Avertir le modérateur

29/10/2014

GAGNY: Nos impôts continuent de croître plus vite que l'inflation

GAGNY: Nos impôts continuent de croître plus vite que l'inflation

Nous n'avons de cesse de le répéter depuis plus de 6 ans que nous écrivons sur ce blog ... Les dépenses de fonctionnement de la commune ne sont toujours pas sous contrôle ! En moyenne la part locale  a subit encore cette année une forte augmentation ...

taxe foncière,impôts locaux,fiscalité,inflation,gagny

                                                       UNPI: http://www.unpi.org/

la preuve nos impôts locaux et fonciers ont fait encore un bond de plus de 1,0% cette année alors que l'inflation n'a pas dépassée 0,3% sur les 12 derniers mois

image1.jpeg

image2.jpg

http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=29

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC) et de l'inflation sous-jacente (ISJ)

Ils nous disent qu'ils maîtrisent... mais en réalité ils sont incapables de gérer notre ville sans augmenter les charges tous les ans. Encore une nouvelle belle performance de nos élus locaux pour l'avenir de la commune !

30/04/2013

Gagny : un dernier budget sans vision ni cohérence

BFm,DGF,réduction,couts, finances, gagnyAlors que les dotations annuelles de l'Etat vont encore diminuer dès 2015 pour cause de déficits abyssaux, que la nouvelle taxe foncière instaurée par l'ancien président de la République et scindée en Contribution Foncière des entreprise (CFE) et Contribution Economique Territoriale des Entreprises (CET) ne rapporte pas un kopeck de plus, que les taux d'impositions sur Gagny, ainsi que les bases d'impositions locales sont déjà très élevées sur la commune et ne seront pas revus à la baisse à cause du niveau d'endettement de la commune ...

http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/financ...

Nous avons assisté avec perplexité et une bonne dose de contenance à la présentation annuelle des compte de la commune, ainsi qu'au "débat" sur le budget 2013 fait lors du dernier conseil municipal.

Débat est un bien grand mot, puisque celui-ci a été accaparé comme tous les ans par le même monologue à sens unique avec inoculation du vaccin de la "somnolence annuelle", laissant entendre que nous avions beaucoup de chance d'avoir "des dieux de la finance locale", "des sommités d'experts financiers en matière de bonne gestion". Bref aucune erreur dans les choix stratégiques et dans les arbitrages, aucune approximation dans les explications fournies, et surtout aucun choix budgétaire contestable, même si ceux-ci se répétent d'années en années.

 

Alors que le désendettement final de la commune n'est toujours pas à l'ordre du jour, les emprunts bancaires sont devenus LA "méthode Coué" par perfusion constante. Invoquer la capacité d'autofinacement comme étant le saint Graal de la saine gestion de la commune est une contre-vérité. Nous rappellerons pour ceux et celles qui n'ont pas lus nos notes précédentes que pour avoir 10 millions en trésorerie courante, nous devions emprunter tous les ans entre 7 et 9 millions d'euros.

DGF2013.JPG

Nous nous interrogeons tout de même sur le contenu du budget 2013-2014 :

  • Ou est passée la politique sociale envers les familles gabiniennes défavorisées ?
  • Ou est passée la politique d'aide aux jeunes en matière de formation et d'insertion ?
  • Ou est passée la politique de remise à niveau des chômeurs et des RSistes ?
  • Quelle sera la politique d'assistance à la réduction des logements insalubres ?
  • Quelle sera la politique environnementale comme l'aide à l'isolation des logements, la séparation eaux usées et eaux de pluie etc ... ?
  • Quelle sera la politique d'aide équitable vis-à-vis des autres populations locales hors associations de séniors ?
  • Avons-nous l'assurance que les associations NON partenaires seront traitées au même niveau que celles qui le sont ?
  • Ou sont passés les choix de la politique familiale locale avec la prise en compte d'un réel Quotient familial ?
  • Comment est faite la peréquation entre nos quartiers dits "riches" et ceux dits "pauvres" ?
  • Quel est le budget alloué au futur P.L.U. et comment sera-t-il décliné financièrement par quartier ?
  • Comment le budget fiscal va-t-il permettre aux entreprises, aux artisans et commerçants de rester et de s'implanter sur la commune ?
  • Quelle place le budget communal va-t-il réserver à l'intercommunalité ?

Vous le voyez toutes ces questions sont sans réponse depuis des années, et le nouveau budget annuel n'en tient pas compte. Nous pouvons donc légitimement craindre une dégradation importante des services rendus aux habitants de la commune et une grave augmentation des prélèvements fiscaux au cours des prochaines années.

http://www.collectivites-locales.gouv.fr/files/files/dgcl...

Taux_moyens_des_communes.JPG
Les taux moyens sont à comparer à ceux notés sur votre taxe d'habitation et/ou taxe foncière local

En général à Gagny ils sont plus élevé de 3 à 6 points que la vingtaine de ville de plus de 20.000 habitants du département de la Seine-saint-Denis.

Réductions_aides_aux_communes.JPG

RETOUR SUR LES DONNEES LOCALES

Nous sommes estomaqués par la démonstration de l'équipe municipale actuelle qui nous indique que le résultat global des comptes 2012 est bénéficiaire de 1,6 millions d'euros ...

Reprenons donc leur calcul :

 finances, impots,dettes,gagnyfinances, impots,dettes,gagny

Avec un déficit d'investissement global de 3.500.000€ sur les 2 dernières années, et  du point de vu purement financier, une dette totale annuelle de 4.861.000€ (capital emprunté en 2012 + intérêts remboursés en 2012 issu des années précédentes), nous arrivons à un résultat négatif de -8,897 millions d'euros.

Sans l'aide des emprunts bancaires de 2 millions d'euros et des impôts locaux excessifs, nous serions cette année, encore une fois en déficit chronique de près de 400.000€

Compte rendu du conseil municipal : cm_2013_04_04.pdf

Conclusion : la CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT n'est qu'un élément comptable permettant à une ville ou une entreprise de lui permettre de s'endetter, mais ce n'est pas un élément tangible de bonne santé financière. Mais vous l'aurez déjà compris ... l'arrangement des chiffres pour bien présenter AVANT les élections est devenu la méthode de gestion de nombreuses municipalités !

Il est intéressant de lire l'intervention de Jean-François Thévenot - président du Groupe PRG à Gagny, lors du dernier conseil municipal. Il met en perspective les errements de la gestion financière de la ville.

Intervention_JFT.JPG

http://prg-gagny-93.e-monsite.com/#

29/02/2012

GAGNY en mouvement: « Le déconomètre fonctionne à plein tube »...

Vu sur le site du MODEM de GAGNY la déclaration de François Bayrou face à Jean-Jacques  Bourdin - RMC et BFMTV - qui dénonce les effets d'annonce du candidat socialiste François Hollande sur la fiscalité :

« Le déconomètre fonctionne à plein tube » s'est exclamé François Bayrou .

gagny en mouvement.jpg

François Hollande propose  la création d'une tranche d'impôt à 75% appliquée aux revenus de plus d'un million d'euros par an. Mesure qui « lorsque la fiscalité est excessive, les bases  de la fiscalité vont à l'étranger ».

« 75% plus la CSG, plus l'impôt sur la fortune, ça veut dire qu'on est près de 100% d'imposition. Ce qui va se passer, c'est que les gens vont aller se faire payer à l'étranger ».

Lire la suite de la note en cliquant sur le lien du MODEM Gagny

 http://www.gagnyenmouvement.com/

Et sur BFM tv :


François Bayrou, invité de Bourdin 2012 sur... par bayrou

http://www.bayrou.fr/article/taxe-sur-les-tres-riches-une...

Le Danemark détient le taux d'imposition le plus élevé d'Europe avec 58 %. Et ce sont nos amis Belges qui se frottent les mains en accueillant 50 à 80  dirigeants de nos  PME chaque année pour échapper au régime fiscal Français !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fiscalit%C3%A9_en_Europe

http://www.transmission-entreprise-magazine.fr/transmissi...

Et les réactions sur:

http://www.boursier.com/actualites/economie/le-deconometr...

04/04/2011

Les priorités des maires franciliens.

Le Journal du Dimanche publie le 8ème baromètre Amif-JDD.

Il révèle que les maires franciliens -pourtant majoritairement de droite- plébiscitent une proposition de Bertrand Delanoé (PS): 71% se disent favorables à un "encadrement des loyers -par une loi- pour lutter contre l'envolée des prix de l'immobilier "...

http://www.lejdd.fr/JDD-Paris/Actualite/barometre-Amif-JD...

jdd03032011.jpg
jdd03032011..jpg
jdd03032011...jpg

http://www.lejdd.fr/divers/Barometre-Amif-JDD/Barometre-A...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu