Avertir le modérateur

10/12/2012

GAGNY: un nouveau scandale financier dans les assiettes de nos enfants scolarisés en demi-pension (2)

GAGNY. A propos de notre article du 27 novembre 2012 "un nouveau scandale financier dans les assiettes de nos enfants scolarisés en demi-pension":

Nous demandions que les élus UMP de l'opposition réagissent face à la gestion calamiteuse du Parti Socialiste au Conseil Général de la Seine-Saint-Denis concernant la hausse du tarif des cantines scolaires.

conseil général seine saint denis,opposition ump,parti socialiste,cantine scolaire,impôts

Et ils ont bien réagi. En consultant le nouveau site d'opposition au Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, nous constatons que l'ensemble du groupe UMP de la seine-Saint-Denis s'est opposé en votant contre cette hausse d'impôt déguisée.

Carton rouge aux cantines trop chères, carton rouge au Parti Socialiste du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis.

conseil général seine saint denis,opposition ump,parti socialiste,cantine scolaire,impôts

Lors de la séance du 11 octobre 2012, le P.S. et PCF ont souhaité augmenter jusqu'à 100% le coût de la cantine pour les collégiens. Le 1er janvier 2013, le prix de la cantine passera de 2 euros à 4 euros, soit 100% d'augmentation. Même si l'ensemble des familles ne sont pas touchées par cette augmentation, plus de 75% des familles devront subir une augmentation de 10 à 100%. Cette nouvelle disposition est contraire aux objectifs voulus par notre département. La restauration scolaire a pour enjeu de répondre à la question de la santé publique pour les collégiens, par l'accès au plus grand nombre à des repas équilibrés. Depuis 2006, le conseil général a pourtant oeuvré pour arriver en 2010 à harmoniser à 2 euros le tarif maximum de la cantine. Le tarif à 2 euros a permis de rendre accesible la cantine ou plus d'un élève sur deux est demi-pensionnaire, contrairement où en  2005 seul un tiers fréquentait ce lieu. Avec cette décision, il est impossible d'atteindre une fréquentation de 60% de demi-pensionnaires. Ce dispositif injuste est mis en place sans concertation. Les parents d'élèves n'ont eu qu'un courrier d'information, un mois plus tard. Katia COPPI, Conseillère générale UMP de la Seine-Saint-Denis.

http://www.ump-seinesaintdenis.fr/groupe ump au conseilgénéral du 93.jpg

03/12/2011

Avant de chercher la paille dans l'oeil du PS du 93, cherchez la poutre dans celle de l'UMP de GAGNY...

gagny,conseil municipal,comportement odieux

Quelle drôle d'article avons-nous lu dans le dernier journal du département de la Seine-saint-Denis?

" Une étrange manière de fonctionner..." par le Conseiller général Claude Capillon. 

Le maire UMP de Rosny-sous-bois et conseiller général dénonce des pratiques odieuses du Conseil général de la Seine-saint-Denisl... issues d'un autre temps.

Nous nous interrogeons à la rédaction s'il a pris conscience que ses amis politiques de Gagny ont mis en oeuvre ces même pratiques et même pire pour les conseils municipaux et les commissions permanentes.

Ainsi pour les conseils municipaux, les envois se font en recommandés, et partent dans le délai légal minimum de 5 jours, mais cela se fait souvent le vendredi, veille de week-end pour le lundi suivant. Il est donc impossible de récupérer les dossiers en temps et en heure et de les étudier.

Pour les commissions permanentes, ces messieurs "oublient" que les membres de l'opposition travaillent pour la plupart et des convocations en pleine journée dans des délais trop courts n'est pas acceptable pour les employeurs privés ...

Quand aux conseils municipaux que nous avions filmé en début de mandats, les pantalonnades de "coupures micros", les esquives pour empêcher toute réclamation, les questions diverses jamais annexées aux P.V. de ces mêmes réunions font que nous avons arrêté de filmer ces pitreries grotesques et ces mascarades administratives.

Alors Monsieur le maire de ROSNY-SOUS-BOIS, commençez d'abord par faire la morale à l'équipe UMP de GAGNY, en commençant par son maire !!

Avant de chercher la paille dans l'oeil du P.S.93 cherchez la poutre dans l'UMP de GAGNY! 

23/02/2011

Elections cantonales: Quand l'UMP fait défaut au candidat ...

019.JPGLe Maire de Gagny, également conseiller général est une fois de plus candidat à sa succession. Il a choisi sa suppléante : Bénédicte Aubry

C'est donc sa 8ème adjointe en charge des affaires culturelles et de la petite enfance, dans son équipe municipale.

Après 32 années passées au Conseil général de la Seine Saint-Denis, le "nouveau" candidat sortant postule encore à sa succession.

 

002.JPGDans ce premier tract reçu dans nos boites aux lettres, aucune appartenance politique. Supprimé le parti "UMP" ?! Aurait-il quelques réserves à formuler ?? Peut-être celles d'appartenir à ce grand parti politique du Président de la République Nicolas Sarkozy ?

Sont-ce les instances de l'UMP qui lui ont demandé de supprimer leur logo dans la crainte d'une défaite annoncée ? Ou ce nouveau candidat veut-il convaincre certains électeurs hésitants qu'il est le "bon candidat" ?

Et ou sont passé les autres partis de droite qui le soutenaient il y a 3 ans ... Plus de Parti Radical (P.R.), plus de Nouveau Centre (N.C.) ??

En tout cas, ce simple titre nous laisse pantois : "Continuons ensemble" !?

Est-ce réellement ce que les gabiniens attendent et demandent pour leur vie quotidienne ? Car continuer avec quoi de neuf et ce représentant de l'UMP ? Quelles sont ses propositions ? Qu'a-t-il proposé depuis 32 ans et permis de mettre en oeuvre sur l'ensemble du département ?

Nous ne commenterons pas davantage ce tract et laisserons aux autres candidats le soin d'y répondre. Mais il reste des questions prioritaires que nous sommes en droit de nous poser :

Quel a été son action positive pour le canton et ses habitants ?

Ou sont les comptes-rendus réguliers de ses interventions et de ses actions ?

N'est-ce pas un mandat de trop pour le canton de Gagny ?

article_parisien.JPGNous pouvons également nous poser les questions de l'assiduité aux réunions officielles et aux commissions de travail, ainsi que sur la capacité et la charge de travail d'une personne qui cumule mandats électifs et administratifs.

En tout état de cause, un salarié absent doit des explications à son employeur ou s'il est malade doit une attestation médicale ... et lorsque l'on est absent 22% de son temps de travail, on ne fait pas long feu dans une entreprise privée !!

detail_assiduite.JPG
Les électeurs décideront dans les urnes le 20 et le 27 mars.

Les candidats pour ces élections cantonales à Gagny, peuvent s'exprimer sur notre blog. Pour nous joindre : gagny@sfr.fr

Post-scriptum : comme nous le fait remarquer très justement une internaute, la candidate suppléante est devenue une "remplaçante" (peut-être est-elle une amatrice du banc de touche des stades de football ?) et sa photo a été réduite de moitié, comme si à l'heure de l'égalité homme-femme voulu par les derniers textes gouvernementaux en la matière, les candidates suppléantes n'avaient pas le droit à une photo de taille égale à celle du candidat principal ??

 

Post-scriptum 28.02.2011: Pour répondre à nos lecteurs concernant la notion de suppléant ou de remplaçant du conseiller général, voici ce que dit le site " campagnes électorales le 1er site des candidats politiques "

 

campagnes electorales.jpg
http://www.campagnes-electorales.fr/candidats/elections/cantonales-2011.html


20/11/2010

Connaissez-vous le nouveau président de l'AMIF ?

AMIF_2010.JPGNous ne savions pas que le maire de GAGNY, à l'aune de ses 70 printemps, avait une fringale politique encore autant développée.

Non seulement, celui-ci est élu de notre commune depuis 1995, et a une place au conseil général de la Seine-Saint-Denis depuis 1978, tout en cumulant également la présidence de plusieurs associations locales (SAECOMMA, UGAM ...), mais il vient également d'être élu à la présidence de l'Association des Maires d'île-de-France !!!

Après GAGNY et la Seine Saint-Denis c'est au tour de toute l'île-de-France que le nouveau président de l'A.M.I.F. va s'occuper !

Et lorsqu'il est au conseil général en tant que réprésentant du canton de GAGNY, ses seules interventions sont politiciennes et ne parlent que très rarement de GAGNY ... Est-ce cela être responsable politique de proximité ? Sa devise pourrait-elle être ? "être au four et au moulin" (je ne peux pas être partout à la fois et faire deux choses en même temps !) ... ou l'art de cumuler un maximum de mandats !

Teulet-conseil général.jpg
La preuve sur le blog de Pierre Facon lors de la séance du Conseil Général du 25 juin 2010.

Cliquez sur le lien pour voir la biographie personnelle et le parcours de Michel Teulet.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Teulet

Pour nos internautes qui ne maitrîsent pas la langue de Molière nous leur donnons l'équivalent dans leur langue de l'expression " Au four et au moulin" :

  • Angleterre : " One can't be in two places at once" ... on ne peut-être à deux endroits (places) à la fois.
  • Allemagne : "Man kann nicht auf zwei hochzeiten gleichzeitig tanzen" ... on ne peut pas danser à deux mariages à la fois.
  • Espagne : "No se puende repicar y andar en la procesión" ... on ne peut sonner les cloches et marcher dans la procession.
  • Tunisie : " Mé innajemch yahleb wa ichedd et maheb" ... il ne peut pas traire et tenir le seau de lait.
  • Argentine : "No se puede correr y saltar a la vez" ... on ne peut pas courir et sauter en même temps.
  • Belgique : "On n'pout nin flûter et tabourer" ... on ne peut pas jouer de la flûte et battre le tambour.
  • Irlande : " Ni feidir lui an gobadán an dhá thrá a fhreastal" ... le bécasseau ne peut pas être à la fois sur deux plages.
  • Italie : "Non si puo tenere il piede in due staffe" ... On ne peut pas garder le pied dans deux étriers.
  • Pays-Bas: "Wie de klok luidt, kan niet in de processie gaan"...Qui sonne la cloche ne peut pas être dans la procession.
  • Etats-Unis: " You can't have your cake and eat it too"...On ne peut pas garder son gâteau et aussi le manger.
  • Brésil: " Não poder assoviar e chupar cana (ao mesmo tempo)"...Ne pas pouvoir siffler et sucer la canne à sucre (à la fois)

04/11/2010

Les rois de la "petite reine" à l'Arena, succès total !

Gagny.braderie du vélo©Actualités de Gagny-Blog (9).JPGAu lendemain de la première édition du salon de l'écrit à Gagny, ce n'était plus la même ambiance à l'Arena. 

Dès neuf heures les rois de la pédale ont envahi cette salle des sports de Gagny. Il était très difficile de circuler entre les allées, tellement les amoureux du vélo étaient nombreux. Car, c'est évident, les bonnes affaires se font dès le début d'une braderie.

La bourse aux vélos a été un franc succès, chacun essayant de vendre ou de trouver l'objet rare. Il faut dire que l'équipe organisatrice de cette 3ème édition de la braderie du vélo à GAGNY s'est dépensée sans compter pour faire de cette journée une totale réussite.

Gagny.braderie du vélo©Actualités de Gagny-Blog (7).JPG
Gagny.braderie du vélo©Actualités de Gagny-Blog (5).JPG
Gagny.braderie du vélo©Actualités de Gagny-Blog (8).JPG

On trouvait de  tout à l'Arena, digne d'une véritable caverne aux trésors, de la guidoline à 8 euros au matériel très haut de gamme comme ce vélo présenté par BigMat-Auber 93 : un Look 586 à 5900 euros ! ... bradé pour seulement 3000 euros ! ou des roues Mavic à 999 euros. La petite reine a encore cette année attiré beaucoup de visiteurs. Une très belle réussite à Gagny. 

Gagny.braderie du vélo©Actualités de Gagny-Blog (10).JPG

12/10/2010

Que se passe t-il au stade Jean Bouin ?

068-1.JPGQue se passe t-il au stade Jean Bouin à Gagny ? Un lecteur nous envoi ce mail au sujet de la nouvelle piste d'athlétisme qui vient d'être refaite :

"Est-ce un problème de malfaçon lors de la réception des travaux qui empéche son utilisation ? D'après le courrier de notre lecteur il semblerait que la ville de Gagny ne fournisse pas d'explication sur ce contretemps. Pourquoi ?"

stade Jean Bouin.jpg
070-1.JPG
CM du 30 mars 2009.jpg
Gagny-stade Jean Bouin ©Actualités de Gagny-Blog.JPG
Rappelons que la réfection de cette piste d'athlétisme du stade Jean Bouin coûte à la ville de Gagny la modique somme de 487.234,12 euros sur un total de 774.234,12euros. Et pourtant le maire de Gagny s'était engagé à solliciter des subventions tout azimut vers :
  • Le conseil général de Seine-saint-denis ... c'est fait : 143.520 euros (merci Claude Bartolone !- Président du conseil général de la Seine Saint-Denis ),
  • La région Ile-de-France .... RIEN pas de subvention reçue,
  • Le centre national de développement du sport ..... RIEN, pas de subvention reçue !
  • Et les assurances dommage-ouvrage .... personne ne sait ce que la ville "a touché" ??
Comme quoi l'influence du maire de Gagny, en tant que conseiller général de la Seine Saint-Denis, n'apporte rien à la ville. Ce sont les gabiniens qui paieront une fois de plus la note plus que salée de la réfection de la piste d'athlétisme du stade Jean Bouin à Gagny.
001-1.JPG
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu