Avertir le modérateur

18/04/2018

GAGNY: construction d'un bassin de rétention place Foch

GAGNY: du 9 avril au 13 juillet 2018, la circulation est interdite rue Laugier Villars devant l'Hôtel de Ville en raison de la construction d'un bassin de rétention. Mais la règle en matière d'urbanisme est que les études d'assainissement (eaux pluviales et eaux usées) doivent être réalisées en amont, lors de l'autorisation des travaux. La construction de ce bassin de rétention aurait dû se faire en même temps que les travaux de terrassement du parking Foch. Le collecteur sera installé à trois mètres de profondeur, il aura un diamètre de deux mètres.

La réalisation aujourd'hui entraîne par conséquent un surcoût. Les gabiniens payeront la facture !

Gagny-place Foch©Actualités Gagny Blog (3).JPG

Gagny-place Foch©Actualités Gagny Blog (4).JPG

Gagny-place Foch©Actualités Gagny Blog (2).JPG

Gagny-place Foch©Actualités Gagny Blog.JPG

Gagny-place Foch©Actualités Gagny Blog (5).JPG

18/05/2010

P.L.U. de Gagny : quartiers Chenay et Pointe de Gournay

La quatrième réunion d'information du PLU de Gagny concernait les quartiers du Chenay et de la pointe de Gournay. Un public assez nombreux est venu à la salle Letendre débattre avec le maire, Michel Teulet. Mais cette réunion n'a pas beaucoup fait avancer le schmilblick  sachant qu'il n'y a plus de réunion de quartier depuis des années, le public présent à posé des questions sur les problèmes de vie quotidienne et le PLU n'a été abordé que très rarement. La faute à qui ? De plus, la méthode de travail de ce cabinet conseil ne semble pas cohérente, et deux intervenants l'ont fait remarquer : pas de fil conducteur, pas de questionnaire sur les quartiers remis aux participants. Voici donc les questions, les " problèmes" et les réponses entendus lors de cette réunion :

  • Une question pertinente, justement, a été posée par un intervenant concernant la répartition et la densité de la population du quartier : réponse du cabinet conseil : "...le diagnostique c'est ça comme épaisseur, une centaine de pages !...ça concerne l'ensemble de la ville" Alors pourquoi interroger les habitants d'un quartier ?
  • Le problème des créches sur le quartier : le maire répond sur l'implantation de la maison de la petite enfance qui se construit à côté de l'Arena et curieusement justifie cet endroit comme étant le centre géographique de la ville !! Un peu comme la gare de Perpignan que Salvador Dali  considérait comme le centre du Monde ! Cet emplacement bien évidemment est mal choisi. La place de cette construction devait être en centre-ville pour ne pas éloigner, par exemple les habitants du quartier de Maison-Rouge, de l'Epoque ou ceux des Floralies de cette maison de la petite enfance.
  • Problème pour monter dans les wagons du RER avec la différence de hauteur de quais entre Métro et RER SNCF: "...ça ne concerne pas le PLU ..."
  • Le stationnement à la gare du Chenay et dans le quartier comme dans la rue du chemin de fer. Les encoches à faire dans ces rues pour résoudre ce stationnement. Une personne propose le stationnement d'un seul côté : " ...ce n'est pas possible à cause des balayeuses, le stationnement ne peux se faire sur un seul côté..."
  • L'absence de parking au Monoprix : " ...c'est une entreprise privée et pas une structure municipale ".
  • Assainissement : une question récurrente dans ce quartier sur le manque de séparation des eaux usées et des eaux de pluie et le choix des priorités  faites par la municipalité qui ne convient pas du tout aux habitants. Cet intervenant faisant remarquer qu'au lieu d'avoir dépenser 20 millions d'euros pour la déforestation et le bétonnage massif du sous-sol de la carrière du centre, l'argent aurait été plus utile à la construction et l'entretien de ces réseaux d'évacuations de la quarantaine de rues du quartier ! (vidéo partie 21)
  • Plusieurs rues dans ce quartier sont dans un état lamentable comme l'avenue de la Passerelle, la rue de Valencienne, la rue de Fontainebleau ou un risque d'effondrement de la chaussée existe. Les pavillons qui tremblent au passage de l'autobus. Le maire signale qu'il ne peut pas refaire toutes les rues en même temps, qu'il faut une première rue et une dernière, et qu'il faut voir avec le budget de la ville. (voir le paragraphe ci-dessus). Il signale que la réfection de la rue de Maison Blanche sera effectuée prochainement. (note de la rédaction : voir notre article du 11/3/2010 GAGNY d'hier et d'aujourd'hui-7-  ou nous indiquions ce "chemin de traverse défoncé , à un seul trottoir comme au siècle dernier ! Il était temps que le service compétent lise notre article pour refaire cette rue)
  • Projet câble : Pose des fourreaux. Internet. Débitex. Fibre noire à 100 Mbits ou Fibre blanche en Gigabits ? Ces questions concernent le PLU : le maire avouant ne pas " maîtriser techniquement le sujet " sur la fibre noire et la fibre blanche.
  • L'insécurité dans le quartier du Chenay et le quartier des Peupliers avec la construction de l'aire de jeux rue Roger Salengro. C'était à prévoir, l'intervention de ce riverain est justifiée. Et encore une fois les habitants de Gagny se révoltent devant l'incohérence des décisions du maire de Gagny. Cette aire de jeux n'avait rien à faire à cet endroit. Et les affirmations de Michel Teulet sont fausses au sujet de l'accident de cette jeune fille car nous avions interrogé le père et un témoin de l'accident le lendemain de ce drame. Et cette aire de jeux était terminée comme l'attestent nos photos dans ce reportage. Et ce ne sont pas les explications enfumées et les remontrances de Rolin Cranoly (adjoint au maire à la jeunesse) sur la façon de parler des habitants exaspérés vis-a-vis de ces "jeunes" qui va calmer le débat. C'est le monde à l'envers !

Ces propriétaires "cohabitaient " tant bien que mal avec les HLM de ce quartier, et soudain sans discussion ni information, on leur met ce City stade entre leurs pavillons ! Que dirait le maire, si à côté de son pavillon, il y avait cette structure, et que 365 jours par an, le bruit jusqu'à des heures avancées de la nuit venait perturber sa quiétude et dévaloriser sa propriété ?? Nous avons appris que cette aire de jeux qui était teminée, mais qui ne l'était pas, serait complétement entourée de filets pour éviter tout risque d'accident. Il était temps de s'occuper de ce problème, mais cela ne résoudra pas l'emplacement de ce City-Stade pour les riverains ...

City stade©Actualités de Gagny-Blog.JPG 
Photo City-stade du 29/03/2010, le lendemain de l'accident de la jeune fille.

Intervention de Rolin Cranoly, adjoint au maire sur le problème du "city-stade"

Concernant ce City-Stade, le maire signale que son adjoint chargé de la jeunesse, sera "privé de vacances" en Juillet et Août pour régler les problèmes de voisinage et particulièrement celui du bruit !! celui-ci invite ces riverains furieux contre ce City-Stade à l'appeler en mairie

Tél : 01 43 01 43 01 au moindre incident.

14/04/2010

GAGNY : les vidéos du conseil municipal du 07 Avril 2010

Gagny.conseil municipal du 07.04.2010 ©Actualités de Gagny-Blog.JPGLe P.S. de Gagny a-t-il trouvé son nouveau tribun ? toujours est-il qu'Abdelkader Touala, ce nouvel élu au conseil municipal de la ville, a su, malgré son peu d'expérience, mais par ses nombreuses et justes interventions, être le seul interlocuteur à tenir tête, face aux monologues logorrhéiques du maître de cérémonie, Michel Teulet ! Loin de nous, d'abonder dans l'ensemble de son programme, force est de reconnaître, qu'il a réussi a contrer les "fallacieux" arguments du maire de Gagny et semer le trouble dans ses explications.

En dehors de cette opposition de gauche, il faut bien dire que la mayonnaise a du mal à prendre avec ce qu'il reste des conseillers de l'équipe à Jim Dhoedt ! Celui-ci est toujours absent depuis de très longs mois, sans une seule explication de sa part ! A t-il abandonné la politique sur la ville de GAGNY ? Est-il parti dans une île lointaine ou ni internet ni les satellites de communication ne passent ? Que devient-il ? Toujours est-il que son ex-groupe  dénommé " Ensemble pour l'Avenir des Gabiniens", sans étiquette, non inscrit, puis E.A.G.-PRG , puis ... et puis ... ??" était représenté par Alain Bévis-Surprise  (comme nouveau président du nouveau groupe PRG auquel appartiennent Mounir Ben Zaîer et Jean-François Thévenot) à ce conseil municipal ! L'opposition P.S. était représentée par : Abdelkader Touala, Pierre Archimède et Constantin Anghelidi.

Dans ce conseil municipal, le budget global 2010 de la commune a été présenté. Celui-ci augmente cette année encore, de façon incontrôlé (+3,5% pour 2010), alors que les taux restent inchangés et que l'état compense à peine la perte de la taxe professionnelle. (Nous y reviendrons dans un prochain article).

100_7568.JPG

Le maire tente une nouvelle fois des explications abracadabrantesques, mais les gabiniens ont bien compris la technique, qui consiste à emprunter tous les ans quelques millions d'euros supplémentaires, pour combler les déficits, et faire croire que le budget est bénéficiaire, grâce à des recettes supplémentaires, alors qu'en réalité c'est la "base fiscale" qui augmente les recettes, tandis que l'on finance péniblement les remboursements des emprunts + intérêts + la dette globale. Celle-ci représentent maintenant 42% de taux d'endettement (4,22 ans sur 10 années = 50 mois sur 120 mois "autorisées" ...)

Abdelkader Touala souligne une nouvelle fois que l'Etat manque à ses devoirs en omettant de transférer des charges récurrentes et annuelles (RSA, RMI, PDH etc ...) vers le département et conteste la vision de Michel Teulet - qui rappelle de son côté le transfert aux départements de la gestion des collèges en 1983 - Dans ce cas, comment Michel Teulet peut-il contester l'augmentation des charges de 50% des départements, sachant pertinemment que l'Etat ne compensera plus financièrement, les dossiers transférés à un instant "T" vers les collectivités territoriales ... Mauvaise foi ou incohérence de pensée ?

Réponse de Michel Teulet à Alain Bevis-Surprise sur "l'opposition constructive" qu'il ne veut pas ...
Vote et approbation du budget 2009 et 2010 par la majorité

Nous sommes, une fois encore, consterné par la mauvaise foi affichée par Michel Teulet, refusant de fournir à l'opposition P.S. les informations statistiques sur les frais de restauration des enfants à la cantine, sous prétexte que la formulation de cette demande ne correspondait pas à la façon dont le titre du document de travail des services municipaux avait été rédigé. Seule solution pour l'opposition, de demander encore et toujours à la C.A.D.A. officiellement ces documents qui changent de noms aux gré des humeurs du maire. C'est indigne d'un homme politique, se voulant respectueux de la démocratie et des élus de l'opposition !

Concernant l'assainissement, nous ferons juste remarquer à Messieurs Guégen et Teulet, que tous les gabiniens paient déjà 4% de charges sur leur facture d'eau pour l'entretien et l'assainissement des eaux usées. Peut-être pourront-ils, dans un avenir proche, nous informer de ce que comprend ces quelques euros, payés tous les mois à cette société ? N'est-ce-pas déjà pour ces mêmes tuyaux ? Payons-nous alors 2 fois pour la même chose ?

 

GAGNY.château de Maison Blanche©Actualités de Gagny-Blog (2).JPGCependant la bonne nouvelle fut de voir sur les tableaux présentés par Laurence Schneider la rénovation des façades du château de Maison Blanche, budgetisée pour l'exercice 2010 ! Nous attendons de voir le début de ces travaux avec impatience. Rappelez vous notre article du 30.08.2009 "A Gagny, de la paille dans l'oeil des journées du patrimoine" et celui du 02.09.2009 "A Gagny quand les élus détruisent notre patrimoine " avec le commentaire de ce gabinien "amer" qui dénoncait la destruction de l'aile droite de ce château, par le maire Michel Teulet. Et pourtant, un élu qui habite le quartier aurait du intervenir pour sauver ce patrimoine depuis fort longtemps. Qu'a-t-il fait depuis qu'il exerce sa fonction depuis des décennies pour la rénovation de ce château ? Rien. Il était temps "ENFIN" quand 2010 cette municipalité  en place depuis des années s'en occupe avant qu'il ne devienne une ruine ! (cliquez sur l'album photos du château de Maison Blanche )

 

 

Idem pour la construction de toilettes au lac de Maison-Blanche.

Concernant le "très haut débit à la sauce Débitex", nous avons constaté, que malheureusement, la ville de Gagny donnait suite à l'adhésion à ce groupement de 27 communes du Val-d'Oise et de Seine-Saint-Denis, alors que le nombre de points IP (Internet Protocol - nombre de connexions réseaux connectables en simultanée) sur la commune sera limité à 4600, le débit ne sera pas en Gigabits (1 Gbits = 1000 Mbits), et que le passage de la "fibre noire" sera effectué uniquement sur les 2 grands axes de la commune. Le coût sera donc très élevé en rapport du débit et de l'efficacité réelle de ce futur réseau ...

Comment croire un seul instant que le réseau sera connecté depuis l'est de la commune, alors que celui-ci est tracé depuis le nord du département ? Comment Michel Teulet peut-il vouloir adhérer à un réseau dont il n'a même pas la connaissance officielle de l'ensemble du tracé et du maillage complet sur la commune ??? C'est d'autant plus surprenant que nombre de rues sont pavillonnaires ... Les gabiniens paieraient aussi pour cela, sans en avoir la jouissance !! ... Signature  à grande vitesse d'un chèque "en blanc" ... un comble !

 

Nous avons également relevé avec un certain humour, que Michel Teulet avait demandé une étude statistique régionale sur le rayonnement culturel de la commune de Gagny ... en se basant sur les adresses notées sur les chèques des visiteurs se rendant au théatre "André Malraux". Nul doute que cette étude fait ressortir tout et n'importe quoi, puisqu'un chèque n'est pas un moyen de paiement, mais une facilité de paiement : l'adresse personnelle inscrite n'est donc pas un élément constitutif de l'adresse réelle des spectateurs, ni pour les groupes ou les associations ... Le taux de 40% de spectateurs hors commune, déjà faible, n'est donc pas significatif !

Enfin, à noter l'intervention d'Alain Bevis-Surprise, nouveau président du groupe PRG - qui a rappelé à Michel Teulet, que non seulement l'Etat transférait de nombreuses activités nouvelles (RSA, RMI etc ...) sans mettre, tous les ans, les sommes en relation avec les obligations financières que cela comporte. Il a rappelé également que l'opposition pouvait également être constructive ... Encore faut-il que la majorité actuelle daigne accepter la critique et sache se remettre en cause à chaque fois que nécessaire !

04/09/2009

Travaux d'assainissement sur la commune : il était plus que temps

Travaux_01.JPGComme les autres villes, Gagny l'été n'échappe pas aux grands travaux.

Le syndicat des eaux d'Ile-de-France fait exécuter en ce moment par l'entreprise SADE le renforcement du réseau alimenté par l'usine de Neuilly-sur-Marne afin de supprimer les interconnexions permanentes du secteur Marne.

 

Travaux_02.JPG Travaux_03.JPG
Travaux_04.JPG Travaux_05.JPG

Le départ de la connexion de ces tuyaux en fonte est la rue Jules Guesde au niveau du pont SNCF. Ces canalisations serpentent entre les rues et pelouses au milieu des immeubles du Chenay, passent devant les écoles pour rejoindre plus bas la rue sainte Clotilde sur une longueur totale de 1km800. Le chantier à débuté le 27 juillet, sa durée prévue est de 39 semaines. Le financement est pris en charge en totalité par le syndicat des eaux d'Ile-de-France.

Ce chantier a occasionné de nombreuses dégradations au niveau des pelouses, un lampadaire a été brisé en face de l'école Victor Hugo sur le chemin piétonnier, un arbre a été abbatu près de l'aire de jeux et les piquets en bois le long de tous les espaces verts qui empêchaient le stationnement sauvage sur ces pelouses ont été détruit.Nous demandons par conséquent à la municipalité de remettre le site en état rapidement dès l'achèvement de ces travaux. Il serait  nécessaire en même temps de protéger l'aire de jeux des enfants en face de l'école maternelle Victor Hugo en installant une petite clôture comme celle du parc Courbet afin d'éviter les déjections canines.Et remplacer les copeaux de pin qui tapissent celle-ci ne sera vraiment pas du luxe car actuellement les enfants jouent dans les excréments des animaux.

 
D'autres travaux plus gigantesques ont débuté fin mai rue Hippolyte Pina et concernent la reconstruction des réseaux d'eaux fluviales usées. Ces travaux sont financés par le département et la région via l'agence de l'eau. A noter, que la première affiche, indique les chiffres en valeur Hors Taxes, alors que la commune les indiquent en T.T.C. (Toutes Taxes Comprises). Michel Teulet pourra là aussi, s'expliquer sur la récupération de la T.V.A - soit 19,6% de différence sur le montant affiché ???

Reseau_01.JPGReseau_05.JPGLa pose de ces énormes tuyaux à nécessité de gros engins et la fermeture de cette rue qui passe devant le lac de Maison Blanche. Les conduits ont été surdimensionnés pour palier aux inconvénients qui existaient lors des pluies de gros orages, la rue étant fréquemment inondée. La première phase du gros œuvre s'est achevée au niveau de l'avenue des pêcheurs, il ne reste plus qu'à goudronner. La deuxième phase des travaux n'est pas encore fixée mais elle s'achevera à la hauteur de la rue de Rambouillet. Entre-temps la rue restera fermée à la circulation.

Reseau_04.JPG Reseau_06.JPG
Reseau_02.JPG Reseau_03.JPG
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu