Avertir le modérateur

12/11/2018

VILLEMOMBLE : discours de Patrice Calméjane pour le Centenaire de l'Armistice de 1918

VILLEMOMBLE : Discours à l’occasion du Centenaire de l’Armistice du 11 Novembre 1918, le 11 novembre 2018.

Messieurs les Anciens Combattants, Porte-drapeaux, représentant des associations d’Anciens Combattants,Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs,

Ils s’appelaient Louis, Pierre, Joseph, Jean ou François. Ils sont partis au combat au lendemain de la décision du Gouvernement français de décréter la mobilisation générale, le 1 août. La mobilisation des armées de terre et de mer était ainsi ordonnée. Tout Français soumis aux obligations militaires devait être présent sous les Drapeaux, en Métropole comme dans les colonies.

La bataille de la Marne, celle des Dardanelles, de Verdun, puis de la Somme, du Chemin de Dames ont révélé des héros et coûté de nombreuses vies. Foch, Gallieni, Joffre, Clémenceau sont autant de noms qui évoquent la Grande Guerre. Nos rues portent souvent leurs noms, en mémoire de leur contribution à la victoire de la France et de ses alliés sur les forces de la Triple-Alliance.

Certains reviendront profondément marqués dans leur chair comme dans leur mémoire. D’autres ne reviendront pas. Leurs noms ont été gravés sur nos monuments aux morts afin qu’on ne les oublie pas, qu’on se souvienne de cette génération sacrifiée, de ce combat terrible du métal contre la peau. Ce sont les Morts pour la France. Ils sont plus de 1.3 million.

Dans ce conflit, quelle famille française ne perdit pas un fils, un père, ou un frère ? Ce sont autant de familles endeuillées qui ont dû réapprendre à vivre avec l’absence d’un proche pris par l’ennemi. Ceux qui revinrent étaient hantés par la guerre.

Quatre années tapis parmi les ombres des tranchées, puis une vie meublée du froid silence des souvenirs. Ce sont des images sordides. Nos soldats forcés de s’enterrer dans des tranchées lugubres. La boue, les maladies, l’humidité, le froid, la vermine. Nombreux furent-ils à revenir mutilés, portant sur leur corps les stigmates de la guerre de tranchées.

La Grande Guerre s’est soldée par la victoire de la France et des Alliés, mais les nations du continent ont perdu beaucoup dans ce conflit: 65.000 000 hommes mobilisés de part et d’autre de la ligne du front, 10 000 000 de morts. 10 000 000 de morts. Une triste victoire pour notre liberté.

Nos Poilus ont rendu de vibrants témoignages de ce qu’ils ont vécu. Ils ne sont plus là. Notre dernier Poilu, Lazarre Ponticelli, né Italien et naturalisé Français, est décédé en 2008 à l’âge de 110 ans. J’ai été à son hommage National aux Invalides. Son aîné, le britannique Claude Choules, ultime témoin du conflit, est parti en 2011.

Ils ne sont plus là pour raconter, mais leur mémoire est devenue immortelle. Elle continuera à vivre en nous autres, peuples du continent européen, tant que l’on commémorera les grandes dates de l’Histoire moderne, tant que nous transmettrons aux enfants les faits historiques de la Grande Guerre, tant que nous nous astreindrons à ce devoir de mémoire.

Je tiens d’ailleurs à souligner le travail fourni en ce sens par les bénévoles du Souvenir Français, qui ont accueilli dans leur exposition au Château Seigneurial plusieurs classes des écoles primaires de la Ville.

Ils s’appelaient Louis, Pierre, Joseph, Jean ou François, ils ont été rejoints par William, Hamed, Mamadou et ils ont donné leur vie à la France. Prononcer leurs prénoms, c’est se souvenir de leur sacrifice, mais c’est aussi refuser qu’un nouveau conflit n’ensanglante notre pays.C’est le passage du souvenir à la mémoire.

La construction européenne et l’équilibre des super-puissances a permis une période de paix dans nos pays. La puissance de l’armée française contribue à cet équilibre, fragile mais renouvelé. Les Etats-Unis comme la Russie font partie de cette équation complexe. La militarisation d’une Union Européen, qui n’a pas réussi la démocratisation de ses institutions, n’est pas une réponse à la Paix Européenne.

Dans le concert des nations, la voix de la France est audible et crédible car la France se donne encore aujourd’hui les moyens de ses ambitions. Dans une Europe aux intérêts aussi différents que contradictoires, nous ne devons pas nous taire. La menace de voir revenir en Europe ou à ses frontières des Gouvernements belliqueux, n’est pas une vue de l’esprit. Nous devons rester vigilants et unis, c’est la aussi notre façon d’honorer nos poilus et de préparer l’avenir.

Le 11 novembre 1918, Georges Clémenceau alors Président du Conseil prononcera ces quelques mots devant la Chambre des députés « Honneur à nos grands morts. Grâce à eux, la France, hier soldat de Dieu, aujourd’hui soldat de l’humanité, sera toujours soldat de l’idéal.

P1030266.JPG

Remerciements au maire de Villemomble,  Patrice Calméjane, qui nous a adressé son discours pour diffusion.

12/11/2017

GAGNY: cérémonie du 11 novembre

GAGNY: Devant la façade de l'Hôtel de Ville complètement restaurée, de nombreux gabiniens assistaient aux levées des couleurs pour cette commémoration du 11 novembre 1918. Pour se protéger de la pluie la municipalité a eu le bon réflexe d'installer des tentes de réception devant le monument aux morts de 1914-1918. Après le discours du maire, le cortège s'est dirigé devant la stèle du général de Gaulle pour déposer des gerbes de fleurs.

 

cérémonie du 11 novembre,gagny,guerre 1914-1918,charles de gaulle

Gagny-11 novembre 2017©Actualités Gagny Blog.JPG

Gagny-11 novembre 2017©Actualités Gagny Blog (3).JPG

Gagny-11 novembre 2017©Actualités Gagny Blog (4).JPG

cérémonie du 11 novembre,gagny,guerre 1914-1918,charles de gaulle

Gagny-11 novembre 2017©Actualités Gagny Blog (5).JPG

Les enfants de l'école Sainte Jeanne d'Arc de Gagny

Gagny-11 novembre 2017©Actualités Gagny Blog (6).JPG

Gagny-11 novembre 2017©Actualités Gagny Blog (13).JPG

Gagny-11 novembre 2017©Actualités Gagny Blog (9).JPG

Gagny-11 novembre 2017©Actualités Gagny Blog (10).JPG

Gagny-11 novembre 2017©Actualités Gagny Blog (12).JPG

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu