Avertir le modérateur

29/10/2016

GAGNY: graves tensions au lycée Gustave Eiffel

GAGNY: C'est un courrier que nous avons reçu concernant le lycée Gustave Eiffel de Gagny à propos du blocus du mois de septembre et d'octobre.

"Mercredi dernier, certains élèves ont reçu -via les réseaux sociaux- les raisons suivantes dans le cadre de leur revendication ayant entraîné un blocus jeudi 29/09 et ce matin:

  • contre les règles superflues prises par le nouveau proviseur (pas d'écouteurs dans les espaces extérieurs, pas de déguisement pour la photo de classe cette année).
  • demandes de meilleures conditions de vie au lycée pour tous: élèves, profs, surveillants et CPE.
  • les horaires de fermetures et d'ouverture de la grille à l'entrée du lycée. Ils n'ouvrent plus que 10 minutes les grilles pour les entrées et sorties des élèves. Ensuite ils ferment et les élèves doivent attendre l'heure suivante, bref ils se retrouvent la plupart du temps pris en otage. Le temps de parler avec son prof en fin de cours pour une explication par exemple, et le temps de descendre et accéder à la grille c'est trop tard...
  • l'absence de loge dans le lycée.
  • l'absence de casiers.
  • l'état des toilettes (garçon) - pas de papier et des portes qui ferment mal à clés, pas de poubelle.
  • les conditions de travail (bruit, classes surchargées, etc)
  • problème de température dans les préfabriqués (certains matins, lors du premier cours 8° dans les salles) alors que l'on nous a assuré de la présence de convecteurs pour chauffer les lieux. Ils sont semble-t-il allumés trop tard juste avant l'arrivée des élèves pour des raisons de sécurité.

Au vu des photos, on constate bien évidemment les problèmes qui existent au lycée Gustave Eiffel. Que va faire l'Education Nationale et la Région Ile-de-France pour répondre aux revendications justifiées des élèves et éviter un nouveau blocus à la rentrée scolaire ! ?

lycée gustave eiffel gagny,gagny,éducation nationale,région ile de france,blocus

IMG_3829.JPG

IMG_3830.JPG

IMG_3831.JPG

IMG_3822 (1).JPG

Température: 9° dans les préfabriqués... et l'hiver arrive !

IMG_3825.JPG

IMG_3827.JPG

Urinoirs bouchés...

IMG_3821.JPG

Couscous: merguez cuite d'un seul côté

(Photos prises par un lycéen de Gustave Eiffel)

 

REVENDICATIONS DES ENSEIGNANTS:

Lettre des enseignants à la Rectrice de l'Académie de Créteil concernant le manque d' AED (assistants d'éducation) et d'enseignants et l'ouverture d'une classe - 1ère STMG:

lycée gustave eiffel gagny,gagny,éducation nationale,région ile de france,blocus

https://fr.wikipedia.org/wiki/Assistant_d%27%C3%A9ducation

 Lettre des enseignants à la Présidente du Conseil régional concernant les problèmes liés aux travaux et aux conditions de travail en découlant:

lycée gustave eiffel gagny,gagny,éducation nationale,région ile de france,blocus

15/02/2016

GAGNY: une rentrée qui sera chaude au collège Théodore Monod ?

GAGNY: le Groupe des Parents Indépendants du collège Théodore Monod de Gagny nous adresse une lettre d'information à la demande des professeurs concernant la grève du 26 janvier 2016 et la demande de classement de l'établissement dans le Réseau d'Education Prioritaire (R.E.P).

collège théodore monod,gagny,groupe des parents indépendants,rentrée scolaire,grève,réseau d'éducation prioritaire,collège,éducation nationale,elisabeth pochon,députée,seine-saint-denis

" Le 26 janvier 2016, une grande partie des enseignants et du personnel de la vie scolaire du collège Théodore Monod de Gagny s'est mobilisé pour manifester ses inquiétudes et son mécontentement par rapport à la rentrée 2016 et celles à venir.

En effet, il y a déjà eu un grand mouvement de grève l'an passé en ce qui concerne le classement de l'établissement dans le Réseau d'Education Prioritaire (R.E.P). Malheureusement notre demande avait été refusée sous prétexte que notre collège bénéficiait déjà de moyens supplémentaires. Cependant, la DSDEN nous avait tout de même garanti le maintien de ces moyens afin de tenir compte des "difficultés sociales réelles" de notre établissement. Il nous a été notifié que notre collège était vraiment à la limite d'entrer dans ce classement mais qu'il a déjà bien trop de R.E.P. en Sein-Saint-Denis.

D'autre part, notre hiérarchie nous a annoncé qu'un poste de mathématiques et de technologie seraient potentiellement supprimés à la rentrée prochaine et probablement d'autres à l'avenir. Ces suppressions sont dues essentiellement à une diminution du nombre de classes de 6ème et de 4ème, engendrant ainsi une augmentation des effectifs par classe au niveau 4ème.

Cette augmentation des effectifs n'est pas n'est pas dans l'esprit de la réforme des collèges qui est axée sur l'aide personnalisée et les enseignements pratiques interdisciplinaires. Comment apporter de l'aide personnalisée dans des classes de plus en plus chargées ? Rappelons que nos élèves de 3ème sont parmi ceux qui réussissent le mieux dans les lycées d'enseignement généraux et technologiques du secteur. Comment maintenir ces résultats au vu de tous les changements à venir ?

Un courrier exprimant nos craintes a été envoyé au Rectorat et à Elisabeth Pochon, députée de Seine-Saint-Denis. En attente d'une réponse de leur part, nous comptons sur votre compréhension et votre soutien. Soyez assuré que nous travaillons pour le bien-être et la réussite de vos enfants. Cordialement.

L'équipe enseignante et de vie scolaire du collège Théodore Monod "

07/02/2016

GAGNY: une réforme de l'orthographe qui passe mal

GAGNY: Une réforme de l'orthographe qui passe mal. Nous recevons un courriel d'un professeur des écoles qui nous dit ceci:

" On a ressorti la guillotine pour amoindrir la richesse de notre belle langue. Quel désastre, quelle crevasse entre les valeurs et la nouvelle réalité ! Quel exemple ! Et comment corriger, à présent ? On refait la gravissime bourde de1989 (inversion qui a placé l'élève au centre du système éducatif * et entraîné (oh zut un accent circonflexe !!) les dérives de plus en plus grandes dans les classes et toujours grandissantes. Et on NOUS reproche le désintérêt des enfants pour les apprentissages ... D'abord le franc, puis les accents, les mots composés, la règle orthographique des nombres qui pourtant le supportaient bien ... On peut parler d'absence de sens, massacre des valeurs, et grande tristesse des enseignants (et des autres), future génération mêlée d'illettrés et de Quasimodos ayant trop courbé la tête pour peut-être moins voir le désastre ... Ira-t-on jusqu'à remplacer la formation des enseignants par une "déformation" ? 

* loi Jospin 

faute d'orthographe.jpg

La réforme de l'orthographe imposée par Najat Vallaud Belkacem passe mal. Des voix se sont élevées massivement dans les médias et sur les réseaux sociaux dans un tollé général contre cette réforme de la rentrée de septembre On parle une fois de plus de nivellement par le bas. Une eurodéputée déclare : " le gouvernement nous encourage à la médiocrité au lieu de valoriser la beauté de la langue française". Et pour finir ce mot d'un Immortel, Jean d'Ormesson  " Refuse absolument de parler d'accent circonflexe et de virgule à un moment où les écoliers n'apprennent plus à lire et à écrire". Et il déplore au passage le moment franchement inopportun où intervient ce débat.  Source La gauche m'a tuer:

http://lagauchematuer.fr/2016/02/05/non-a-la-reforme-de-l...

 

réforme orthographe,najat  vallaud belkacem,éducation nationale,français,réforme,orthographe,jean d'ormesson,thierry brayer,ardemo

Najat Vallaud Belkacem et l'orthographe ! Et elle est ministre de l'Éducation nationale !!!

Cliquez sur les autres liens: 

Observatoire des programmes scolaires: http://www.programmesscolaires.fr/

Le site Bescherelle ta mère vous explique: http://bescherelletamere.fr/ et publie la réforme orthographique complète de 1990: http://fr.scribd.com/doc/297920633/Les-rectifications-de-...

BFM tv: http://www.bfmtv.com/societe/adieu-accent-circonflexe-la-...

Libération - réforme de l'orthographe ce qui change vraiment: 

http://www.liberation.fr/france/2016/02/04/reforme-de-l-o...

La Croix - la réforme de l'orthographe en débat:

http://www.la-croix.com/Famille/Education/La-reforme-de-l...

Thierry Brayer, l'écrivain qui vient de publier "Le Rabot de Louis" explique pourquoi il est pour cette réforme de l'orthographe:

http://formations.ardemo.fr/la-fameuse-reforme-de-l-ortho...

Th.B.jpg

 

Mais en supprimant l'accent circonflexe le sens de la phrase est différent ... de l'importance de l'accent circonflexe.

" Je vais me faire un petit jeûne" ou "Je vais me faire un petit jeune ".  A vous de choisir ...

réforme orthographe,najat  vallaud belkacem,éducation nationale,français,réforme,orthographe,jean d'ormesson,thierry brayer,ardemo

je suis circonflexe.jpg

08/06/2015

GAGNY: 30% d'écoliers absents le samedi matin

GAGNY: 30 % d'écoliers absents le samedi matin. C'est le constat révélé dans Le Parisien et qui concerne les villes de Aulnay-sous-Bois, Gagny et Montfermeil.

Le cas des parents divorcés ayant le droit de visite et d'hébergement en fin de semaine tous les quinze jours n'a pas été pris en compte par ces maires qui, pour diverses raisons, ont décidé d'imposer l'école le samedi matin suite à la réforme des rythmes scolaires.

Un père divorcé ne peux accepter de perdre le samedi matin pour profiter de son/ses enfant(s) uniquement tous les quinze jours pour un week-end. Et le cas est d'autant plus préjudiciable si les parents habitent à plusieurs centaines de kilomètres l'un de l'autre.

On comprend alors que le taux d'absence soit si important à Aulnay-sous-Bois, Gagny et Montfermeil. Comment le problème de ces familles séparées pourra être résolu par ces municipalités ? Une seule solution, pas d'école le samedi matin mais le mercredi. Lire l'article du Monde ou seulement 2,58 % des villes ont choisi de faire classe le samedi matin.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/10/07/qu...

Séparation des parents, droit de visite et d'hébergement:

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F18786.xh...

Aulnay-sous-Bois: les activités périscolairess confiées à un prestataire

http://www.leparisien.fr/aulnay-sous-bois-93600/aulnay-le...

Le parisien 07.06.2015.jpg

 Le Parisien lundi 8 juin 2015

20/11/2014

GAGNY: les professeurs du collège Théodore Monod en grève!

GAGNY: ce matin les professeurs en grève du collège Théodore Monod, manifestent sous les fenêtres de l'Hôtel de ville! Le maire (d'après eux), " aurait refusé " de placer ce collège situé en zone sensible en ZEP * (Zone d'Education Prioritaire). Le maire qui est aussi conseiller général de la Seine-Saint-Denis, a-t-il des pouvoirs pour influencer sur ce classement? Les ZEP * étant définies par l'Éducation nationale **.

Ce matin il était absent. La délégation du collège Théodore Monod a été reçue par le maire adjoint chargé des affaires scolaires et périscolaire qui semblait " ignorer le problème"!?. Et de peur d'une invasion par la vingtaine de manifestants, les portes de l'Hôtel de ville furent fermées à 11h35 au lieu de 12 heures!

* ZEP:  http://fr.wikipedia.org/wiki/Zone_d'%C3%A9ducation_priori...

** Éducation prioritaire :

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ducation_prioritaire_e...

Il est vrai qu'il y a un très gros malaise dans l'Éducation nationale et principalement en Seine-Saint-Denis. Les professeurs des écoles dans ce département ne supportent plus les problèmes récurrents qui existent.

Les incivilités, la violence dans les écoles, le manque de considération de leur hiérarchie, leur statut et salaire qui ne changent pas depuis plusieurs années, certains parents d'élèves qui n' hésitent pas à les insulter face à leur(s) enfant(s), etc... C'est un raz-le-bol dans le primaire!!!

Nous connaissons une professeur des écoles de Neuilly-sur-Marne, qui face à tous ces problèmes, a préféré demander (et a obtenu avec du mal) sa mutation dans une autre région de France...

Que fait le gouvernement face à ce manque d'effectif et ce malaise?

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale vient d'annoncer à l'occasion d'une visite à Bondy la création de 500 postes supplémentaires en Seine-Saint-Denis d'ici 2017...Ce dont la ministre évite soigneusement de parler, c'est du niveau des professeurs recrutés.

Pour l'école élémentaire certains ont été reçus avec des moyennes de 5 à 6 sur 20. Au collège et au lycée ce n'est pas mieux. Les rapports du jury de Capes pour l'année 2014, qu'ils adoptent la langue de bois, ou au contraire, un discours de vérité, montrent que les exigences du ministère sont assez éloignées des critères d'excellences. Cliquez sur: 

Le Point:  http://www.lepoint.fr/editos-du-point/sophie-coignard/naj...

Plusieurs dizaines de professeurs des écoles débutants et contractuels de la Seine-Saint-Denis, jusqu'à 300 selon SUD, n'avaient toujours pas reçu leur salaire de septembre à la mi-octobre, soit un mois et demi après la rentrée. Cliquez sur:

Le Figaro  http://www.lefigaro.fr/social/2014/11/19/09010-2014...

Une enseignante contractuelle: "j'ai été recrutée par mail sans jamais avoir une seule personne au téléphone". Pas de formation à la tenue de classe, juste un entretien avec l'inspectrice de la circonscription, et zou: une semaine après la rentrée. Cliquez sur le lien: 

L'express: http://www.lexpress.fr/education/dans-ma-classe-des-morce...

Le Monde: Les contractuels "bouche trous"  de l'éducation nationale 

http://www.lemonde.fr/societe/visuel/2014/11/20/les-contr...

collège théodore monod gagny,professeurs en grève,éducation nationale,najat vallot-belkacem

Le Parisien vendredi 21.11.2014

Saint-Denis : 500 instits et parents répondent dans la rue à Vallaud-Belkacem par leparisien

collège théodore monod gagny,professeurs en grève,éducation nationale,najat vallot-belkacem

Les professeurs du collège Théodore Monod manifestent devant l'Hôtel de ville de Gagny

Gagny-collège Théodore Monod en grève ©Actualités Gagny Blog.JPG

13/10/2014

Une semaine de violence dans les écoles, collèges et lycées de Seine-Saint-Denis


Radio Franc bleu.jpgFrance bleu a recensé une semaine de violence dans les écoles, collèges et lycées de la Seine-Saint-Denis. A Gagny, deux faits marquants pour les collèges Pablo Néruda et Théodore Monod a découvrir en cliquant sur le lien:

http://www.francebleu.fr/infos/ecole/radioscopie-d-une-se...

Harcélement, racket, violence à l'école le dossier du Nouvel Obs:

http://tempsreel.nouvelobs.com/le-dossier-de-l-obs/201304...

08/10/2014

Assemblée nationale: question au gouvernement à propos de la fermeture des écoles le lundi 13 octobre

assemblée nationale,fermeture des écoles,sylvain berrios,député ump,val de marne,najat vallaud belkacem,ministre,éducation nationaleAssemblée nationale: question au gouvernement séance du mercredi 8 octobre 2014 à propos de la fermeture d'écoles - accueil des enfants le lundi 13 octobre au matin.

Le député UMP du Val-de-Marne, Sylvain Berrios, pose une question à la ministre de l'Éducation nationale, Madame Najat Vallaud-Belkacem.

La ministre répond: [...J'ai conscience que ça peut créer des difficultés aux élus et aux parents...j'ai demandé aux recteurs de voir avec l'ensemble des acteurs locaux, une date qui convienne à tous. Plusieurs académies ont d'ailleurs modifiées leurs dates...je ne doute pas que nous trouvions une date qui nous convienne à tout le monde.]

Parents, vous savez maintenant que la date du lundi matin 13 octobre 2014 peut-être modifiée en intervenant rapidement auprès des acteurs locaux (maire, conseiller général, député...) et du recteur de l'académie!

Cliquez sur le lien ci-dessous " 1er séance, questions au gouvernement, transition énergétique " et cherchez l'intervention du député Sylvain Berrios:

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.5894.1ere-sean...

 

assemblée nationale,fermeture des écoles,sylvain berrios,député ump,val de marne,najat vallaud belkacem,ministre,éducation nationale

assemblée nationale,fermeture des écoles,sylvain berrios,député ump,val de marne,najat vallaud belkacem,ministre,éducation nationale

Le Parisien jeudi 09 octobre 2014: Rodriguo Arenas, président de la FCPE du 93, dépose un recours pour la Seine-Saint-Denis. Cliquez sur l'article du Parisien.

06/10/2014

GAGNY: Note ouverte de Lydia HORNN conseillère municipale PRG

lydia hornn,conseil municipal,prg,école victor hugo,gagny,éducation nationale,rythmes scolairesGAGNY: Lydia HORNN, conseillère municipale PRG a récemment laissé un commentaire à propos de notre note du 29 .09.2014 : " Gagny: pas de classe lundi matin 13 octobre à Victor Hugo ". 

@ Banal Bruno: Il y a un point sur lequel je vais peut-être vous rejoindre: effectivement notre ville de Gagny est bel et bien marquée par une résistance au changement, qui se traduit par l'immobilisme...

Mais j'ai envie de vous poser une question: et vous que faites vous? Vous parlez de Conseil municipal, à vous lire j'en arrive à la conclusion que vous y étiez, mais vous me semblez peu objectif. La critique est aisée, surtout à "visage masqué". Je n'ai pas eu l'honneur de vous rencontrer.

Il est vrai que tandis que le département partait à la conquête de ses collèges, entre "Culture partagée, Sport et Nature à proximité", on mesure une nouvelle fois le fossé qui nous sépare d'une politique ouverte aux actions. Seules demeurent ici les incertitudes, tandis qu'ailleurs on se mobilise autour de véritables projets.

La rentrée à Gagny, a été pour les plus jeunes et leurs parents, une période teintée d'incertitude, de mécontentement, de mauvaises surprises, tandis qu'à la mairie on en est encore à évaluer la situation, au fur et à mesure, concernant les rythmes scolaires... J'ose espérer, que nous sommes toujours dans l'aversion au changement et dans le déni plutôt que dans la désinvolture et le mépris des parents et des enfants. Où sont les ateliers "stimulants les enfants sur le plan sensoriel, moteur, intellectuel, de la personnalité et de la socialisation" promis ? On nous avait aussi annoncé une rentrée "cahotique", voici au moins une promesse de tenue.

Je n'en suis pas surprise, j'en avais parlé dès le mois de Juin et communiqué sur mon site en "décryptant" les réponses du CM. Quant au PRG, comme le dit Jean-François Thévenot, sa position a toujours été très claire à ce sujet et vous pouvez également prétendre à une cession de rattrapage sur le site du PRG de Gagny.

Donc, pas de surprise, la situation n'a pas évolué de façon positive pour TOUS les enfants.

Sans doute plus curieuse que vous, je suis allée aux réunions des élus d'oppositions (ceux que Monsieur le maire appel nos petits camarades). Je suis également intervenue lors de réunions ouvertes à tous et au débat. Peut-être y étiez vous, mais je n'y ai pas rencontré de Banal Bruno. Comme je l'ai déjà dit, la responsabilité doit être assumée par chacun, vous y compris.

@ Emmanuelle Schmidt : Les associations de parents d'élèves, fédérations d'élèves ... n'ont effectivement pas pour vocation de faire de la politique et cela est heureux et j'approuve. C'est aussi un rôle ingrat et difficile surtout à l'heure des élections de parents d'élèves.

Loin des querelles de chapelles, des uns et des autres, je pense personnellement qu'une main tendue, demeure une main tendue et que l'intérêt des enfants passe en priorité. En tant qu'élu, même d'opposition, je mettrai toujours l'enfant au centre du débat. Peut-être n'y verrez vous que du politique, personnellement j'y vois d'abord de l'humain.

Aujourd'hui à Gagny arrive le temps des vendanges, pourtant ce temps devrait être celui de la mise en valeur d’un terroir, exigeant pas moins qu' une réflexion et des actions fondamentales, une mobilisation complète des équipes techniques, indispensable à nos citoyens, comme à l’énergie vivante d’un vin... et nous gabiniens le savons bien, qui allons connaitre les mêmes "divertissements" encore et encore, nous qui sommes comme le bon vin, pressuré mais souhaitant aussi être soigneusement vinifiés afin d'éviter toute dégradation des arômes...

Toutes les régions ne sont pas égales à l'heure des vendanges !

Lydia Hornn

http://pour-reussir-gagny.webnode.fr/

25/09/2014

GAGNY: des parents indépendants mobilisés contre les nouveaux rythmes scolaires



GAGNY: Ça ne passe toujours pas entre le choix du maire concernant les nouveaux rythmes scolaires et les parents d'élèves.

Une nouvelle manifestation a eu lieu samedi dernier devant l'Hôtel de ville avant qu'une délégation de parents d'élèves soient reçus par l'édile. D'après eux, le constat est alarmant depuis les trois premières semaines d'école. Les points qui mécontentent sont nombreux:

  • l'emploi du temps,
  • les TAP/ateliers,
  • le choix de la demi-journée supplémentaire,
  • les problématiques spécifiques à la maternelle et à l'élémentaire,
  • le statut des ATSEM,
  • les lacunes d'investissement et de volonté politique,
  • l'absence de communication et de concertation.
Un blog a été créé par les parents indépendants ou vous pouvez suivre et commenter cette mobilisation face aux nouveaux rythmes scolaires.
Cliquez sur "Le blog des parents indépendant pour Victor Hugo élémentaire":

réforme des rythmes scolaires,écoles maternelles et primaires,école victor hugo,michel teulet,gouvernement socialiste,éducation nationale

 Gagny-manif parents indépendants contre les nouveaux rythmes scolaires.jpg

Parents d'élèves indépendants qui manifestent devant l'Hôtel de ville

Gagny-manif parents indépendants contre les nouveaux rythmes scolaires..jpg

Gagny-école élémentaire Victor Hugo©Actualités Gagny Blog.JPG

Gagny: l'école élémentaire Victor Hugo

réforme des rythmes scolaires,écoles maternelles et primaires,école victor hugo,michel teulet,gouvernement socialiste,éducation nationale

GAGNY: Rentrée réussie! pour le maire dans Gagny mag de septembre 2014.

Mais les parents d'élèves manifestent toujours...

réforme des rythmes scolaires,écoles maternelles et primaires,école victor hugo,michel teulet,gouvernement socialiste,éducation nationale

17/06/2014

NEUILLY-PLAISANCE: les rythmes scolaires

NEUILLY-PLAISANCE: les rythmes scolaires.

La petite phrase du maire UMP Christian Demyunck que certains élus feraient bien de méditer:

" Je n'ai eu de cesse avec nos partenaires enseignants et représentants des associations des parents d'élèves de faire en sorte que ce soit la Réforme des Rythmes Scolaires qui s'adapte aux besoins des petits nocéens et non l'inverse ".

Ainsi, dès septembre, les enfants auront-ils classe du lundi au vendredi, ainsi que le mercredi matin, aux horaires habituels: 8h30-11h30 et 3 après-midi de 13h à 16 h. Le 4ème après-midi, les enfants pourront profiter des activités périscolaires de 13h à 16h.

150 animateurs qualifiés guideront dès le mois de septembre les petits nocéens dans les domaines culturels (théâtre, musique...), sportifs (judo, tennis...), manuels (peinture, dessin ...) et environnementaux.

(source: Neuilly-Plaisance Échos juin 2014) http://www.mairie-neuillyplaisance.com/

NEUILLY PLAISANCE.jpg

NEUILLY PLAISANCE ...jpg

Les rythmes scolaires à Neuilly-Plaisance (Neuilly-Plaisance Échos juin 2014)

Et comparé à Neuilly-Plaisance, les rythmes scolaires à Gagny pour la rentrée de septembre c'est du grand n'importe quoi! Il resterait une solution aux parents d'élèves: ne pas envoyer leurs enfants à l'école le samedi matin, surtout pour les plus jeunes...

rythmes scolaires,neuilly-plaisance,christina demyunck,gagny,michel teulet

rythmes scolaires,neuilly-plaisance,christina demyunck,gagny,michel teulet

rythmes scolaires,neuilly-plaisance,christina demyunck,gagny,michel teulet

Les rythmes scolaires à Gagny (Gagny Mag juin 2014)

rythmes scolaires,neuilly-plaisance,christian demyunck,gagny,michel teulet,éducation nationale,benoit hamon,parti socialiste

Gagny 10 mai 2014: manifestation des parents d'élèves contre l'école le samedi

07/04/2014

GAGNY: portes ouvertes au lycée Gustave Eiffel jeudi 10 avril 2014

GAGNY: portes ouvertes jeudi 10 avril 2014 à partir de 17h au lycée Gustave Eiffel, 16 chemin de la Renardière - 93220 Gagny - tél: 0143028036

  • accueil des élèves et de leur famille
  • découverte des lieux - visite
  • rencontre avec les enseignants et les élèves
  • conseil concernant l'inscription

lycée gustave eiffel,gagny

Le Point du 4 avril publie le palmarès des lycées français. Sur 155 lycées de l'Académie de Créteil, Gustave Eiffel est classé 103 ème.

Un autre palmarès pour le département de la Seine-saint-Denis est publié par Le Parisien. Gustave Eiffel est 30ème sur 55 lycées. Un mauvais classement...avec une équipe éducative pas assez performante pour faire progresser les élèves. Il en résulte une valeur ajoutée négative pour l'établissement.

  • Taux brut de réussite au bac: 85%
  • Taux de réussite attendu: 86%
  • Taux d'accès de la seconde au bac: 76%

lycée gustave eiffel,gagny

http://www.lepoint.fr/societe/palmares-des-lycees-faites-...

lycée gustave eiffel,gagny

Le Parisien du 05.04.2014 " Comment lire notre tableau ":

lycée gustave eiffel,gagny

http://www.leparisien.fr/societe/interactif-la-carte-de-f...

http://www.gouvernement.fr/gouvernement/comment-sont-eval...

04/05/2013

Neuilly-Plaisance: Christian Demuynck reporte l'application de la réforme des rythmes scolaires.

NEUILLY-PLAISANCE: Christian Demuynck, maire de Neuilly-Plaisance, dénonce dans son éditorial la réforme des rythmes scolaires imposée par décret par le Ministère de l'Education Nationale. Comme d'autres villes de la Seine-saint-Denis, et face au mépris du Gouvernement, il a décidé de reporter son application après avoir étudié les conséquences humaines et financières de cette réforme.

Cinq villes seulement sur quarante que compte la Seine-saint-Denis: Aubervilliers, L'Ile-saint-Denis, Romainville, le Pré-saint-Gervais et Bondy appliqueront ces nouveaux rythmes scolaires pour la rentrée 2013. Sur toute la France, 22% des élèves seulement changeront de rythme scolaire. 

C'est un échec cuisant pour Vincent Peillon, Ministre de l'Education nationale...

rythmes scolaires,éducation nationale,gouvernement,seine-saint-denis,christian demuynck,neuilly-plaisance

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_Peillon

et un véritable camouflet pour le gouvernement socialiste ! "Le changement c'est maintenant" clamait François Hollande en avril 2012. En effet on voit le changement...

rythmes scolaires....jpg

Michel Teulet, maire de Gagny et président de l'AMIF : " Les nouveaux rythmes scolaires coûteront aux communes (recrutement des intervenants, transports, utilisation des équipements...) sans que leur impact sur la réussite scolaire des éleves soit avéré, car, à mon sens, ce n'est pas en libérant trois quarts d'heure d'enseignement par jour que l'on améliorera le niveau de la lecture, d'écriture et de calcul d'un élève. C'est en reconstruisant en profondeur le déroulé de l'année scolaire et l'organisation de la journée des enfants". (assises de l'AMIF le 09 avril 2013)

site de l'AMIF: http://www.amif.asso.fr/

rythmes scolaires,éducation nationale,gouvernement,seine-saint-denis,christian demuynck,neuilly-plaisance

Le Figaro: les nouveaux rythmes scolaires inquiétent les parents.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/04/08/01016-...

Le Parisien: seules cinq communes de Seine-saint-Denis ont finalement décidé d'appliquer les nouveaux rythmes scolaires dès cette année.

http://www.leparisien.fr/aubervilliers-93300/une-ville-su...

Francebleu.fr - la carte des départements qui changent à la rentrée 2013- cliquez sur le lien:

http://www.francebleu.fr/societe/rythmes-scolaires/reform...

rythmes scolaires,éducation nationale,gouvernement,seine-saint-denis,christian demuynck,neuilly-plaisance

La réforme des rythmes à l'école primaire:

http://www.education.gouv.fr/cid66696/la-reforme-des-ryth...

07/10/2011

Christian Demuynck nommé inspecteur général de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche.

Christian Demuynck maire de Neuilly-Plaisance et ex-sénateur UMP de la Seine-Saint-Denis vient d'être nommé par le Président Nicolas Sarkozy, inspecteur général de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche.

Une compensation en sorte pour cet élu qui a exercé son mandat parlementaire pendant seize ans et s'est retiré de l'élection sénatoriale afin d'éviter une rupture avec l'UMP.

Ch.D.1.jpg

Ch.D2.jpg

Ch.D3.jpg

inspecteur-ge http://nominations.acteurspublics.com/f...

 http://www.christian-demuynck.com/pages-php/biograp...

 http://www.senat.fr/senateur/demuynck_christian9502...

 http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTex...

18/10/2019

GAGNY: une semaine de violence dans les écoles, collèges et lycées de Seine-Saint-Denis

Radio Franc bleu.jpgGAGNY: Une semaine de violence dans les écoles, collèges et lycées de Seine-Saint-Denis. France bleu nous dévoile ce qui s'est passé avec l'agression d'un assistant d'éducation du collège Théodore Monod, ainsi qu'au collège Pablo Néruda le lundi 29 septembre.  Un constat inquiétant sur l'ensemble du département. Cliquez sur le lien:

http://www.francebleu.fr/infos/ecole/radioscopie-d-une-se...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu