Avertir le modérateur

26/02/2015

GAGNY: un immeuble menace de s'effondrer avenue de Gagny

GAGNY: un immeuble menace de s'effondrer avenue de Gagny -

Ce jeudi vers 13 heures les occupants d'un immeuble de l'avenue de Gagny ont quittés leur appartement. Depuis le matin, c'est le branle-bas de combat aux abords de ce bâtiment après l'apparition d'une inquiétante fissure sur un mur porteur. Les pompiers ont été appelés et le maire, qui a envoyé des techniciens, a mandaté un architecte pour évaluer la dangerosité  de cet édifice de trois étages. Il a été décidé d'évacuer les occupants de la douzaine d'appartements. Vers 13 heures, les services municipaux attendaient le passage d'un expert auprès du tribunal administratif. La justice a en effet été saisie pour la mise en place d'une procédure de péril imminent. Parmi les propriétaires et locataires, certains n'ont nulle part  où aller. Source Le Parisien 26.02.2015 13h38

Le parisien  26.02.2015....jpg

 Un de ces trois immeubles de trois étages situé au 5 avenue de Gagny menace de s'effondrer:

gagny,avenue de gagny,immeuble,effondrement,catastrophe

06/07/2014

MySOS, une application pour sauver des vies sur iPhone et Android

MySOS, une application pour sauver des vies sur iPhone et Android.

Victimes et secouristes mis directement en relation:

Le voisin est peut-être secouriste, pompier ou médecin, ce qui peut-être précieux en cas de malaise ou de mauvaise chute. A condition de le savoir. C'est dans cette optique qu'est née l'application pour smart-phones mySOS. Celle-ci met en relation toute personne en situation de détresse avec des «anges gardiens», des volontaires prêts à apporter leur aide. L'idée a pris forme il y a un an, après le malaise mortel d'une retraitée isolée en région parisienne. «Elle est décédée avant l'arrivée du Samu, alors que son voisin avait un brevet de secouriste et aurait pu lui donner les premiers soins. Il faut éviter que ce type de situation se reproduise, explique Bernard Mourad, le créateur de mySOS...

Les utilisateurs géolocalisé:

En téléchargeant l'application, on peut choisir soit d'être aidé, soit d'être secouriste, soit les deux. Dans le premier cas, il faut fournir quelques informations, comme le groupe sanguin, un éventuel traitement suivi ou les numéros de téléphone des proches et du médecin traitant. En cas de problèmes, il suffit alors d'appuyer sur un bouton à l'écran afin d'alerter sa famille, son médecin et  les « anges gardiens » présents aux alentours. L'application mySOS utilise la géolocalisation pour situer les victimes et les secouristes, dont les compétences (infirmier, urgentiste, aide-soignant...) sont également préenregistrées. « Beaucoup propose aussi leur aide sans être forcément qualifiés » précise Bernard Mourad. Saluée par la Croix-Rouge, l'initiative a déjà séduit plus de 80 000 utilisateurs en France. Elle compte maintenant se développer à l'international et sur d'autres supports, comme la télévision (via les box internet), les voitures et les montres connectées.

Cliquez sur les liens et diffusez cette information.

http://www.mysosnetwork.com/

mySOS...jpg


https://itunes.apple.com/fr/app/mysos/id689262583?mt=8

http://www.huffingtonpost.fr/2013/12/14/mysos-application...

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/06/04/mysos-a...

http://www.croix-rouge.fr/Actualite/MySOS-l-application-q...

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.forecom...

 mySOS.jpg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu