Avertir le modérateur

03/10/2018

GAGNY, VILLEMOMBLE, LE RAINCY : pas de nouveau collège avant 2023

GAGNY, VILLEMOMBLE, LE RAINCY : pas de nouveau collège avant 2023. Le Parisien publie un article concernant le nouvel établissement qui devait ouvrir à la rentrée 2020 pour soulager les effectifs scolaires des trois communes. La ville de Gagny offre le terrain chemin des Bourdons situé à l'emplacement de l'ancienne carrière Martot, dit carrière de l'Ouest. Le conseil départemental, responsable de la construction des collèges n'arrive pas à se mettre d'accord avec les trois maires sur le financement du chantier. Il réclame la participation de la ville de Gagny pour 1,5 M d'euros afin de participer aux travaux de comblement sous-terrain.

Inadmissible pour le maire de Gagny Michel Teulet. Et pour une fois nous sommes entièrement d'accord avec lui. « .. nous allons céder le terrain au conseil départemental, c'est déjà un effort financier de notre part ... on ne va quand même pas payer à sa place ».

Le département de la Seine-Saint-Denis, sous la conduite du Parti Socialiste, veut le beurre et l'argent du beurre. À lui de réduire son train de vie, à mieux gérer ses dépenses, et les subventions données à certaines associations ou syndicats de salariés minoritaires.

010.JPG

Gagny : la carrière de l'Ouest chemin des Bourdons

10_02_0.JPEG

Le Parisien , mardi 2 octobre 2018

007.JPG

 

15/02/2016

GAGNY: une rentrée qui sera chaude au collège Théodore Monod ?

GAGNY: le Groupe des Parents Indépendants du collège Théodore Monod de Gagny nous adresse une lettre d'information à la demande des professeurs concernant la grève du 26 janvier 2016 et la demande de classement de l'établissement dans le Réseau d'Education Prioritaire (R.E.P).

collège théodore monod,gagny,groupe des parents indépendants,rentrée scolaire,grève,réseau d'éducation prioritaire,collège,éducation nationale,elisabeth pochon,députée,seine-saint-denis

" Le 26 janvier 2016, une grande partie des enseignants et du personnel de la vie scolaire du collège Théodore Monod de Gagny s'est mobilisé pour manifester ses inquiétudes et son mécontentement par rapport à la rentrée 2016 et celles à venir.

En effet, il y a déjà eu un grand mouvement de grève l'an passé en ce qui concerne le classement de l'établissement dans le Réseau d'Education Prioritaire (R.E.P). Malheureusement notre demande avait été refusée sous prétexte que notre collège bénéficiait déjà de moyens supplémentaires. Cependant, la DSDEN nous avait tout de même garanti le maintien de ces moyens afin de tenir compte des "difficultés sociales réelles" de notre établissement. Il nous a été notifié que notre collège était vraiment à la limite d'entrer dans ce classement mais qu'il a déjà bien trop de R.E.P. en Sein-Saint-Denis.

D'autre part, notre hiérarchie nous a annoncé qu'un poste de mathématiques et de technologie seraient potentiellement supprimés à la rentrée prochaine et probablement d'autres à l'avenir. Ces suppressions sont dues essentiellement à une diminution du nombre de classes de 6ème et de 4ème, engendrant ainsi une augmentation des effectifs par classe au niveau 4ème.

Cette augmentation des effectifs n'est pas n'est pas dans l'esprit de la réforme des collèges qui est axée sur l'aide personnalisée et les enseignements pratiques interdisciplinaires. Comment apporter de l'aide personnalisée dans des classes de plus en plus chargées ? Rappelons que nos élèves de 3ème sont parmi ceux qui réussissent le mieux dans les lycées d'enseignement généraux et technologiques du secteur. Comment maintenir ces résultats au vu de tous les changements à venir ?

Un courrier exprimant nos craintes a été envoyé au Rectorat et à Elisabeth Pochon, députée de Seine-Saint-Denis. En attente d'une réponse de leur part, nous comptons sur votre compréhension et votre soutien. Soyez assuré que nous travaillons pour le bien-être et la réussite de vos enfants. Cordialement.

L'équipe enseignante et de vie scolaire du collège Théodore Monod "

12/01/2011

A quand une aide aux élèves difficiles sur Gagny ?

gagny_aide_collèges.jpg
Encore une excellente initiative du Conseil Général socialiste de Seine-Saint-Denis.

 

- Cela favorise le lien et le dialogue avec des enfants difficiles,
- Cela permet de ne pas laisser des enfants dès la 6ème, livrés à eux-mêmes pendant ces jours d'exclusion,
- Cela permet de les raccrocher scolairement pour ceux et celles qui ont de vraies lacunes,
- Cela permet aux équipes enseignantes de ne plus se retrouver seules face à ces élèves difficiles,
- Cela permet aux enfants de ne plus se sentir abandonnés par les adultes ...

 

Déjà 17 communes ont répondus à cet appel, et 26 projets sont en cours.
D'après les informations fournies par les personnes en charge de ce projet départemental, le taux de réussite et de non rédicidive approcherait les 70%.
1°) Qu'attend-t-on sur Gagny pour mettre en place un tel système dans nos 3 collèges ?

 

2°) Faut-il une fois de plus que les enfants en échec scolaire dans les quartiers difficiles de la commune soient des victimes politiques de cette non-action ?
3°) Combien d'enfants et de jeunes devront-ils sortir de notre système éducatif sans diplôme pour que l'on prenne enfin des mesures correctrices au niveau local, qui soient efficaces ?

 

4°) A quoi sert-il d'avoir un élu au conseil général et un adjoint au maire en charge de la jeunesse, si ce genre d'initiative extrêment importante pour l'avenir de nos enfants, n'a aucun écho au niveau local ?

 

5°) Nos enfants, quels que soient leur niveau de réussite scolaire, ne sont-ils pas la priorité de l'équipe municipale actuelle depuis les dernières élections municipales ?

04/04/2010

Quand le sénateur-maire de Neuilly-Plaisance vient donner des leçons d'éducation civique au maire de Gagny

Demuynck_JBClement.jpg C'est un étonnement et en même temps un soulagement de savoir qu'un homme politique de grand talent a enfin pris le temps de se déplacer dans un de nos lycées pour transmettre son savoir en matière de démocratie et de citoyenneté aux jeunes générations. Espérons que ceux qui dirigent notre commune pour encore 4 ans, auront au moins appris quelque chose de ce déplacement.

Nous tenons à rappeler que Christian Demuynck est sénateur-maire UMP de Neuilly Plaisance, et fut il y a quelques années rapporteur de la commission sur les violences scolaires. Il rédigea un très volumineux et instructif document, qui fut remis en 2004, au Premier Ministre de l'époque, Jean-Pierre Raffarin.

 

http://www.senat.fr/rap/a04-075-4/a04-075-48.html

http://www.christian-demuynck.com/bases/dossier/pdf1/10/r...

Ce nouveau type de service civique s'adresse à tous les jeunes de 16 à 25 ans, désireux de fournir à nos concitoyens une aide dans un secteur social, environnemental ou humanitaire !

Dommage que le maire de Gagny, Michel Teulet et les différents adjoints en charge des affaires correspondantes à ces missions, n'aient pas pris la peine de mettre en place une seule action sur la ville dans la foulée de ce déplacement !

http://www.service-civique.gouv.fr/

Peut-être ont-ils besoin d'un cours et d'une formation sur le sujet, car aucune mission n'a été lancée par la commune ... Alors, assez de paroles ... passez enfin aux actes !

Missions_civiques_93.jpg

10/04/2009

Les jours passent et se ressemblent

Sarkozy_Gagny.jpgIl ne nous plait guère de mettre et remettre sur la place publique systématiquement les mêmes thèmes et sujets. Malheureusement ce n'est pas "ACTUALITES DE GAGNY-BLOG" qui fait l'actualité, mais bien le contraire ...

Non seulement cela fait du tort à la commune qui se voit sans cesse affichée dans tous les journaux et revues, mais également à la télévision sur de nombreuses chaines !! et le tort se fait aussi pour nous Gabiniens et Gabiniennes, pour nos enfants et nos logements, qui peu à peu perdent à chaque nouvelle information sur l'insécurité dans notre ville, de la valeur ...

Le_Parisien_090409.jpgCe n'est pas notre blog qui titre, mais bien le nouveau bulletin municipal N° 139 d'AVRIL 2009 ! D'ailleurs si le Président de la République s'était fourvoyé sur le sujet, il n'aurait pas débarqué avec 3 ministres d'état chez nous ... Il serait allé à Monfermeil, à Sevran, à La Courneuve ou encore dans la banlieue de Lyon !!!

Donc, il y a dans l'équipe municipale actuelle de la manipulation qui tend à pervertir la réalité en affirmant que notre commune est la plus sécurisée de notre département ... Les dernières affaires dont nous parlons ne sont pas liés à de "la délinquance de voie publique"

Et notez en passant que sur la couverture de GAGNY MAGAZINE, Michel TEULET ne semble pas être dans ses petits souliers en écoutant le discours du Président de la République : "Il y a comme un malaise ..."

Question 1 : Croyez-vous que tous ces évènements sont téléguidés pour nuire à l'équipe actuelle ?

Question 2 : Croyez-vous que toute l'opposition est heureuse de voir Gagny à la Une ?

Question 3 : Ne pensez-vous pas que si ces jeunes avaient été aidés et guidés d'une autre manière, nous n'en serions pas là ?

 

08/04/2009

Lettre à Mme de SEVIGNE

Le_Parisien_080409.jpgMadame,

Il n'est point nécessaire de vous écrire des lettres pendant 30 ans pour vous faire part de notre surprise en apprenant ce que le journal vient de nous révéler ... Une nouvelle affaire dans un école de notre commune, la vôtre !

Est-il besoin de vous rappeler, que nous avons confiance dans les écoles de la République, mais que la quantité trop importante d'affaires scolaires entrainant des enfants dans des histoires sordides commence à avoir des répercussions non négligeables sur l'image, déjà ternie, de notre ville par les précédentes affaires ...

N'y voyez rien de personnel, mais peut-on encore imaginer laisser nos enfants à votre sort, sans craindre, ou pour leur santé physique, ou pour leur santé mentale ?

Si pour certains c'est encore de "l'agitation médiatique", pour nous parents, c'est un pas de plus vers l'insécurité, qui règne déjà dans la commune, et les paroles rassurantes de ces mêmes personnes ne changerons pas l'opinion que nous nous sommes forgés au cours des mois et des années passées !!

Donc, Madame, nous espérons que vous prendrez rapidement les bonnes décisions, pour que ces agissements cessent de manière définitive.

Votre cordiale rédaction.

26/02/2009

Le maire de Gagny l'anti-MONOD-théiste ?

"Je ne suis pas un homme de parti, mais je défends des causes"

"Nous devons apprendre à respecter la vie sous toutes ses formes : il ne faut détruire sans raison aucune de ces herbes, aucune de ces fleurs, aucun de ces animaux qui sont tous, eux aussi des créatures de Dieu"

buste de Théodore MONOD.jpgCe sont, par ces deux phrases de Théodore MONOD, que nous entamons cette série d'articles sur le développement durable. Deux phrases et deux mots, qui vont une fois de plus, mettre en exergue la volonté destructrice et le non respect de la Nature et des Gabiniens, par des actions inconséquentes de l'équipe, qui gère actuellement notre commune.

Le maire de Gagny, habitué à provoquer et donneur de leçons de morale à la terre entière, va une fois de plus comprendre que les Gabiniens ne sont pas ses "bénis-oui-oui" prêts à gober toutes ses belles paroles. Le cas du futur Gymnase municipal éponyme, rattaché au Collège T. MONOD, qu'il veut faire édifier sur une Zone Naturelle Protégée, est l'exemple même de ces actes terribles et irréparables, qu'il nous concocte depuis des années.

Pourquoi nous ne sommes pas d'accord avec l'implantation du gymnase Théodore.MONOD sur cet emplacement, décidé "oligarchiquement", un fois de plus, par le maire de Gagny :

  • Ce site est classé ZNIEFF (Zone Naturelle d'Interêt Écologique, Faunistique et Floristique), et il n'est pas question de le laisser détruire comme cela à été fait par  le maire de Gagny avec la carrière du centre (voir les 3 photos prises sur Google earth en 2007, 2008, 2009, et publiées dans notre précédent article)

Rappel: le maire de Gagny lors du conseil municipal du 13 octobre 2008 disait ceci sur l'urbanisation de la carriére de l'Est : "La mairie de Gagny est favorable à l'urbanisation de la carrière de l'Est"

  • Ce site à un potentiel de dangerosité énorme, concernant la santé de ceux qui habiteront ou utiliseront ce gymnase, à cause des lignes à très haute tension passant juste au dessus. Habiter sous ou près d'une ligne haute tension, peut constituer un sérieux péril pour la santé. D'importants champs électriques et magnétiques sont mesurables. Le principe de précaution, instauré dans notre constitution suite au traité de Rio de 1992, devrait faire réfléchir l'équipe actuelle (http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_pr%C3%A9caution)

La charte de l’ environnement et son principe de précaution sont – au même titre que la Déclaration des droits de l’ Homme et du Citoyen de 1789 – adossés à la Constitution. N'en déplaise au maire de Gagny, qui voudrait passer outre, alors que c'est Jacques CHIRAC lui-même, son mentor des années 80, qui l'a instauré en 2002.

Voici un autre exemple d'une commune qui a fait exactement les mêmes choix que l'équipe du maire : [ Le-point.fr_Lignes_THT.pdf ]

Mais pour en revenir aux risques de santé publique, une étude épidémologique réalisée sur 60.000 enfants, par Gérard DRAPER,directeur de recherche à l'université d'OXFORD,de 1997 à 2001,et rendue publique en 2005,a constaté que le risque de leucémie est 65 pour 100 plus élévé que la moyenne si l'on se trouve à moins de 200 métres d'une ligne haute tension et 23 pour 100 plus élevé si l'on se trouve à une distance comprise entre 200 et 600 mètres.

Or là, on ne parle que de ligne haute tension alors que les lignes au dessus de ce site sont des lignes THT, très haute tension de 225.000 Volts.

nature,znieff,monod,collège,gymnase,tht,lignes électriques

nature,znieff,monod,collège,gymnase,tht,lignes électriques

nature,znieff,monod,collège,gymnase,tht,lignes électriques


Il ne s'agit pas ici d'être POUR ou CONTRE la création d'un gymnase, mais bien de la sauvegarde d'une zone naturelle protégée ET de la santé de nos enfants. De même que le Comité des riverains avait soulevé le fait qu'il était dangereux de vouloir loger des gens du voyage dans des caravanes sous ces mêmes lignes à très haute tension, il est donc également inacceptable de laisser nos enfants faire du sport plusieurs heures par semaines sous ces mêmes lignes T.H.T. Tous les parents, même ceux de l'équipe en place doivent pouvoir comprendre cela !!

Le maire de Gagny peut bien ignorer les habitants des Abbesses, mais certainement pas la LOI, que nous lui rappelons ici (concernant le logement du gardien du gymnase) :

 

Le décret n° 2004-835 du 19 août 2004 (publié au J.O. n° 195 du 22 août 2004 p. 15031) stipule dans son article 20-2 :

« Dans le périmètre où sont instituées les servitudes prévues à l'article 20-1 :

1° Sont interdits, à l'exception des travaux d'adaptation, de réfection ou d'extension de constructions existantes mentionnés au deuxième alinéa de l'article 12 bis de la loi du 15 juin 1906 susvisée, la construction ou l'aménagement :

- de bâtiments à usage d'habitation ou d'aires d'accueil des gens du voyage » …

 


et La loi du 15 Juin 1906 :
 
 

Article 12 bis - Après déclaration d'utilité publique précédée d'une enquête publique, des servitudes d'utilité publique concernant l'utilisation du sol, ainsi que l'exécution de travaux soumis au permis de construire, peuvent être instituées au voisinage d'une ligne électrique aérienne de tension supérieure ou égale à 130 kilovolts. Ces servitudes sont instituées par arrêté du préfet du département concerné.

Ces servitudes comportent, en tant que de besoin, la limitation ou l'interdiction du droit d'implanter des bâtiments à usage d'habitation et des établissements recevant du public.

[ Loi_15juin1906.pdf ]

 



Le combat que mènent différentes associations de quartier de notre commune, ont été rejointes par de nombreuses autres associations des communes avoisinantes, dans un seul et même but ... ARRETER LE MASSACRE !!
Vous trouverez ci-dessous les documents techniques justifiant de ce déni de démocratie et du manque de respect de l'équipe municipale vis-à-vis des habitants des Abbesses.

 
Plan1_MONOD.jpg   Plan2_MONOD.jpg
Zone d'implatation "Urbanisable"      Plan de passage de la ligne THT         

Monod_19.JPG
Entrée du Collège Théodore MONOD

Il existe 3 possibilités pour implanter ce gymnase :

1) dans le site désaffecté appartenant à Saint Gobain qui est squatté par des gens de l'est de l'Europe.Ce terrain est à l'angle du vieux chemin de Meaux et du chemin d'accès aux Abbesses.
   Référence cadastrale : 00073BM73        superficie : 6941 m2

nature,znieff,monod,collège,gymnase,tht,lignes électriques

Site désaffecté appartenant à Saint-Gobain d'une surface de 6.941 m2


 
2) après le collège Théodore Monod, sur le même trottoir,ces deux parcelles sont contigues.
   a) Réference cadastrale : 000BM99       superficie : 3943 m2
   b) Réference cadastrale : 000BM101     superficie : 18358 m2 


Mais le véritable but final du maire de Gagny est d'ouvrir une brèche dans le site, qu'il veut nous imposer et détruire pour urbaniser avec des centaines de logements, la carriére de l'Est.
 

QUESTION 1 : Quel est l'intérêt pour l'équipe actuelle de poursuivre un tel projet contre l'avis de la population ?
QUESTION 2 : L'histoire du choix de l'aire d'accueil des gens du voyage n'a-t-il pas suffit au maire Michel TEULET ?
QUESTION 3 : Le P.L.U. risquant d'être annulé définitivement, ne faudrait-il pas ajourner ce projet ?
QUESTION 4 : Les associations de quartier ayant trouvées plusieurs autres lieux, ne pourrait-on pas examiner ces propositions ?
QUESTION 5 : Peut-on a nouveau se payer le luxe d'un nouveau procès au tribunal administratif ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu