Avertir le modérateur

08/01/2016

GAGNY: raccordement de la fibre au quartier des Abbesses

GAGNY: Un prestataire de services de Débitex travaillant pour Numericable-SFR commençait ce matin le raccordement de la fibre rue des Sablons pour rejoindre le chemin  d'accès aux Abbesses. D'après les ouvriers il faudra attendre au moins six mois pour que le quartier pavillonnaire des Abbesses soit entièrement raccordé avec cet opérateur. Mais quid avec Orange, Bouygues et Free ? 

fibre optique,debitex,numericable-sfr,chemin des abbesses,quartier des abbesses,gagny

fibre optique,debitex,numericable-sfr,chemin des abbesses,quartier des abbesses,gagny

http://www.debitextelecom.fr/

12/03/2013

Gagny: la fibre optique arrive ! (2)

GAGNY: la fibre optique arrive!(2). C'est l'information du site internet de la ville de GAGNY qui publie cette photo avec la  légende suivante " Lundi 11 mars, travaux de tirage de câble de fibre optique pour le déploiement du très haut débit en faveur des particuliers dans la rue Laugier Villars"!

fibre optique gagny.jpg

Capture d'écran du site de la ville de Gagny le 11 mars 2013 avec à droite l'Hôtel de ville

http://www.ville-gagny.fr/

Légende trompeuse car ce tirage de câble est en réalité destiné à l'Hôtel de ville de Gagny qui est situé rue Laugier Villars. Dans cette rue il n'y a que 10 numéros de maison d'habitation...dont 6 ont le téléphone, pas un seul immeuble collectif, un terrain vague, l'église Saint Germain et un parking en face de la mairie!

Rue Laugier Villars-Gagny-001.jpg

Vue satellite de la rue Laugier Villars à Gagny avec l'Hôtel de ville.

Le 06 mai 2011 nous avions publié un article "Gagny la fibre optique arrive" qui suscite toujours vos très nombreux commentaires comme le dernier du 11 mars 2013 ou Débitex répond au mail de "Evil" sur "notre avenir numérique":

" Les premiers déploiements et raccordements en fibre optique vers les logements sont en cours. Le Noeud de Raccordement Optique a été mis en service fin 2012 et Gagny fait partie du coeur des villes déployées pour le collectif essentiellement puisqu'il n'y a pas de solution FO (Fibre Optique) pour le pavillonnaire à ce jour".

Avec cette nouvelle désinformation de la municipalité nous vous laissons réagir...

Gagny, la fibre optique arrive!.jpg

commentaires DEBITEX.jpg

30/10/2012

GAGNY : Le Très Haut Débit à la ramasse sur la commune !

GAGNY: le très haut débit à la ramasse sur la commune! Lancé en fanfare par notre laudateur local qui fort d'une photo tout sourire dans Gagny magazine de juin 2011, faisaient croire que les choses allaient se faire très rapidement (à la vitesse de la fibre ...certainement !!).

debitex,fibre optique,alcatel-lucent,alcatel-cables,zte,huawei,cisco,gagny,très haut débit

Gagny magazine n° 163 juin 2011

debitex,fibre optique,alcatel-lucent,alcatel-cables,zte,huawei,cisco,gagny,très haut débit

debitex,fibre optique,alcatel-lucent,alcatel-cables,zte,huawei,cisco,gagny,très haut débit

Article"Le Parisien" 11 juillet 2012

La municipalité est-elle donc aussi nulle dans le domaine de la haute technologie qu'en matière économique, social et environnemental ?

En tout cas cet article du Parisien nous conforte une fois de plus dans nos prises de position ... Les habitants des pavillons de Gagny seront les laissés pour compte de la "Révolution fibre Gigabit" alors que ce sont ceux qui sont le plus équipés en matière de matériels informatiques, Hi-fi et électro-ménagers connectés, ce sont ceux qui disposent des plus grosses ressources financières pour payer des abonnements de haute technologie !!

gagny,debitex, tres haut débit

 

debitex,fibre optique,alcatel-lucent,alcatel-cables,zte,huawei,cisco,gagny,très haut débit

debitex,fibre optique,alcatel-lucent,alcatel-cables,zte,huawei,cisco,gagny,très haut débit

Un comble lorsque l'on voit que chez ALCATEL-LUCENT, pionner Européen des équipements réseaux, la moitié des salariés vont être licenciés ... Ou vont donc nos politiciens nationaux, régionnaux et locaux ?? Ont-ils perdus la tête ??

Alors qu'en France les besoins en infrastructure réseau sont absolument indispensables et gigantesques, un nouveau plan de licenciement est annoncé au siège même de cette société.

Communique_IS-ALU_PlanPerformance_181012.pdf

Reaction_Gouvernement_Suppression-EmploisALU.pdf

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alcatel

http://en.wikipedia.org/wiki/Alcatel-Lucent

http://enterprise.alcatel-lucent.com/?solution=NetworkInf...

A quoi ont servis les 4 milliards d'euros du PLAN NUMERIQUE initié par le gouvernement Fillon et son Secrétaire d'Etat à la prospective, à l'évaluation des politiques publiques et au développement de l'économie numérique, Eric Besson ??

Notre commune, notre département et DEBITEX ont-ils été des partenaires commerciaux fiables et honnêtes d'ALCATEL-LUCENT et d'ALCATEL CABLES ou bien sont-ils allés se fournir chez les ZTE, HUAWEI et autres CISCO ?

droit numérique,très haut débit

Nous demandons donc à ce que le maire et la municipalité UMP de Gagny tienne les engagements pris par la précédente majorité au niveau national, auxquels ils appartiennent toujours. Ne pas tenir ces engagements reviendrait à mentir à la population gabinienne !

07/07/2012

GAGNY: la ville se prendrait-elle pour un F.A.I. ?

GAGNY: Encore une nouvelle occasion manquée de faire des économies d'envergure sur la commune ...la ville se prendrait-elle pour un F.A.I. ?

Vous vous souvenez tous des notes précédentes concernant la signature du contrat cadre de mise en place d'un réseau très haut débit et de nos différentes réserves tant liées au contenu technique qu'au contrat signé par lui-même !! Il semblerait que la suite des évènements nous donne malheureusement une fois de plus raison, et nous vous en démontrons ici l'alpha et l'omega de notre raisonnement.

 

1°) La teneur du contrat entre le ville et DEBITEX

La mise en place d'une salle réseau en lieu et place d'une partie du marché du centre devenu moribond nous laissait penser que DEBITEX allait gérer les noeuds informatiques de son réseau, ville par ville avec la volonté de couvrir le maillage local avec un contrat jusq'à l'utilisateur final. Or l'opacité des informations fournies par l'équipe municipale en place nous laissait bien dubitative ... Qui faisait quoi et qui payait quoi ? aucune réponse et aucune certitude nous laissait envisager le pire ...

 

2°) Accès et débit final chez l'utilisateur DEBITEX

Alors que l'ensemble des F.A.I. (Fournisseurs d'Accès Internet) travaillent sur des nouveaux réseaux depuis plus de 10 ans, en fibre optique avec des débits allant à 10, 20 voir 100 Gigabits (Norme IEE 802.3ae et IEE 802.3ba), nos politiques locaux, fins informaticiens comme tout le monde le sait, se sont fait refiler une technologie dépassée depuis 2002 ...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ethernet

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gigabit_Ethernet

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ethernet#Fast_Ethernet_.2810...

Vous aurez "la chance" donc, en prenant un abonnement de plusieurs centaines d'euros par mois de surfer à 20 méga-octets suivant la nature du débit réel fournit au lieu des 3 à 5 actuellement.

 

http://www.debitextelecom.fr/media/debinews02bassedef__05...

Pour les immeubles d'habitations DEBITEX a imaginé des contrats types dont la connectique et les sous-locaux réseaux sont absents ... Il faudra donc que chaque copropriété et chaque agence HLM fasse les branchements dans des locaux dédiés qui bien souvent n'existent pas, prennent les abonnements globaux, gèrent les contrats de maintenance technique etc ... ce qui peut représenter plusieurs dizaines de milliers d'euros par an, en y ajoutant la maintenance et les contrats de supports.

4.3.2. Des travaux de construction et/ou d’adaptation : Après la réalisation du réseau extérieur sur parties privatives, ces travaux consistent en :
- La pénétration du bâtiment depuis le cheminement du Réseau sur la partie privative extérieur jusqu’au point de départ de chaque colonne montante équipé du bâtiment connecté
- Le cas échéant, l’adaptation et la mise aux normes d’un mini local technique permettant d’installer les équipements techniques(coupleurs, terminaux optiques) au plus près des usagers finals, résidents.
- L’équipement optique de la colonne montante et la sortie à chaque palier à desservir au profit des résidants.
- Le cheminement sur chaque palier jusqu’à chaque prise résident exprimant une demande de raccordement (par le biais d’un Opérateur usager du Réseau), au titre de l’article L. 34-8-3 du CPCE dans un délai de 30 jours à compter du jour de la demande, sous réserve d’aléa opérationnel.

On imagine bien qu'en cas de soucis, DEBITEX, les FAI et les bailleurs sociaux se renverront "la balle" pour ne pas avoir a payer des milliers d'euros sur une baie ou un switch/routeur gigabit en panne !! Pour ce qui est des copropriété privées, il faudra bien évidemment l'accord de l'assemblée générale ordinaire pour valider l'investissement initial et les contrats de maintenance. Qui sera donc responsable de quoi ?

Pour tous les résidents en logement privatifs (petits immeubles privés ou pavillons), vous avez les droit de financer le projet, mais votre raccordement n'est pas prévu ... C'est ce que l'on appelle la "réduction de la fracture numérique sur le territoire de la République".

 

ARTICLE 8 : RESPONSABILITE - ASSURANCES

LA SOCIETE DELEGATAIRE est responsable des dommages tant matériels que corporels causés par les travaux d’installation, de gestion, d’entretien et de remplacement de l’ensemble des Lignes, tant pour lui-même que pour ses sous traitants éventuels, et ce à l’égard du GESTIONNAIRE PROPRIETAIRE, de ses ayant droits et des tiers qui se trouveraient dans la propriété privée au moment des travaux. Préalablement au commencement des travaux, il contracte les assurances nécessaires pour couvrir, à hauteur d’un plafond mentionné dans les Conditions spécifiques, sa responsabilité et les éventuelles dommages directs, matériels fera son affaire personnelle de toutes réclamations ou actions intentées par les tiers notamment les résidents des immeubles accueillant les Equipements Techniques et trouvant leur origine exclusive dans la présence et/ou le fonctionnement des Equipements Techniques, de façon à ce que LE GESTIONNAIRE PROPRIETAIRE ne puisse être inquiété ou recherché à ce sujet.

 

3°) Qui va gérer quoi pour les utilisateurs finaux

 

Appel_offre_gagny.jpg

Si l'on tient compte de cette annonce, nous constatons donc que la ville de Gagny va se transformer en F.A.I. interne et cherche à recruter du personnel ayant des compétences en datacenter et en réseau. Sachant qu'il faut une très haute disponibilité, ce sont 3 personnes à minima qu'elle devra recruter, ainsi que l'achat, la maintenance et les outils d'administration permettant d'assurer une QOS (Quality of Service) 365/24 - donc toute l'année - aux utilisateurs du réseau local !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Qualit%C3%A9_de_service

Il faut donc effectuer une mise à niveau technique de l'ensemble du matériel informatique :

- Choix des switches/routeurs et pose dans des sous-locaux dédiés et climatisés
- Câblage des prises réseaux sur l'ensemble des sites de la ville
- Changement des PCs trop anciens
- Mise en place d'une infrastructure LAN et VLAN
- Mise en place de firewall (pare-feu), d'une DMZ (zone tampon internet) et d'anti-virus réseaux ...

A ces questions techniques s'ajoutent les questions contractuelles et administratives :

- Pour combien d'année la ville s'est-elle engagée sur cette voie à sens unique ?
- Quel est le coût du dédit en cas de rupture du contrat si le prestataire ne remplit pas ses obligations ?
- Quel est le coût pour la commune si celle-ci refusait de poursuivre l'expérience ?
- Quel est le niveau de qualité de services attendus ?

- Y-a-t-il eu un S.L.A. (Service Level Agrement) de rédigé entre la ville et le prestataire ?
- Si c'est le cas, que contient-il de contractuel impliquant les utilisateurs finaux (bailleurs, copropriétés et personnes privées) ?
- Existe-t-il un numéro de téléphone pour la hot-line ? qui pourra l'appeler ? Les utilisateurs finaux de la ville ?
- Quel est le niveau de disponibilité attendu sur le réseau principal et sur les postes des utilisateurs ?

Toutes ces questions restent sans réponse et cette toute nouvelle infrastructure informatique dont la ville va se voir dotée correspond à une évaluation d'investissement initial compris entre 700 K€ à 1 Million d'euros, et à des coûts de maintenance et d'entretien pour la commune de 300 K€, tenant compte des salaires des nouveaux embauchés, des charges fixes, des coûts d'infrastructure et des autres abonnements informatiques obligatoires pour permettre d'assurer a ces nouveaux services interne de fonctionner ... sans oublier la redevance annuelle à DEBITEX dont personne ne connait le montant exact, sauf les signataires du contrat bien entendu !! enfin nous l'espérons pour eux.

17/01/2012

Très Haut-débit sur Gagny et le département : Financement et Débit, le compte n'y est pas !

Debitex,Gagny

Nous avions a plusieurs reprise traité du sujet de la connexion de la ville de GAGNY au réseau Très Haut Débit installé par DEBITEX.

Nous sommes toujours surpris de l'attitude et du choix final de la majorité municipale actuelle qui milite pour un projet déjà techniquement dépassé, alors que le projet du SIPPEREC est déjà actif sur plus de 100 communes.

Mais une fois de plus la municipalité de GAGNY à pris un "câble de retard" en autorisant le passage d'un réseau utilisant de la fibre dont le rapport coût/débit réel est excessivement prohibitif tel que déployé sur les 27 communes.

 

Le Très Haut Débit, c’est au moins 100 Mbit/s symétriques

Livre_du_vrai_tres_haut_debit.pdf

Pose_infrastructures_sous_voirie.pdf

GAGNY
Gagny magazine n° 169 janvier 2012


D'après ce que nous avons compris, à Gagny :

  • il y aurait moins de 5000 points de connexion réels pour 16000 points théorique,
  • Le cout de connexion par point utilisateur serait compris entre 800 et 1000€,
  • Le coût mensuel de location de la ligne ne nous a pas été précisé et n'est pas disponible sur le site,

Les services publics et les immeubles collectifs seraient les principaux bénéficiaires, alors que la très grande majorité des financiers seraient les particuliers habitants dans les pavillons de la commune via les taxes foncières et d'habitation,

Toutes les rues ne seront pas couvertes avant une dizaine d'années, ce qui restreint immédiatement l'accès de tous les particuliers ayant les moyens de se brancher à ce nouveau réseau de le faire,

Par ailleurs la commune se serait vraisemblablement engagée à fournir gratuitement un local pour y installer le coeur du réseau communal. Cette gratuité aura-t-elle une compensation en terme de point réseau installé gratuitement ... A cela aucune réponse ? Quelle serait la durée de gratuité en terme fiscal, locatif, électrique, climatique et de mise en sécurité d'un tel local ?

Nous nous étonnons fortement du fait que des coûts pourraient être facturés aux collectivités ou aux particuliers désirant se brancher à ce réseau, car le financement public a été de grande ampleur et qu'il comprend effectivement le raccordement de 150.000 points d'accès, soit 400€ par logement.

subvention_publique_d'investissement.jpg

GAGNY_Local_gratuit.JPG

Doit-on comprendre que l'équipe actuelle UMP a été dans l'incapacité de revitaliser le marché du centre-ville depuis 4 ans au point d'en arriver à céder gratuitement plusieurs centaines de M2, et de transformer cet espace du marché couvert "dixit-ancien marché (sic)" qui sera transformé local réseau pour des points d'accès d'adresses IP ?

Comme annoncé sur le blog de Pierre Facon, le raccordement des particuliers risque d'être décalé de près d'une dizaine d'années.

FACON_DEBITEX_Particuliers.JPG

Enfin en terme de couverture du territoire nous nous interrogeons sur la capacité à adresser les 1.168.892 millions d'habitants du Val d'Oise (95) et 1.515.983 habitants de la Seine-Saint-Denis (93) soit moins de 4,6% du territoire.

A titre de comparaison, le SIPPEREC distribue déjà sur plus de 100 communes en Région Parisienne avec des débit de l'ordre de 500 Mbits soit 5 fois la vitesse théorique prévue dans le plan DEBITEX avec des tarifs chez l'abonné allant de 29,90€ à 94,90€ par mois ...

http://www.sipperec.fr/fileadmin/templates/pdf/rapport_ac...

COMPLEMENT D'INFORMATIONS :

De nombreuses copropriétés et collectivités ont reçu les mêmes courriers. Cependant ce qui est inquiétant dans les dossiers fournis, c'est que à aucun moment DEBITEX ne parle des coûts de raccordements entre les points collectifs et les particuliers, et encore moins des couts des abonnements, ni de la maintenance des points collectifs.

Cette société demande donc aux bailleurs sociaux et aux conseils syndicaux de ratifier des accords de connexion sans aucune obligation de sa part. Idem pour les collectivités locales et institutions. Nous pensons que cela est pernitieux et peux nuire gravement au développement du très haut débit. 

ntic,très haut débit,debitex,sipperec,seine saint denis,val d'oise,pierre facon,gagny

Projet_DEBITEX_collectivité.pdf

Alors pourquoi une telle précipitation dans un dossier ou nous avions déjà souligné l'impréparation administrative et financière et surtout le choix de la fibre noire techniquement déjà dépassée ?

20/11/2011

GAGNY: réunion publique accès au très haut débit mercredi 23 novembre au TMG

GAGNY: La municipalité organise une réunion publique avec Débitex Télécom pour l'accès au très haut débit et à la fibre optique sur la ville.

Sachant qu'une grande partie de la commune ne sera pas couverte par ce très haut débit, nous vous invitons à venir nombreux participer à cette réunion mercredi 23 novembre à 20h au TMG André Malraux 1 rue Guillemeteau à Gagny.

débitex,très haut débit,fibre optique,tmg andré malraux

débitex,très haut débit,fibre optique,tmg andré malraux

Pour connaître le tracé du coeur de réseau dans la commune, cliquez sur le lien ci dessous puis cliquez sur réseau et ensuite GAGNY.

http://debitex-epcid.org/default.aspx

http://debitex-epcid.org/Documents/070911%20d%C3%A9pliant...

http://www.arcep.fr/

14/04/2010

GAGNY : les vidéos du conseil municipal du 07 Avril 2010

Gagny.conseil municipal du 07.04.2010 ©Actualités de Gagny-Blog.JPGLe P.S. de Gagny a-t-il trouvé son nouveau tribun ? toujours est-il qu'Abdelkader Touala, ce nouvel élu au conseil municipal de la ville, a su, malgré son peu d'expérience, mais par ses nombreuses et justes interventions, être le seul interlocuteur à tenir tête, face aux monologues logorrhéiques du maître de cérémonie, Michel Teulet ! Loin de nous, d'abonder dans l'ensemble de son programme, force est de reconnaître, qu'il a réussi a contrer les "fallacieux" arguments du maire de Gagny et semer le trouble dans ses explications.

En dehors de cette opposition de gauche, il faut bien dire que la mayonnaise a du mal à prendre avec ce qu'il reste des conseillers de l'équipe à Jim Dhoedt ! Celui-ci est toujours absent depuis de très longs mois, sans une seule explication de sa part ! A t-il abandonné la politique sur la ville de GAGNY ? Est-il parti dans une île lointaine ou ni internet ni les satellites de communication ne passent ? Que devient-il ? Toujours est-il que son ex-groupe  dénommé " Ensemble pour l'Avenir des Gabiniens", sans étiquette, non inscrit, puis E.A.G.-PRG , puis ... et puis ... ??" était représenté par Alain Bévis-Surprise  (comme nouveau président du nouveau groupe PRG auquel appartiennent Mounir Ben Zaîer et Jean-François Thévenot) à ce conseil municipal ! L'opposition P.S. était représentée par : Abdelkader Touala, Pierre Archimède et Constantin Anghelidi.

Dans ce conseil municipal, le budget global 2010 de la commune a été présenté. Celui-ci augmente cette année encore, de façon incontrôlé (+3,5% pour 2010), alors que les taux restent inchangés et que l'état compense à peine la perte de la taxe professionnelle. (Nous y reviendrons dans un prochain article).

100_7568.JPG

Le maire tente une nouvelle fois des explications abracadabrantesques, mais les gabiniens ont bien compris la technique, qui consiste à emprunter tous les ans quelques millions d'euros supplémentaires, pour combler les déficits, et faire croire que le budget est bénéficiaire, grâce à des recettes supplémentaires, alors qu'en réalité c'est la "base fiscale" qui augmente les recettes, tandis que l'on finance péniblement les remboursements des emprunts + intérêts + la dette globale. Celle-ci représentent maintenant 42% de taux d'endettement (4,22 ans sur 10 années = 50 mois sur 120 mois "autorisées" ...)

Abdelkader Touala souligne une nouvelle fois que l'Etat manque à ses devoirs en omettant de transférer des charges récurrentes et annuelles (RSA, RMI, PDH etc ...) vers le département et conteste la vision de Michel Teulet - qui rappelle de son côté le transfert aux départements de la gestion des collèges en 1983 - Dans ce cas, comment Michel Teulet peut-il contester l'augmentation des charges de 50% des départements, sachant pertinemment que l'Etat ne compensera plus financièrement, les dossiers transférés à un instant "T" vers les collectivités territoriales ... Mauvaise foi ou incohérence de pensée ?

Réponse de Michel Teulet à Alain Bevis-Surprise sur "l'opposition constructive" qu'il ne veut pas ...
Vote et approbation du budget 2009 et 2010 par la majorité

Nous sommes, une fois encore, consterné par la mauvaise foi affichée par Michel Teulet, refusant de fournir à l'opposition P.S. les informations statistiques sur les frais de restauration des enfants à la cantine, sous prétexte que la formulation de cette demande ne correspondait pas à la façon dont le titre du document de travail des services municipaux avait été rédigé. Seule solution pour l'opposition, de demander encore et toujours à la C.A.D.A. officiellement ces documents qui changent de noms aux gré des humeurs du maire. C'est indigne d'un homme politique, se voulant respectueux de la démocratie et des élus de l'opposition !

Concernant l'assainissement, nous ferons juste remarquer à Messieurs Guégen et Teulet, que tous les gabiniens paient déjà 4% de charges sur leur facture d'eau pour l'entretien et l'assainissement des eaux usées. Peut-être pourront-ils, dans un avenir proche, nous informer de ce que comprend ces quelques euros, payés tous les mois à cette société ? N'est-ce-pas déjà pour ces mêmes tuyaux ? Payons-nous alors 2 fois pour la même chose ?

 

GAGNY.château de Maison Blanche©Actualités de Gagny-Blog (2).JPGCependant la bonne nouvelle fut de voir sur les tableaux présentés par Laurence Schneider la rénovation des façades du château de Maison Blanche, budgetisée pour l'exercice 2010 ! Nous attendons de voir le début de ces travaux avec impatience. Rappelez vous notre article du 30.08.2009 "A Gagny, de la paille dans l'oeil des journées du patrimoine" et celui du 02.09.2009 "A Gagny quand les élus détruisent notre patrimoine " avec le commentaire de ce gabinien "amer" qui dénoncait la destruction de l'aile droite de ce château, par le maire Michel Teulet. Et pourtant, un élu qui habite le quartier aurait du intervenir pour sauver ce patrimoine depuis fort longtemps. Qu'a-t-il fait depuis qu'il exerce sa fonction depuis des décennies pour la rénovation de ce château ? Rien. Il était temps "ENFIN" quand 2010 cette municipalité  en place depuis des années s'en occupe avant qu'il ne devienne une ruine ! (cliquez sur l'album photos du château de Maison Blanche )

 

 

Idem pour la construction de toilettes au lac de Maison-Blanche.

Concernant le "très haut débit à la sauce Débitex", nous avons constaté, que malheureusement, la ville de Gagny donnait suite à l'adhésion à ce groupement de 27 communes du Val-d'Oise et de Seine-Saint-Denis, alors que le nombre de points IP (Internet Protocol - nombre de connexions réseaux connectables en simultanée) sur la commune sera limité à 4600, le débit ne sera pas en Gigabits (1 Gbits = 1000 Mbits), et que le passage de la "fibre noire" sera effectué uniquement sur les 2 grands axes de la commune. Le coût sera donc très élevé en rapport du débit et de l'efficacité réelle de ce futur réseau ...

Comment croire un seul instant que le réseau sera connecté depuis l'est de la commune, alors que celui-ci est tracé depuis le nord du département ? Comment Michel Teulet peut-il vouloir adhérer à un réseau dont il n'a même pas la connaissance officielle de l'ensemble du tracé et du maillage complet sur la commune ??? C'est d'autant plus surprenant que nombre de rues sont pavillonnaires ... Les gabiniens paieraient aussi pour cela, sans en avoir la jouissance !! ... Signature  à grande vitesse d'un chèque "en blanc" ... un comble !

 

Nous avons également relevé avec un certain humour, que Michel Teulet avait demandé une étude statistique régionale sur le rayonnement culturel de la commune de Gagny ... en se basant sur les adresses notées sur les chèques des visiteurs se rendant au théatre "André Malraux". Nul doute que cette étude fait ressortir tout et n'importe quoi, puisqu'un chèque n'est pas un moyen de paiement, mais une facilité de paiement : l'adresse personnelle inscrite n'est donc pas un élément constitutif de l'adresse réelle des spectateurs, ni pour les groupes ou les associations ... Le taux de 40% de spectateurs hors commune, déjà faible, n'est donc pas significatif !

Enfin, à noter l'intervention d'Alain Bevis-Surprise, nouveau président du groupe PRG - qui a rappelé à Michel Teulet, que non seulement l'Etat transférait de nombreuses activités nouvelles (RSA, RMI etc ...) sans mettre, tous les ans, les sommes en relation avec les obligations financières que cela comporte. Il a rappelé également que l'opposition pouvait également être constructive ... Encore faut-il que la majorité actuelle daigne accepter la critique et sache se remettre en cause à chaque fois que nécessaire !

14/12/2009

DEBITEX à GAGNY : Encore un bidonnage de l'équipe Teulet

Debitex_Gagny_Mag.jpgDans la série "Les hâbleries de Mister T" ... Nous avons eu droit à Gagny ce mois-ci à la perle en matière de désinformation et de mystification de l'information. Rien de moins qu'une page entière sur le sujet du très haut débit sur Gagny Magazine !

A croire que Michel Teulet et Gaétan Grandin, son directeur de cabinet ne remplissent le bulletin municipal mensuel qu'avec des articles ayant pour but de démontrer qu'Actualités de Gagny Blog n'informe pas les gabiniens avec de vraies infos ! Vous n'êtes pas dupes et nous ne sommes pas complètement idiots ...

Alors nous allons vous démontrer une fois de plus, que ce qu'ils écrivent ne sont que des mensonges et des contrevérités:

 

1°) Qu'est-ce-que le TRES HAUT DEBIT ?

Le transfert d'informations via un réseau informatique à très haut débit est la condition sinéqua none pour l'émission et la réception de données de plusieurs gigabits, que ce soit de la voix, de la vidéo, des fichiers images, de la vidéoconférence et des accès de messagerie en SIMULTANEE, sans perte de qualité, ni de coupure, ni de blocages intepestifs.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tr%C3%A8s_haut_d%C3%A9bit

Ce niveau de réseau informatique ne peut être fourni que par le changement des fils de cuivre alimentant notre réseau téléphonique actuel (limitation physique du cuivre qui chauffe et crée ce que l'on appelle de l'impédance !), par des réseaux en fibre optique (limité par transfert de données à la vitesse de la "lumière" théorique).

http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A2ble_coaxial

2°) DEBITEX est-elle le père Noël ?

Debitex_Population.JPGCette société a été créée par les départements de la Seine-Saint-Denis et du Val d'Oise. Son axe de développement est la fibre noire, donc un niveau de réseau inférieur à la fibre optique dite Gigabit (fibre blanche).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fibre_noire

Même à 100 Mbits, cela est effectivement 20 fois plus rapide que les débits actuels (donnés pour 5 Mo en moyenne). Or ces réseaux doivent avant tout disposer de centraux susceptibles d'envoyer et de recevoir les données provenant des opérateurs officiels, chez lesquels chacun d'entre-vous est déjà abonné.

  • Pensez-vous un seul instant que DEBITEX vous fournira gratuitement un réseau intermédiaire sans que votre facture puisse en avoir des conséquences?
  • Pensez-vous un seul instant que vos fournisseurs d'accès habituels accepteront de laisser un intermédiaire régional vous fournir un débit supérieur à ce qu'il peuvent vous fournir actuellement, faute d'accord sur le territoire national ?

Les réponses, vous êtes comme nous à la rédaction, et vous les connaissez déjà ... Bien sûr que NON !!

http://debitex-epcid.org/letablissementpublicdebitex.aspx

http://www.ldcollectivites.com/htm/Presentation/A_propos_...

Projet_Phase1.JPGD'autant plus que lorsqu'on lit les informations contenues sur le site institutionnel de ce fournisseur d'accès à internet (F.A.I.), vous constatez que sa priorité est bel et bien de fournir avant tout, les collectivités locales, les institutions publics, les grandes entreprises ... et s'il reste un peu de place ... on verra pour les immeubles collectifs ... Alors pour les personnes privées habitants dans des pavillons ....on verra beaucoup, beaucoup plus tard et à quel prix ?!

3°) Les dates annoncées sont-elles réalistes ?

Projet_24_mois.JPGQui peut croire un seul instant que l'ensemble du territoire dont dépendent les 27 communes de 2 départements seront couvertes à 100% d'ici 3 ans ... Là aussi le mensonge est patent. DEBITEX et son sous-traitant LDC ne s'engagent que sur la phase 1 pour fin 2013 !!! 

4°) Tous les gabiniens pourront-ils accéder au TRES HAUT DEBIT ?

Avant de parler d'accès au très haut débit pour les gabiniens, il faudrait déjà que le conseil municipal vote son adhésion à ce projet. De mémoire de PV du conseil municipal, notre rédaction n'a pas lu de texte dans ce sens ... Mais peut-être sommes-nous mals informés ?

D'autre-part, il faudrait également que la commune de Gagny ait prévue une participation financière à ce projet ... Là aussi "Bon sang ne saurait mentir" ... Le budget 2009 et 2010 n'en parle pas !!! Etrange donc que de vouloir prétendre à des actions de la part d'un maire qui promet des choses qu'il sait qu'elles ne seront pas tenues ! 

5°) Conclusion

Gabiniens, dormez en paix ... le très haut débit sur Gagny, c'est pas demain la veille !!! Si vous souhaiter en disposer rapidement, il vaut mieux déménager sur une commune ou le SIPPEREC a déjà installé ses câbles depuis belle lurette, comme Villemomble, Rosny-sous-bois ou Les Pavillons-sous-bois !

SIPPEREC_2009.JPG
Communes déjà adhérentes au SIPPEREC

Et avec les F.A.I. actuels , vous aurez une bien plus grande chance de voir votre débit internet quadrupler d'ici à quelques mois !!! En tout cas n'espérez pas de Michel Teulet et de son équipe, qu'il vous propulse dans le monde du très haut débit ... Il savent tout juste "taquiner le mulot" ... Alors passer au Gigabit, n'y pensez même pas !

En gros, quand Michel Teulet croit prendre un "métro" d'avance ... il a déjà un "T.G.V de retard" dans l'ère numérique et technologique !

Triple_Play.jpg
Fracture_numerique.jpg

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu