal du câble sur le micro-câblage des rues.

- Les services de votre mairie ne nous ont fournit aucune date de câblage de votre rue.

Bref, nous constatons une fois de plus que la municipalité ne fournit pas les bonnes informations dans le Gagny mag, alors que les gabiniens sont en droit d'attendre des réponses claires et limpides ...

En attendant voici l'état de l'ADSL sur la commune, inférieur au débit théorique, quelque soit l'opérateur puisqu'ils utilisent tous les mêmes fils téléphoniques en cuivre suspendus sur des poteaux dans nos rues depuis plus de 40 ans.

Debit_moyen_GAGNY.jpg

Détail du débit

Dans le quartier Jean Bouin, "ravitaillé par les corbeaux", les débits sont encore beaucoup plus faibles qu'au Chenay et Pointe de Gournay:

internet haut débit,fournisseurs d'accès internet,adsl,ntic,gagny

internet haut débit,fournisseurs d'accès internet,adsl,ntic,gagny

Avec une latence  PING de 39ms, nous arrivons à un seuil limite négatif en matière d'accès internet qui nous oblige a relancer régulièrement le rafraîchissement des  pages internet affichées et peut ralentir de nombreux jeux de console de manière récurrente ...

Avec une latence PING de 65ms, regarder une vidéo en streaming, connecter en même temps plusieurs équipements ou envoyer un album photo vers le Cloud, est mission impossible.

► débit descendant (dowload), flux des données que vous recevez d'internet

► débit montant (upload), flux des données que vous envoyez vers internet

débit,internet,gigabit

Voici à quoi ressemble une VRAIE CONNEXION GIGABIT
avec un débit de plus de 100 Mbit ...

Ça c'est l'internet très haut débit et pas ce que nous vante la municipalité !!

internet haut débit,fournisseurs d'accès internet,adsl,ntic,gagny

Gagny mag juillet / août 2014 

internet haut débit,fournisseurs d'accès internet,adsl,ntic,gagny

 Gagny mag décembre 2014

internet haut débit,fournisseurs d'accès internet,adsl,ntic,gagny

 Carte Debitex télecom, déploiement  FTTH  commune de Gagny, au 8/12/2014

http://www.debitextelecom.fr/

Testez la vitesse de votre connexion sur Ariase.com

http://www.ariase.com/fr/vitesse/

17/01/2012

Très Haut-débit sur Gagny et le département : Financement et Débit, le compte n'y est pas !

Debitex,Gagny

Nous avions a plusieurs reprise traité du sujet de la connexion de la ville de GAGNY au réseau Très Haut Débit installé par DEBITEX.

Nous sommes toujours surpris de l'attitude et du choix final de la majorité municipale actuelle qui milite pour un projet déjà techniquement dépassé, alors que le projet du SIPPEREC est déjà actif sur plus de 100 communes.

Mais une fois de plus la municipalité de GAGNY à pris un "câble de retard" en autorisant le passage d'un réseau utilisant de la fibre dont le rapport coût/débit réel est excessivement prohibitif tel que déployé sur les 27 communes.

 

Le Très Haut Débit, c’est au moins 100 Mbit/s symétriques

Livre_du_vrai_tres_haut_debit.pdf

Pose_infrastructures_sous_voirie.pdf

GAGNY
Gagny magazine n° 169 janvier 2012


D'après ce que nous avons compris, à Gagny :

  • il y aurait moins de 5000 points de connexion réels pour 16000 points théorique,
  • Le cout de connexion par point utilisateur serait compris entre 800 et 1000€,
  • Le coût mensuel de location de la ligne ne nous a pas été précisé et n'est pas disponible sur le site,

Les services publics et les immeubles collectifs seraient les principaux bénéficiaires, alors que la très grande majorité des financiers seraient les particuliers habitants dans les pavillons de la commune via les taxes foncières et d'habitation,

Toutes les rues ne seront pas couvertes avant une dizaine d'années, ce qui restreint immédiatement l'accès de tous les particuliers ayant les moyens de se brancher à ce nouveau réseau de le faire,

Par ailleurs la commune se serait vraisemblablement engagée à fournir gratuitement un local pour y installer le coeur du réseau communal. Cette gratuité aura-t-elle une compensation en terme de point réseau installé gratuitement ... A cela aucune réponse ? Quelle serait la durée de gratuité en terme fiscal, locatif, électrique, climatique et de mise en sécurité d'un tel local ?

Nous nous étonnons fortement du fait que des coûts pourraient être facturés aux collectivités ou aux particuliers désirant se brancher à ce réseau, car le financement public a été de grande ampleur et qu'il comprend effectivement le raccordement de 150.000 points d'accès, soit 400€ par logement.

subvention_publique_d'investissement.jpg

GAGNY_Local_gratuit.JPG

Doit-on comprendre que l'équipe actuelle UMP a été dans l'incapacité de revitaliser le marché du centre-ville depuis 4 ans au point d'en arriver à céder gratuitement plusieurs centaines de M2, et de transformer cet espace du marché couvert "dixit-ancien marché (sic)" qui sera transformé local réseau pour des points d'accès d'adresses IP ?

Comme annoncé sur le blog de Pierre Facon, le raccordement des particuliers risque d'être décalé de près d'une dizaine d'années.

FACON_DEBITEX_Particuliers.JPG

Enfin en terme de couverture du territoire nous nous interrogeons sur la capacité à adresser les 1.168.892 millions d'habitants du Val d'Oise (95) et 1.515.983 habitants de la Seine-Saint-Denis (93) soit moins de 4,6% du territoire.

A titre de comparaison, le SIPPEREC distribue déjà sur plus de 100 communes en Région Parisienne avec des débit de l'ordre de 500 Mbits soit 5 fois la vitesse théorique prévue dans le plan DEBITEX avec des tarifs chez l'abonné allant de 29,90€ à 94,90€ par mois ...

http://www.sipperec.fr/fileadmin/templates/pdf/rapport_ac...

COMPLEMENT D'INFORMATIONS :

De nombreuses copropriétés et collectivités ont reçu les mêmes courriers. Cependant ce qui est inquiétant dans les dossiers fournis, c'est que à aucun moment DEBITEX ne parle des coûts de raccordements entre les points collectifs et les particuliers, et encore moins des couts des abonnements, ni de la maintenance des points collectifs.

Cette société demande donc aux bailleurs sociaux et aux conseils syndicaux de ratifier des accords de connexion sans aucune obligation de sa part. Idem pour les collectivités locales et institutions. Nous pensons que cela est pernitieux et peux nuire gravement au développement du très haut débit. 

ntic,très haut débit,debitex,sipperec,seine saint denis,val d'oise,pierre facon,gagny

Projet_DEBITEX_collectivité.pdf

Alors pourquoi une telle précipitation dans un dossier ou nous avions déjà souligné l'impréparation administrative et financière et surtout le choix de la fibre noire techniquement déjà dépassée ?

23/03/2010

Très Haut-Débit sur GAGNY : nouvelle donne gouvernementale

Grand_Emprunt.jpgLa très récente intervention des deux anciens premiers ministres Michel ROCARD et Alain JUPPE concernant la mise en place du grand emprunt d'Etat, a permis de clarifier la situation sur le sujet du très haut débit en France et son financement par les collectivités publiques.

En Janvier dernier, François FILLON, le premier ministre, en déplacement au siège de DASSAULT SYSTEMES à Vélizy, a déclaré lors de son discours sur l'économie numérique qu'il allait soutenir via ce plan, le développement du très haut débit en France. 

Dossier_Haut_débit2010.jpg
Journal LES ECHOS - 20 et 21/11/2009

Fillon_chez_DS1.png Fillon_chez_DS2.png
Crédit Photos : DASSAULT SYSTEMES

Haut-débit_1-ministre.JPG
Il semble par ailleurs qu'une partie des F.A.I. (Fournisseurs d'Accès à Internet) aient pris la mesure des besoins des consommateurs et clients, et vont augmenter leurs débits de transferts et d'accès (montant et descendant) dans les mois qui viennent. Cela aura un coût pour les utilisateurs, mais beaucoup moins impactant que ce qui aurait été, si les collectivités locales restent soumises au projet présenté dans le département et sur la commune.
BOUYGUES_2010.jpg
SFR_2010.jpg

En effet, les choses risquent de se passer de façon moins claire et transparente, puisque Michel Teulet et son équipe semblent avoir opté pour la "FIBRE NOIRE" (cf Gagny magazine et nos anciens articles), qui reste, comme nous vous l'avions déjà démontré en deça du potentiel Gigabit (1000 Mo) en comparaison de la fibre optique, et dont les coûts, au vu du nombre d'utilisateurs restreints (110.000 estimés) sera donc largement supérieur au coût financier attendu par le grand public, sans justifier d'une quelconque avancée technologique, ni d'un débit suffisant.

Une fois de plus, force est de constater, que le très haut débit sur Gagny version Michel TEULET, est encore à côté de la plaque et a un bon siècle de retard dans les technologies de l'informations. A Gagny, tel que c'est parti, c'est pas demain la veille que nous aurons droit à la TVHD numérique 3D en direct via le câble ou internet ...

21:00 Publié dans NTIC | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : très haut débit, gagny, ntic | |  Facebook |  Imprimer | | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu