Avertir le modérateur

21/08/2018

GAGNY : À peine installés, les horodateurs sont victimes de leurs ennemis

GAGNY : Le Parisien édition de la Seine-Saint-Denis, titre ce matin « À peine installés les horodateurs sont victimes de leurs ennemis». Sébastien Thomas a interrogé le maire de Gagny, qui pour justifier l'instauration du stationnement payant «se plaint d'absorber le flux d'automobilistes qui viennent des communes limitrophes, où le stationnement est payant, pour se garer et prendre le train». Le maire déclare aussi « Mais le vandalisme ne nous fera pas reculer...».

Déjà la municipalité fait marche arrière avec l'enlèvement d'horodateurs dans certaines rues et l'effacement au sol du mot "payant" sur les surfaces matérialisées.

D'autre part concernant le vandalisme, on souhaite bien du plaisir à la municipalité dans tout le quartier Jean Bouin, là où il y a des HLM et une forte population avec des revenus modestes, des chômeurs, des retraités et ou la voiture est le seul bien qu'ils possèdent. Payer 300 euros par an dans les rues du 18 juin, Michel Janin, Jean Bouin et alentour pour stationner, ne passera pas.

Il restera pour installer le stationnement payant les parkings près de la place Tavarnelle Val di Pesa, là où est située la gare du Chenay-Gagny... et où les voitures brûlent et les épaves ne se comptent pas.

Le Parisien 21.08.208..JPEG

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu