Avertir le modérateur

05/01/2018

GAGNY: les étrennes de la municipalité pour les gabiniens !

GAGNY: la place Foch a été inaugurée le 15 décembre 2017, mais pas le parking de 240 places qui est terminé et n'est toujours pas ouvert. Actualités Gagny Blog vous dit pourquoi. En consultant  le site web de la ville, dans le compte rendu de la séance du Conseil municipal du 19 octobre 2017, on apprend que:

  • un appel d'offre a été envoyé le 28 juillet 2017 (en plein milieu des vacances d'été) concernant la délégation de service public du stationnement payant de la commune.
  • le 20 septembre 2017 la commission s'est réunie et a proposer de déclarer sans suite la procédure pour des raisons d'intérêt général justifiées par une insuffisance de concurrence et de relancer la procédure.

Ça c'est le premier point. On consulte encore le site web de Gagny. Et surprise on découvre un appel d'offre en date du 15 décembre 2017 dont l'objet est le suivant : " Fourniture, pose et mise en service d'horodateurs de stationnement incluant un outil de supervision et de gestion technique centralisée ainsi qu'un outil de gestion de forfait et terminaux de contrôle." En entrant dans les détails on peut lire:

" ... les besoins en terme d'horodateurs sont estimés comme suit:

  • Centre ville et gare centre: 130 horodateurs pour 1151 places de stationnement
  • Gare du Chenay: 72 horodateurs pour 976 places de stationnement
  • Jean Bouin: 33 horodateurs pour 587 places de stationnement
  • Valeur estimée hors TVA: 1.100.000 euros ... "

Soit 235 horodateurs pour 2.714 places de stationnement dans Gagny

On apprend aussi que le parking du marché de 160 places sera fermé pendant plusieurs mois. L'explication doit en être la rénovation. Le poste du gardien va être supprimé. Ce parking sera payant, tout comme celui situé à côté du commissariat de police rue Parmentier.

Gagny, une ville fantôme. Dans le centre ville il n'y a déjà plus de commerces de bouche en dehors du Monoprix, il y a des banques, des agences immobilières, des coiffeurs, des taxiphones et c'est tout. Quel est l'idiot du village qui ira mettre ses euros dans des horodateurs pour faire ses achats !?  Pour redynamiser les centres villes où il n'y a presque plus de commerces, de nombreuses municipalités suppriment le stationnement payant. A Gagny, le maire fait l'inverse ! ... Gagny ... ville fantôme ... payante !!!

Explorons maintenant l'implantation du stationnement payant dans les autres quartiers de Gagny. Dans le quartier Gare du Chenay, c'est là que se situe le marché des Amandiers, l'entrée principale de la gare Chenay-Gagny et la poste rue du Chemin de fer. Cette zone va être un enfer pour ceux qui prennent le RER avec 976 places de stationnement payant.

Au quartier Jean Bouin il y a le parking situé entre la place Tavarnelle val di Pesa et le centre Jacques Prévert. Un parking ou on ne compte plus les épaves de voitures comme d'ailleurs celui de la place d'Estienne d'Orves au pied de la tour de 18 étages ou celui de l'allée Alphonse Benoit, là ou brûlent des dizaines de voitures chaque année. On peut déjà prédire que ces horodateurs ne dureront pas très longtemps. Il y a aussi le stade Jean Bouin, la piscine municipale et les tennis rue Jean Bouin. Là, les personnes qui fréquentent ces installations sportives devront s'acquitter du paiement pour stationner. On nage en plein délire !! idem pour les 2 centres aérés ... et le supermarché Franprix. Ça donnera envie d'y stationner pour faire ses courses hors centre-ville ... Au total 587 places de stationnement payant à Jean Bouin.

Et pour contrôler le paiement du stationnement une simple voiture-radar sera capable de vérifier 1500 voitures chaque heure et verbaliser 600 voitures par jour...  Double peine pour les gabiniens, car le parking Foch nous à coûté plus de 10 millions d'euros en intégrant la maintenance annuelle ... soit 41.000€ la place construite.

Pour information :

- Rosny II : parking gratuit

- Chelles II : parking gratuit

- Arcades Noisy-le-grand : Parking gratuit 3h00

- Super U pointe de Gournay : parking gratuit

- Intermarché Villemomble : parking gratuit

- Auchan Neuilly-sur-Marne (RER A) : Parking gratuit 3h00

et si l'on compte un coût de 1€/heure pour les personnes prenant le RER E sur 225 jours travaillés, ce sera un surcoût pour les gabiniens de 2.250 €/an ....

Bref les élus majoritaires du conseil municipal viennent de donner le dernier coup de grâce pour tuer tous les commerces du centre-ville et les 2 petits marchés restants.

 Voilà les étrennes que nous offre le maire de Gagny pour 2018 !

Voitures à PV...jpg

2017-64 stationnement payant...jpg

Compte rendu conseil municipal du 19 octobre 2017

 

horodateurs...jpg

Cliquez sur les liens:

 http://www.gagny.fr/vie-municipale/marches-publics/

Une voiture radar pour les PV

gagny,stationnement payant,horodateurs,parking foch,parking du marché,centre ville,quartier du chenay-gagny,quartier jean  bouin,économie,commerces

https://www.carter-cash.com/blog/stationnement-voiture-ra...

 

09/12/2015

Elections régionales: pourquoi le programme économique du FN est aberrant

Elections régionales: Le Figaro publie ce matin un excellent article sur la vision économique du Front National en démontrant que le programme est aberrant:

http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/decryptage/20...

Et concernant les salaires, le chômage et les comptes publics, comment l'immigration impacte l'économie public:

http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/decryptage/20...

Des questions que l'on peut se poser avant de mettre un bulletin de vote dimanche dans l'urne pour les élections régionales ...

27/12/2013

GAGNY: le chômage augmente toujours sur la ville. Que fait la municipalité ?

Gagny,chomage,précaritéGAGNY: Le chômage augmente toujours sur la ville. Que fait la municipalité ?

N'en déplaise une fois encore à l'équipe UMP dirigeant la commune, mais les faits continuent à fournir années après années des données effrayantes, sans que celle-ci ait fait la moindre action concrète pour endiguer l'hécatombe économique dont nous sommes les témoins impuissants sur la ville.

Notre dernier article sur le sujet datait d'un peu plus de 6 mois ... et depuis rien n'a changé !!

- Le maire et ses adjoints ont-ils bien évalué la situation dans laquelle se trouve maintenant de plus en plus de Gabiniens ?

- Nos élus ont-ils enfin pris conscience que le chômage de masse a plus que doublé, rien que dans les 3 premières catégories, et qu'ils n'ont apporté aucune solution concrète. Serait-ce l'aveu de leur impuissance continuelle ?

emploi,chômage,galère,AMIFAvez-vous souvenir d'actions nouvelles en dehors du 9ème Forum de l'emploi et de la formation en alternance du 14 mars 2012, où la très grande majorité des exposants étaient des organismes publics n'ayant que peu de jobs à proposer ?

Électrocardiogramme définitivement plat de la municipalité pour rendre la ville économiquement dynamique et créer des emplois...

chômeurs,chômage,pôle emploi,gagny,économie

Evolution_Chomage_2001_2012_Gagny.jpg

Croyez-vous un seul instant que cette majorité locale pense à vous aider à retrouver du travail ?

Evolution_Chomage_suite_2012_Gagny.jpg

D'ailleurs notre commune est la seule du département dont le premier et unique employeur de plus de 10 salariés est la mairie ...

La situation est encore bien plus grave, car le nombre total de chômeurs à dépassé les 2400 personnes ( 2013) soit presque le double qu'en 2001 pour une population active quasiment identique... et Michel Teulet est maire de Gagny depuis 1995 !

chomage,taux global,ANPE,ASSEDIC

chomage,taux global,ANPE,ASSEDICchomage,jeunes,ANPE,ASSEDIC

Les données de Gagny:

D'après les données INSEE et POLE EMPLOI, il existe actuellement 2412 demandeurs d'emploi, contre 2196 un an auparavant (Catégorie ABC). Les personnes au chômage sont 1226 hommes pour 1186 femmes. L'âge des chômeurs est le suivant :

  • 332 ont moins de 25 ans, le nombre de jeunes chômeurs a progressé de 3,75% sur une année.
  • 1609 ont entre 25 et 49 ans, le nombre de chômeurs de cette tranche d'âge a progressé de 7,34% sur une année.
  • 471 ont plus de 50 ans, le nombre de chômeurs séniors a progressé de 24,93% sur une année.

Le chômage de longue durée (en recherche active depuis plus d'un an) touche 869 personnes dans la ville de Gagny, soit 36,03% des chômeurs.

Les données du département de Seine-Saint-Denis :

Il existe actuellement 124.228 demandeurs d'emploi, contre 117.369 un an auparavant. Les personnes au chômage sont 65.884 hommes pour 58.344 femmes. L'âge des chômeurs est le suivant :

  • 15.600 ont moins de 25 ans, le nombre de jeunes chômeurs a progressé de 0,79% sur une année.
  • 84.238 ont entre 25 et 49 ans, le nombre de chômeurs de cette tranche d'âge a progressé de 4,24% sur une année.
  • 24.390 ont plus de 50 ans, le nombre de chômeurs séniors a progressé de 15,72% sur une année.

Le chômage de longue durée (en recherche active depuis plus d'un an) touche 48 526 personnes dans le département de la Seine Saint Denis, soit 39,06% des chômeurs.

Les chômeurs par type de rupture de contrat et par catégories de postes recherchés  (Gagny versus Seine-Saint-Denis) :

Sur une base mensuelle établie en fin de mois le 31 décembre, 608 nouveaux inscrits sur le mois écoulé se sont inscrits pour cause de licenciement. Dans le même temps 51 se sont inscrits suite à une démission. Et 642 suite à la fin d'un contrat à durée déterminée. Les inscrits nouveaux entrant sur le marché du travail étaient sur le mois de 75.

Sur une base mensuelle établie en fin de mois le 31 décembre, 28 806 nouveaux inscrits sur le mois écoulé se sont inscrits pour cause de licenciement. Dans le même temps 2183 se sont inscrits suite à une démission et 33.299 suite à la fin d'un contrat à durée déterminée. Les inscrits nouveaux entrant sur le marché du travail étaient sur le mois de 3 811. Sur cette même base mensuelle, 15.914 personnes étaient en recherche d'un emploi d'ouvrier contre un total d'inscription dans cette catégorie de 15.292 sur la même période l'année précédente. Les employés était 94.083 contre 87.724 sur le même mois de l'année précédente, les agents de maitrise 7360 contre 7234, et les cadres 6.386 contre 5.983.

 

Catégorie A : Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi (cherchant un emploi à plein temps et à durée indéterminée (CDI)

Catégorie B : Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (cherchant un CDI à temps partiel )

Catégorie C : Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (cherchant un emploi à durée déterminée (CDD), temporaire ou saisonnier)

Catégorie D: Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi pour diverses raisons (stage, formation, maladie, etc.), sans emploi

Catégorie E: Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi en emploi (par exemple : bénéficiaires de contrats aidés)

Catégorie ABC : Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi

Encore un beau palmarès pour nos élus locaux qui après avoir amené  un désastre écologique dans la carrière du centre et à une dégradation financière durable et inquiétante de nos finances (33 millions d'euros) n'ont rien tenté cette année pour essayer d'améliorer la situation économique de nos concitoyens ...

Rappel des notes précédentes:

http://actualitesdegagny-blog.20minutes-blogs.fr/tag/ch%C...

http://actualitesdegagny-blog.20minutes-blogs.fr/economie/

chômeurs,chômage,pôle emploi,gagny,économie"On s'en fout nous des 2146 chômeurs, tant qu'on a nos quatre fleurs"

14/08/2013

NEUILLY-PLAISANCE: un art de vivre ...rare en Seine-saint-Denis!

NEUILLY-PLAISANCE: "Un art de vivre" inscrit sur le logo de la ville, où il fait bon vivre comme l'indique le blog d'une Parisienne qui aime cette commune de la Seine-Saint-Denis...

http://www.untibebe.com/article-neuilly-plaisance-une-vil...

neuilly plaisance un art de vivre.jpgNEUILLY-PLAISANCE, cette ville de 20.000 habitants qui porte bien son nom, fait réference à un lieu agréable. Des espaces verts: les bords de Marne, le parc des Coteaux d'Avron, la voie Lamarque. Un centre ville avec de nombreux commercants et un immense marché. Des zones d'activités crééees par la ville. Une politique de préemption d'espaces commerciaux, sans en abuser, avec un objectif: attirer des commerces d'exception à la hauteur des Nocéens. Une municipalité dynamique qui s'investit pour la culture, la jeunesse et le sport de haut niveau. Une ville qui possède de nombreux artisans et des entreprises qui s'y implantent . "Un art de vivre" rare en Seine-saint-Denis. Tout le contraire de Gagny qui vit en léthargie depuis 1995 avec l'actuelle municipalité.

Site de la ville de Neuilly-Plaisance: http://www.mairie-neuillyplaisance.com/

 

neuilly-plaisance,économie,artisans,commerces,entrepreneurs

Dynamique-mag.com 08.08.2013: Neuilly-Plaisance, la place des entrepreneurs proche de Paris

neuilly plaisanc, la place des entrepreneurs.....jpg

neuilly-plaisance,économie,artisans,commerces,entrepreneurs

 

commerces neuilly plaisance.jpg

neuilly-plaisance,économie,artisans,commerces,entrepreneurs

Neuilly-Plaisance-Sports, Vice champion de France Elite-relais 4x100 mètres femmes

neuilly-plaisance,économie,artisans,commerces,entrepreneurs

Neuilly-Plaisance-Sport: http://npsports.free.fr/spip.php?article191

30/04/2013

Gagny : un dernier budget sans vision ni cohérence

BFm,DGF,réduction,couts, finances, gagnyAlors que les dotations annuelles de l'Etat vont encore diminuer dès 2015 pour cause de déficits abyssaux, que la nouvelle taxe foncière instaurée par l'ancien président de la République et scindée en Contribution Foncière des entreprise (CFE) et Contribution Economique Territoriale des Entreprises (CET) ne rapporte pas un kopeck de plus, que les taux d'impositions sur Gagny, ainsi que les bases d'impositions locales sont déjà très élevées sur la commune et ne seront pas revus à la baisse à cause du niveau d'endettement de la commune ...

http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/financ...

Nous avons assisté avec perplexité et une bonne dose de contenance à la présentation annuelle des compte de la commune, ainsi qu'au "débat" sur le budget 2013 fait lors du dernier conseil municipal.

Débat est un bien grand mot, puisque celui-ci a été accaparé comme tous les ans par le même monologue à sens unique avec inoculation du vaccin de la "somnolence annuelle", laissant entendre que nous avions beaucoup de chance d'avoir "des dieux de la finance locale", "des sommités d'experts financiers en matière de bonne gestion". Bref aucune erreur dans les choix stratégiques et dans les arbitrages, aucune approximation dans les explications fournies, et surtout aucun choix budgétaire contestable, même si ceux-ci se répétent d'années en années.

 

Alors que le désendettement final de la commune n'est toujours pas à l'ordre du jour, les emprunts bancaires sont devenus LA "méthode Coué" par perfusion constante. Invoquer la capacité d'autofinacement comme étant le saint Graal de la saine gestion de la commune est une contre-vérité. Nous rappellerons pour ceux et celles qui n'ont pas lus nos notes précédentes que pour avoir 10 millions en trésorerie courante, nous devions emprunter tous les ans entre 7 et 9 millions d'euros.

DGF2013.JPG

Nous nous interrogeons tout de même sur le contenu du budget 2013-2014 :

  • Ou est passée la politique sociale envers les familles gabiniennes défavorisées ?
  • Ou est passée la politique d'aide aux jeunes en matière de formation et d'insertion ?
  • Ou est passée la politique de remise à niveau des chômeurs et des RSistes ?
  • Quelle sera la politique d'assistance à la réduction des logements insalubres ?
  • Quelle sera la politique environnementale comme l'aide à l'isolation des logements, la séparation eaux usées et eaux de pluie etc ... ?
  • Quelle sera la politique d'aide équitable vis-à-vis des autres populations locales hors associations de séniors ?
  • Avons-nous l'assurance que les associations NON partenaires seront traitées au même niveau que celles qui le sont ?
  • Ou sont passés les choix de la politique familiale locale avec la prise en compte d'un réel Quotient familial ?
  • Comment est faite la peréquation entre nos quartiers dits "riches" et ceux dits "pauvres" ?
  • Quel est le budget alloué au futur P.L.U. et comment sera-t-il décliné financièrement par quartier ?
  • Comment le budget fiscal va-t-il permettre aux entreprises, aux artisans et commerçants de rester et de s'implanter sur la commune ?
  • Quelle place le budget communal va-t-il réserver à l'intercommunalité ?

Vous le voyez toutes ces questions sont sans réponse depuis des années, et le nouveau budget annuel n'en tient pas compte. Nous pouvons donc légitimement craindre une dégradation importante des services rendus aux habitants de la commune et une grave augmentation des prélèvements fiscaux au cours des prochaines années.

http://www.collectivites-locales.gouv.fr/files/files/dgcl...

Taux_moyens_des_communes.JPG
Les taux moyens sont à comparer à ceux notés sur votre taxe d'habitation et/ou taxe foncière local

En général à Gagny ils sont plus élevé de 3 à 6 points que la vingtaine de ville de plus de 20.000 habitants du département de la Seine-saint-Denis.

Réductions_aides_aux_communes.JPG

RETOUR SUR LES DONNEES LOCALES

Nous sommes estomaqués par la démonstration de l'équipe municipale actuelle qui nous indique que le résultat global des comptes 2012 est bénéficiaire de 1,6 millions d'euros ...

Reprenons donc leur calcul :

 finances, impots,dettes,gagnyfinances, impots,dettes,gagny

Avec un déficit d'investissement global de 3.500.000€ sur les 2 dernières années, et  du point de vu purement financier, une dette totale annuelle de 4.861.000€ (capital emprunté en 2012 + intérêts remboursés en 2012 issu des années précédentes), nous arrivons à un résultat négatif de -8,897 millions d'euros.

Sans l'aide des emprunts bancaires de 2 millions d'euros et des impôts locaux excessifs, nous serions cette année, encore une fois en déficit chronique de près de 400.000€

Compte rendu du conseil municipal : cm_2013_04_04.pdf

Conclusion : la CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT n'est qu'un élément comptable permettant à une ville ou une entreprise de lui permettre de s'endetter, mais ce n'est pas un élément tangible de bonne santé financière. Mais vous l'aurez déjà compris ... l'arrangement des chiffres pour bien présenter AVANT les élections est devenu la méthode de gestion de nombreuses municipalités !

Il est intéressant de lire l'intervention de Jean-François Thévenot - président du Groupe PRG à Gagny, lors du dernier conseil municipal. Il met en perspective les errements de la gestion financière de la ville.

Intervention_JFT.JPG

http://prg-gagny-93.e-monsite.com/#

17/03/2013

GAGNY-magazine de février 2013: un tract politique de 24 pages sur le bilan du maire!

GAGNY magazine de février 2013 : un tract politique de 24 pages sur les 40 du journal local ! Il concerne "59 engagements-4 ans de réalisations 2008/2012" du bilan du maire, avec en point de mire sa réélection pour six années de plus.

gagny,écoles,petite enfance,enfance,jeunesse,vie associative,sport,solidarité,seniors,cadre de vie,développement durable,culture,patrimoine,urbanisme,sécurité,nouvelles  technologies,commerce,économie,finances locales,gagny magazine

gagny,écoles,petite enfance,enfance,jeunesse,vie associative,sport,solidarité,seniors,cadre de vie,développement durable,culture,patrimoine,urbanisme,sécurité,nouvelles  technologies,commerce,économie,finances locales,gagny magazine

http://www.calameo.com/books/000055897e8502d9fb2ee

L'argument d'écrire dans l'éditorial : " J'ai voulu faire plus, après 4 ans de ce mandat municipal, je suis allé avec mon équipe, à la rencontre des habitants de nos 10 quartiers...il est évident que peu d'entre vous ont la possibilité ou le désir de venir assister à de telles réunion qui ont lieu le soir" est irrecevable. Car si le maire de Gagny était proche de ses administrés il aurait dû depuis son nouveau mandat (ne parlons pas des autres)  rencontrer les gabiniens régulièrement dans les différents quartiers de la commune et pas uniquement pour faire l'inventaire de son bilan. (voir Neuilly-Plaisance).

Nous allons tourner les pages de ce tract politique et le commenter :

  • Page 5: 59 engagements, 4 ans de réalisations 2008-2012: Oui si on soustrait 2008 de 2012 = 4. Mais en nombre d'années: 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012 cela en fait cinq...

    gagny,écoles,petite enfance,enfance,jeunesse,vie associative,sport,solidarité,seniors,cadre de vie,développement durable,culture,patrimoine,urbanisme,sécurité,nouvelles  technologies,commerce,économie,finances locales,gagny magazine


On découvre ensuite un tampon "promesse tenue" sur chaque photo! Avec des contradictions: "dossier en cours", "en cours de réalisation". Histoire de faire croire aux gogos qui lisent Gagny magazine ...QUE c'est la vérité, toute la vérité ! Propagande, imposture...

gagny,écoles,petite enfance,enfance,jeunesse,vie associative,sport,solidarité,seniors,cadre de vie,développement durable,culture,patrimoine,urbanisme,sécurité,nouvelles  technologies,commerce,économie,finances locales,gagny magazine

Nous commencerons donc pas vous indiquer clairement qu'il existe une différence entre une promesse de faire un acte politique et ce qui revient à une obligation légale de par la Loi ... Ainsi le Code général des collectivités territoriales stipule :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArti...

Article L2122-21

Sous le contrôle du conseil municipal et sous le contrôle administratif du représentant de l'Etat dans le département, le maire est chargé, d'une manière générale, d'exécuter les décisions du conseil municipal et, en particulier :

1° De conserver et d'administrer les propriétés de la commune et de faire, en conséquence, tous actes conservatoires de ses droits ;

2° De gérer les revenus, de surveiller les établissements communaux et la comptabilité communale ;

3° De préparer et proposer le budget et ordonnancer les dépenses, de les imputer en section d'investissement conformément à chacune des délibérations expresses de l'assemblée pour les dépenses d'équipement afférentes à des biens meubles ne figurant pas sur les listes et d'une valeur inférieure à un seuil fixé par arrêté des ministres en charge des finances et des collectivités locales ;

4° De diriger les travaux communaux ;

5° De pourvoir aux mesures relatives à la voirie communale ;

6° De souscrire les marchés, de passer les baux des biens et les adjudications des travaux communaux dans les formes établies par les lois et règlements ;

7° De passer dans les mêmes formes les actes de vente, échange, partage, acceptation de dons ou legs, acquisition, transaction, lorsque ces actes ont été autorisés conformément aux dispositions du présent code ;

8° De représenter la commune soit en demandant, soit en défendant ;

9° De prendre, à défaut des propriétaires ou des détenteurs du droit de chasse, à ce dûment invités, toutes les mesures nécessaires à la destruction des animaux nuisibles, de requérir, dans les conditions fixées à l'article L. 427-5 du code de l'environnement, les habitants avec armes et chiens propres à la chasse de ces animaux, à l'effet de détruire ces derniers, de surveiller et d'assurer l'exécution des mesures ci-dessus et d'en dresser procès-verbal.

10° De procéder aux enquêtes de recensement.

les écoles 5 engagements.jpg

Page 6 et 7: Pour que Gagny prépare l'avenir de ses enfants:

  • Absence de panneaux et chauffes-eau solaires pour la nouvelle école Paul Laguesse. Ou est le respect des normes "haute qualité environnementale (HQE)" alors que ces mêmes équipements existent à la maison de la petite enfance ?
  • Construction sans normes acoustiques suffisantes pour éviter les effets des trains circulant toute la journée sous les fenêtres des classes.
  • Aucun aménagement de voirie pour tenir compte des risques encourus par les centaines d'enfants le long de cette voie routière très fréquentée, surtout par les camions,
  • Aucune cohésion entre l'adéquation des besoins et la répartition des classes,
  • La mise en place de tableaux blancs interactifs a-t-il un sens sans programme scolaire adapté, ni formation des professeurs...
  • L'entretien des écoles est une obligation légale L2122-21-1, 2, 3 et 4. Cela ne peut en aucune façon être un engagement de campagne.

petite enfance, enfance-jeunesse.jpg

Page 8 et 9: Pour que Gagny réserve une place de choix a ses jeunes, pour que Gagny continue de cultiver cet atout:

  • Si l'incendie criminel de 2005 n'avait pas détruit le centre aérée, la municipalité de Gagny n'aurait jamais effectué les travaux de remise en état et d'agrandissement. C'est seulement fin 2008, avec l'argent de la police d'assurance que les travaux ont été engagés ...
  • Le conseil municipal peut raisonnablement remercier le Conseil général et la CAF de la Seine-Saint-Denis pour le financement de la Maison de la petite enfance. Car elle n'est pas municipale mais départementale. Seul le terrain appartient à la commune.
  • L'aide aux associations doit-elle s'arrêter à celles qui sont nommées partenaires par le maire, sans soucis d'égalité de traitement, de financement et sans affichage des critères de sélection ?
  • Les anciens combattants et les seniors doivent-ils être les seules associations mises en valeurs ... Quid des associations de quartier et celles liées à la jeunesse ?
  • Le devoir de mémoire peut-il être une promesse électorale? Non, c'est une obligation en souvenir des Français et des Étrangers morts pour la France !

le sport.jpg

Page 10 et 11: Pour que Gagny reste fidèle à son image de ville sportive:

  • La piste du stade de Gagny, c'est plus de 20 ans de procédures pour malfaçons. Nous avons déjà traité ce sujet qui revient dans des promesses datant d'avant 1990. La municipalité aurait dû faire son travail de contrôle à l'époque. Ce qui aurait évité la fuite d'athlètes vers les villes voisines mieux équipées comme Neuilly-Plaisance, Villemomble ou Neuilly-sur-Marne.
  • Depuis  plus de 20 ans, malgré les efforts des nombreux clubs gabiniens, nous n'avons jamais eu la moindre reconnaissance au niveau National ou International, alors que des communes voisines à l'instar de Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne et Villemomble ont élevé leur niveau sportif à celui des meilleurs nationaux ... Problème d'entrainement ou de gouvernance ?

la solidarité.jpg

Page 12 et 13: Pour que Gagny reste la ville de tous:

  • Pour que Gagny reste la ville de "tous"...il faudrait que la municipalité se préoccupe aussi des jeunes et des chômeurs.
  • Il est anormal que la commune ayant près de 30% de jeunes de - de 25 ans en inactivité chronique, à qui l'on ne propose que des activités courtes ou des formations sans débouchés, les laisse livrés à eux-mêmes toute l'année.
  • Il est anormal que la commune budgète des sommes pour les 3 associations de séniors et que rien ne soit proposé aux jeunes entre 14 ans et 18 ans.
  • Il aura fallu attendre plus de 3 ans pour que la commune adhère au programme initié par le département pour aider les enfants déscolarisés (voir nos articles)
  • L'épicerie sociale Boutsol dont la photo est présentée ici, ne livre qu'une partie des besoins pour les pauvres de la commune. Le maire refusant les RESTOS DU COEUR* depuis des années sans aucun motif objectif. Est-cela le Gagny pour tous que la municipalité actuelle nous promet ?
*Les Restos du coeur proche de Gagny: Neuilly-Plaisance, Pavillons-sous-Bois, Rosny-sous-Bois, Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand...des villes de droite comme de gauche.

les seniors.jpg

Page 14 et 15: Pour que Gagny honore ses anciens:

  • Pour que Gagny honore ses "anciens" ... Faudra-t-il enfin un changement de politique pour se rendre compte que l'équipe municipale actuelle ne se préoccupe quasiment que des 15% de personnes qui vivent sur la commune et qui votent pour eux !
  • La plupart des programmes d'aides aux anciens sont nationaux comme le plan canicule et le plan tranquilité vacances.

cadre de vie.jpg

Page 16 et 17: Pour que Gagny reste la ville ou il fait bon vivre:

  • Pour que Gagny reste une "ville" ou il fait bon vivre: Comme si des travaux de voirie pouvaient être des promesses électorales. Alors que la commune dispose de près de 350 rues, avenues et voies diverses, le fait de les entretenir et de les restaurer n'est juste qu'une simple obligation légale citée plus haut.
  • Nous vous rappelons que le Collège Pablo Neruda a été construit avec l'argent des collectivités locales du département. Lorsque la ville construit une route pour s'y rendre, elle ne fait qu'appliquer le contrat qui lie la commune au département pour permettre l'accès des élèves, professeurs et fournisseurs au collège.
  • Peut-on dire qu'une commune qui déracine plus de 10.000 arbres sauvages et adultes de plus de 10 mètres de haut pour y couler 170.000 M3 de béton et dépense 25.0000.000 d'euros est une commune ou il fait bon vivre ?
  • Peut-on dire qu'une commune qui implante des structures de dinosaures en métal et végétal de plusieurs tonnes coûtant des centaines de milliers d'euros est une commune ou il fait bon vivre ?

développement durable.jpg

Page 18 et 19: Pour que Gagny reste fidèle à sa charte de l'environnement:

  • Pour que Gagny et ses administrés puisse parler d'une "charte de l'environnement" il faudrait que tous les Gabiniens aient discuté de cette charte,
  • Pour que Gagny et ses administrés puisse parler d'une "charte de l'environnemnt" il faudrait que toutes les rues soient reliées au "tout à l'égout". Il reste plus d'une centaine de rues qui ne sont toujours pas en conformité avec la loi sur l'eau de 2005,
  • Pour que Gagny et ses administrés puisse parler d'une "charte de l'environnement" il faudrait que toutes les rues aient une séparation des eaux de pluie et des eaux de ville. Il reste plus d'une centaine de rues qui ne sont toujours pas en conformité avec la loi sur l'eau de 2005,
  • Pour que la commune et son équipe municipale parle de cette charte, ils faudraient qu'ils commencent par la respecter eux-mêmes ... Véhicules propres ? Recyclage et tri des ordures dans les écoles ? Recyclage et tri sélectif à la mairie ? au C.T.M. ? Sur les chantiers ? etc ...
  • Savez-vous que nous avons payé 3 fois la déchetterie ? Une première fois lors de la 1ère construction, une seconde fois lors de la démolition et de sa reconstruction et une 3ème fois avec le remboursement des emprunts contractés sur 20 ans ...
  • Vous payez le bio-composteur en plastique, alors que de nombreuses commune offre un bio-composteur en bois de plus grande capacité comme à Neuilly-sur-Marne!

culture, patrimoine.jpg

Page 20 et 21: Pour que Gagny continue de rayonner, pour que Gagny reste fidèle à son passé:

  • Pour que Gagny rayonne, il faudrait pouvoir justifier d'actions ayant un impact bénéfique sur l'ensemble de la population locale ... Nous n'avons que des mots et des paroles dans Gagny magazine, mais rien de concrêt !
  • Pour que Gagny rayonne, il ne faudrait pas voir aux journaux télévisés du soir :
  1. Le camp de ROMS qui brûle faisant 1 mort et des blessés (voir nos articles de 2010). 
  2. Des entrepôts incendiés et dont les conséquences coupent la ligne de RER E (voir nos  articles)
  3. Un bus qui a un accident et qui s'embrase contre un pavillon (voir nos articles)
  4. Des gens du voyage qui débarquent dans la zone industrielle "EDGAR" détruite par les flammes  pour s'y installer (voir notre article).
  5. Les bandes de délinquants du Chenay-Gagny
  6. Les bandes de délinquants des Haut-de-Gagny etc ... etc .

urbanisme.jpg

Page 22 et 23: Pour que Gagny reste une ville à taille humaine:

  • La moitié des promesses de cette page n'ont pas été tenues
  1. Parking du RER du Chenay-Gagny: non construit.
  2. Aménagement du parking  place Foch: non construit.
  3. Aménagement du coeur de ville : non construit.
  4. Aménagement de la place Tavernelle val di pesa : non construit.
  5. Gymnase du collège Monod : non construit.
  6. Parking au marché des Amandiers: non construit.
  7. Quartier des Peupliers : densification du quartier par la construction d'immeubles supplémentaires
  8. Quartier des Dahlias : aucun désenclavement de prévu.
  9. Quartier du Chenay : aucun désenclavement de prévu et densification du quartier par la construction d'immeubles supplémentaires.
  • Aucune piste cyclable.
  • Aucune voie réservée pour les bus sur la RN 302.
  • Pendant qu'à Gagny, la municipalité se targuent d'avoir fait un espace vert de 1,5 Hectare.... Neuilly-sur-marne, Chelles, Montfermeil, Neuilly-plaisance affectaient plusieurs dizaines d'hectares   à des espaces verts naturels.
  • "Pour que Gagny reste une ville à taille humaine": il faudrait que le maire de Gagny ne souhaite pas construire 2000 à 3000 logements dans l'espace naturel de la carrière Saint-Pierre. (source le Parisien).

sécurité, nouvelles technologies.jpg

Page 24 et 25: Pour que Gagny reste l'une des villes les plus sûres de France, pour que Gagny reste à la pointe de la modernité:

Les mensonges et les chiffres volontairement masqués aux yeux du public ....

  • 10 caméras à l'efficacité non prouvée, des policiers en moins au commissariat de Gagny.
  • Aucune installation de la fibre optique n'est prévue avant 2020 pour les quartiers pavillonnaires qui financent pourtant la majorité du câblage de la commune par les impôts.
  • Le maire sait-t-il calculer un pourcentage : lorsque l'on passe de 33 délits pour 1000 habitants à 66 pour 1000 habitants, est-ce une régression du taux de criminalité ?
  • Page 24 : Place TAVERNELLE "pour rétablir un climat de sécurité." ... Nous qui pensions vraiment et naïvement que Gagny était la ville la plus sûre du département ?

le commerce et l'économie.jpg

                                          Page 26 et 27: Pour que Gagny reste une ville dynamique:

  • Quel est le budget annuel d'aide aux jeunes entrepreneurs sur Gagny ?
  • Aucune installation d'entreprises de plus de 9 salariés sur la commune depuis 5 ans ?
  • Avez-vous vû l'état du marché du centre. Alors qu'en 1980, nous avions plus de 100 commerçants ambulants ... Ou sont-ils tous partis ?
  • La Cour régionale des comptes souligne la faiblesse des impôts liés aux entreprises...et pour cause, elles fuient toutes la commune les unes derrière les autres...Et celles qui restent, ce sont leurs bâtiments qui prennent feu !!!
  • Villes jumelées: Avez-vous lu quelque-part une seule action liée aux entreprises locales et au jumelage... ?

les finances locales.jpg

Page 28: Pour que Gagny continue de limiter la pression fiscale:

  • Nos élus ont la mémoire très courte: ne se rappellent-ils pas le désordre de l'année 2010, lorsque plusieurs centaines de parents n'avaient eu que quelques jours pour s'incrire aux activités scolaires et périscolaires?
  • Quand aux charges financières, nous reprendrons en résumé le tableau du site du PS local pour  définir la situation...qui pour une fois traduit la réalité! La liste de nos articles sur le sujet vous a déjà convaincu des mensonges fiscaux et financiers dont la municipalité est responsable.

    gagny,écoles,petite enfance,enfance,jeunesse,vie associative,sport,solidarité,seniors,cadre de vie,développement durable,culture,patrimoine,urbanisme,sécurité,nouvelles  technologies,commerce,économie,finances locales,gagny magazine

    http://fr.calameo.com/books/0018757941a6a5404929f

  • L'éviction ("ou" la démission ?) en 2012 de l'adjointe au maire en charge des finances est-il une conséquence indirecte de la gabegie financière engagée depuis des années pour cette mauvaise gestion ?

    gagny,écoles,petite enfance,enfance,jeunesse,vie associative,sport,solidarité,seniors,cadre de vie,développement durable,culture,patrimoine,urbanisme,sécurité,nouvelles  technologies,commerce,économie,finances locales,gagny magazine

  • Lutte contre la délinquance: Augmentation de 100% en 20 ans des actes de violence, délinquance, dégradation etc ... (Taux 33/1000 en 1990 est passé à 66/1000 en 2012)
  • Maintien des services public sur la ville: plus de caserne de pompier, 1/3 de policiers en moins, annexe de la police nationale au Chenay-Gagny incendiée, la moitié des services fiscaux disparus, la totalité du personnel de la sécurité sociale transféré sur Neuilly-sur-Marne
  • Petits commerçes en centre-ville: Plus d'une vingtaine de commerçes de bouche ont disparus remplacés par des banques, des assurances, ou détruits par la folie immobilière locale
  • Marché du Chenay et du Centre ville: explosion des tarifs locaux, perte importante de commerçants sur le Chenay et 80% sur le marché du centre qui est devenu moribond.
  • T.P.E., Artisans et Commerçants: La moitié des entreprises installées sur la commune ne dépassent pas les 3 salariés. La mairie reste le 1er et seul gros employeur sur la commune.
  • Charges financières de la commune: La dette est revenue au niveau de l'année 2004. Soit 33 Millions d'euros au lieu des 41 Millions des dernières années. La pression fiscale ne fait que croître sans aucun équipement nouveau pour les gabiniens ...
     
     
    Vous l'avez compris ce tract politique dans Gagny-Magazine de février 2013 est de la com. avant les élections de 2014. Certaines disposition du code électoral entre en effet en vigueur "l'année précédent le premier jour du mois de l'élection". Comme les prochaines municipales sont prévues pour mars 2014, les villes sont tenues à la sobriété depuis le 1er mars 2013. Plusieurs d'entre elles ont ainsi profité des derniers jours de février pour rénover leur outils de communication sans que ces dépenses risquent d'être comptabilisées dans les comptes de campagne.
    source Le Parisien 08..03.2013.

18/11/2010

Gagny ville fantôme: les commerces ferment les uns après les autres

Nous recevons des messages de nombreux internautes s'interrogeant sur la quantité considérable de commerçants baissant rideau depuis des années : GAGNY, ville fantôme ! Sur ce phénomène s'en allant croissant, on peut toujours donner de bonnes ou de mauvaises raisons :

  • Départ du propriétaire partant en retraite sans successeur,
  • Changement de propriétaire difficile et fonds insuffisants,
  • Concurrence des grandes surfaces et/ou concurrence déloyale,
  • Changement d'affectation des locaux à des fins administratives ou associatives,
  • Charges trop importantes et salaires trop bas ...

La dernière invention en la matière de la part de notre élite administrative locale a été de dire "c'est la crise" !! Mais sur GAGNY la crise a "bon dos", car elle a commencé bien avant 2008. N'en déplaise à l'équipe municipale actuelle et à son inefficacité en matière économique et d'accueil des entreprises sur la ville. Rien n'a été fait depuis 30 ans, et ces dernières années ont vues l'état de l'économie locale s'effondrer comme un château de cartes !

  • Pourquoi une telle hécatombe chez nos commerçants et artisans ?
  • Pourquoi nos entreprises locales sont-elles aussi mal en point ?
  • Qu'attend donc l'équipe actuelle pour aider les entreprises privées en difficulté dans notre commune ?
  • Combien encore de "morts économiques" avant que tout le poids de nos dettes se retrouvent sur les épaules des gabiniens ?
  • L'équipe municipale actuelle a-t-elle une telle peur de l'entreprenariat privé qu'elle laisse le "navire économique" dériver et s'ensabler ?

Vous l'aurez compris à la lecture des chiffres officiels de l'INSEE, cette croissance est molle et n'encourage pas l'installation d'entreprises à fort potentiel sur la commune. En effet comme les chiffres le montrent, Gagny en recensait 1356 en 2006, puis 1489 en 2009 (comprenant les entreprises en création sans salariés - chiffres issus des années 2005 à 2008 dû au décalage du recensement).

Actuellement, nous en sommes à 1250 en 2010, soit une perte de plus de 230 entreprises en moins de 3 ans, et une chute de près de 20%, même si l'activité semble reprendre un peu en création d'entreprises pures, sur le second semestre 2010 (en valeurs brutes) :

Gagny_variation_taux_entreprises2006-2009.jpg

Quantité_entreprises_2009.JPG
Demographie_entreprises_2009.JPG

Pourquoi une telle hécatombe alors que de nombreuses communes sur le département ont au contraire développé l'activité économique notamment au second semestre 2009 et renforcé celle-ci au premier semestre 2010 ?

Certains se regardent encore et toujours le nombril en constatant le même résultat depuis des décennies, mais il est clair, qu'on ne peut pas faire une politique économique, sans une approche globale dans tous les quartiers de Gagny, ni être pro-actif en matière d'emplois publics. Nous avons déjà perdu plusieurs services publics (Sécurité sociale, une partie des agents du commissariat, une partie des agents des impôts etc ...) et une perte énorme de commerçants au marché du centre.

Notre tissu économique s'étiole de plus en plus, et aucune action de soutien d'urgence ne s'est mise en marche. Ne restait qu'a vérifier nos dires. Ci-dessous vous trouverez la répartition de nos entreprises locales ayant une activité réelle. Nous avons fait un comparatif départemental par taille de sociétés :

Gagny_evolution_01a09salaries.jpg
L'équipe municipale actuelle menée par le maire de Gagny ne favorise pas l'installation d'entreprises de taille conséquente permettant des échanges commerciaux et des flux économiques et financiers pouvant irriguer la ville. Le nombre de petits commerces, d'artisans et de TPE (Très petites entreprises) ne progresse plus.

 

GAGNY descend à la 21ème place dans le département, et si l'on prend uniquement les communes de + de 10000 habitants, nous sommes classés 21ème sur 35, autant dire dans le dernier tiers. Pourtant ce tissu économique est essentiel dans une commune ... C'est son âme ! Le pire est encore à venir et est démontré ci-dessous :
Gagny_evolution_10a49salaries.jpg
GAGNY n'a attiré aucune entreprise de plus de 10 salariés depuis au minimum 3 ans. La politique actuelle àGAGNY est tournée exclusivement vers certaines catégories de la population gabinienne et certainement pas vers la population active et les jeunes au chômage ou sans qualification (qui représentent plus de 15% de la population active et pas moins de 30% de chomeurs dans les quartiers les plus exentrés).

Ainsi comme le montre ce dernier tableau, GAGNY est 33ème sur 40 communes en nombre d'entreprises comprises entre 10 et 49 salariés. Ce qui signifie que nous sommes avant-dernière si l'on tient compte uniquement des communes de plus de 10.000 habitants ... Comme ce sont ces entreprises qui sont les locomotives économiques et tirent la croissance d'une commune vers le haut, vous constatez comme nous qu'à GAGNY ... c'est l'hécatombe !
Gagny_evolution_50salaries.jpg
Quand aux entreprises de plus de 50 salariés, elles se comptent à peine sur les doigts d'une main. Ce sont ces entreprises là qui en temps normal rapportent à la commune et sont les moteurs de la croissance et sont vecteurs d'attractivité, car porteurs de gros projets industriels et générateurs d'innovations techniques et technologiques. Ce sont elles qui sous-traitent à nos TPE, artisans et commerçants ...

 

Enfin, reste le problème des associations privées et communales utilisant des locaux commerçiaux au rez-de-chaussée. Elles occupent le territoire de façon anarchique et ne rapportent rien à la commune ni "ex-taxe professionnelle", ni impôt sur les sociétés. Leurs adhérents ne produisent rien et consomment très peu sur la commune dans les autres commerces de proximité. Il n'y a donc rien à attendre de ce côté là non plus. Dommage, car le renouveau ne sera pas possible avant au moins 2014 !

Voici en photos, les exemples les plus visibles de la spirale infernale et de l'hécatombe économique locale dans laquelle, le Maire de Gagny et son équipe municipale actuelle nous ont entrainé depuis des années maintenant : Tous ces magasins, cafés, restaurants, garages et entrepôts, sont fermés, à louer ou à vendre. GAGNY ville fantôme ! et quelle enseigne de renom voudrait s'installer dans une telle ville auprès de ces commerces moribonds ?

Entreprise_Ko_01.JPG Entreprise_Ko_02.JPG
Entreprise_Ko_03.JPG Entreprise_Ko_04.JPG
Entreprise_Ko_05.JPG Entreprise_Ko_06.JPG
Entreprise_Ko_07.JPG Entreprise_Ko_08.JPG
Entreprise_Ko_09.JPG Entreprise_Ko_10.JPG
Entreprise_Ko_11.JPG Entreprise_Ko_12.JPG
Entreprise_Ko_13.JPG Entreprise_Ko_14.JPG
Entreprise_Ko_15.JPG Entreprise_Ko_16.JPG
Entreprise_Ko_17.JPG Entreprise_Ko_18.JPG
Entreprise_Ko_19.JPG Entreprise_Ko_20.JPG
Entreprise_Ko_21.JPG Entreprise_Ko_22.JPG
Entreprise_Ko_23.JPG Entreprise_Ko_24.JPG
Entreprise_Ko_25.JPG Entreprise_Ko_26.JPG
Entreprise_Ko_27.JPG Entreprise_Ko_28.JPG
Entreprise_Ko_30.JPG Entreprise_Ko_29.JPG
Entreprise_Ko_32.JPG Entreprise_Ko_31.JPG
Entreprise_Ko_35.JPG Entreprise_Ko_34.JPG
Entreprise_Ko_36.JPG Entreprise_Ko_37.JPG
Entreprise_Ko_38.JPG Entreprise_Ko_39.JPG
Entreprise_Ko_40.JPG Entreprise_Ko_41.JPG
Entreprise_KO_42.JPG 043.JPG


Malheureusement, ce n'est pas le futur P.L.U. qui sauvera le commerce gabinien de ce massacre économique ! D'ailleurs qu'y a-t-il de concrèt dans ce nouveau document imposé pour aider les artisans, commerçants et T.P.E ??? ... rien comme d'habitude ! Cela fait bien trop longtemps que l'équipe municipale actuelle oeuvre dans la mauvaise direction.

Le constat est amère et la désillusion patente.
Nous ne pouvons que paraphraser la fameuse pub : "A qui le tour ... maintenant ?"


Nota : le relais info seniors n'est évidemment pas fermé, mais cette association communale utilise des locaux commerciaux. Voir explications dans notre texte.

07/05/2010

P.L.U. de Gagny ... un fantôme revient à Gagny !

Michel Teulet ©Actualités de Gagny-Blog.JPGNous avons assisté lundi 03 mai à la première consultation publique du futur Plan Local d'Urbanisation de la ville de Gagny, à l'école Louise Michel, concernant le quartier des Abbesses . Devant la présence très importante des habitants de ce quartier, nous avons eu droit avec le cabinet d'experts en charge de ces propositions à une avalanche de satisfecit concernant notre commune.

En préambule le maire de Gagny, Michel Teulet, nous demanda "de ne pas filmer" ces deux jeunes femmes pour cause de "droit à l'image" ??? ... dans cette réunion publique! Bons princes, nous acceptons de ne pas filmer ces deux visages féminins ... (n'ayant pas le temps de leur demander leur avis). Donc, vous ne verrez pas ces jolis minois mais entendrez leurs voix déclamer que Gagny est la merveilleuse ville où vous habitez ! que tout est beau ! qu'il n'existe aucun problème ! que la ville à plein d'avenir ! Après cette présentation angélique qui ne reflète en rien la réalité, le maire de Gagny prit la parole et demanda au public de lui poser les questions concernant cette consultation du PLU, pour le quartier des Abbesses. Celui ci ne manqua pas de l'interpeller sur plusieurs sujets très importants:

  • La carrière Saint-Pierre et sa biodiversité: faune et flore doivent être protégées. Ce lieu doit rester un sanctuaire.
  • La réouverture du chemin de Meaux reliant la ville de Chelles : les habitants l'ont refusé unanimement, confirmé par la maire qui refuse lui aussi cette liaison que demande la ville de Chelles, et qui causerait d'énormes problèmes  de circulation aux riverains du quartier du Chenay Gagny. Le pont Saint-Pierre n'étant pas adapté à cette circulation, ni le quartier de l'Horloge.
    vieux chemin de Meaux.jpg
  • Le chemin d'accès aux Abbesses: les habitants souhaitent la mixité entre pavillons et l'installation d'entreprises tertiaires  afin de créer une zone dynamique favorisant enfin l'emploi sur la ville de Gagny.
  • Le quartier des Abbesses doit rester "un village". Pour cela il est nécessaire de créer de nouveaux commerces de proximité, même si le maire de Gagny dit que cela n'est pas réalisable à cause des "Super U, Carrefour, Auchan" ... bref des grandes surfaces qui sont limitrophes à ce quartier. Argument qui bien sûr ne tient pas debout. Il manque une épicerie dans ce quartier genre Huit à 8, Franprix.
  • Ce village ne doit pas être le terrain d'accès des poids lourds qui perturbent les Abbesses. A ce propos, le maire de Gagny a précisé que dans ce quartier l'ensemble de la voirie, avec plantation d'arbres, serait réalisé avant la fin de son mandat.
  • Un intervenant est venu confirmer l'inexistance du tissu économique de la ville de Gagny. Aussi bien aux Abbesses, que sur l'ensemble de la commune. Et il a demandé ce que le maire compte faire pour résoudre ce problème.
  • Autre sujet, internet qui malheureusement est le maillon faible de ce quartier ... comme à GAGNY en général. Le haut débit n'existant pas. Le maire ne maîtrisant pas ce sujet (voir nos articles du 23/03/2010 : Très haut débit sur Gagny et du 14/12/2009 : Debitex à Gagny) à bien entendu répondu à côté !!!
  • Les nuisances concernant la voie de chemin de fer : Malheureusement comme dit le maire : "excepté des protections anti-bruit sur ce trajet, on ne peut pas supprimer la SNCF ... ni la ligne TGV" et signale que des prélévements sonores sont effectués en ce moment concernant ces nuisances afin d'évaluer ce problème.
  • L'absence de pistes cyclables sur la ville : Une nouvelle fois la réponse n'est pas crédible en disant que cela n'est pas possible vu les "côtes de la ville de Gagny" !  Notre ville va certainement être classée en première catégorie grâce aux cols du chemin de Montguichet et du boulevard Saint-Dizier pour un prochain Tour de France ! (voir notre article du 02/12/2009 - Dicton gabinien, plus tu pédales...)
  • Le problème des liaisons de transport entre ce quartier et les gares et le centre de Gagny a été aussi abordé.

Les prochains rendez-vous concernant cette consultation sont à 20 heures:

  • Lundi 10 mai : quartier Chenay / Pointe de Gournay à la salle Letendre
  • Mardi 11 mai : quartier Centre ville / Carette à la salle des fêtes de la mairie de Gagny
  • Mercredi 12 mai : quartier de Franceville / Maison Rouge à la maternelle Lamartine

Nous invitons les gabiniens à assister nombreux à ces importantes réunions concernant le P.L.U. de Gagny.

02/04/2010

L'adjointe au maire en charge de l'économie et de l'emploi sur Gagny est une adepte de la méthode Coué !

Nous avons lu avec attention et une certaine circonspection, le dossier de 4 pages que nous a composé l'équipe rédactionnelle du dernier Gagny Magazine. Il n'en fallait pas plus pour que nous applaudissions des 2 mains aux vues des exceptionnels résultats accomplis en 2 ans par cette équipe municipal dans le domaine économique et la réduction du chômage sur la commune !

Examinons de plus près ce "double dossier" truffé d'erreurs d'analyse et des chiffres sur le chômage et l'économie, n'ayant aucun rapports les uns avec les autres.

Stats-INSEE_région_IdF.jpg
Tableau N°1 et N°2
graph_defaillances.jpg tableau_defaillances.jpg
Tableau N°3 et N°4

Il n'est pas question de remettre en cause le travail réalisé par les équipes de la "Maison de l'Emploi" et de la "Mission Locale", mais plutôt de les remettre en perspective avec des données objectives et chiffrées dans le temps.

Eh oui, alors que l'ensemble du monde occidental s'est inexorablement enfoncé dans la crise financière, que le chômage a explosé, que les faillites d'entreprises et les dépôts de bilans des sociétés se comptent par dizaines de milliers tous les trimestres ... A Gagny ... grâce au travail de Laurence SCHNEIDER ... c'est exactement le contraire !!

Graphique2005_2009.JPG Evolution_chomage_90_99.jpg
Graphique issus des données POLE EMPLOIS et du site web du CUCS
(Tableau N°5 et N°6)

Alors revenez sur terre Laurence SCHNEIDER et regardez les cruels chiffres de la vérité ! La politique municipale menée par votre équipe sur GAGNY n'a pas permis en 10 ans la moindre résorbtion du chômage, et il n'y a aucune corrélation entre le chômage et la création d'emplois sur une commune ... Les emplois créés ne correspondants pas directement aux profils des habitants de cette même commune.

1°) Généralité sur le chômage dans le département et sur la commune

Le_Parisien_29042009.jpgLes infos fournies en 2009 ont montré un accroissement sans précédent du nombre de chômeurs sur la commune au cours de l'année 2008 (+13%) et les données 2009 ne sont pas officiellement fournies. Cependant si le chiffre fourni par Gagny Magazine indique 1445 chômeurs soit + 4,8 %, cela signifierait un pic de près de 18% en l'espace de 2 ans ...

Or le plan de relance initié par le gouvernement n'a fait qu'anticiper les investissements des communes à travers des travaux qui étaient prévus à l'origine, en leur permettant de faire de la trésorerie par un remboursement anticipé de la TVA. Cela n'a en aucune façon, accru les embauches dans les sociétés de travaux publics, tout juste maintenu l'activité. Au contraire, cela va augmenter les charges des collectivités locales déjà bien lourdement endettées, en commandant des travaux plus tôt que prévu sur leur budget investissement.

2°)  Le chômage en chiffres sur Gagny

Les données chiffrées sont souvent sujets à controverse. Nous feront grâce des 0,1% de différence entre les données INSEE et celles fournies dans le journal local, situant le chômage à 11,4% de la population active. Là ou le bas blesse, c'est qu'il était en 2008 de 40% supérieur au reste de la France. En Janvier 2010, le taux était remonté à 9,5% de la population active, il reste encore supérieur de 20% au reste de la France. Et Laurence SCHNEIDER appelle cela de l'efficacité ... Nous avons beau chercher les 16,6 % de chômeurs en Seine-Saint-Denis comme indiqué dans Gagny Magazine ... Nous ne les avons pas trouvé ! Mensonge, ignorance ou incompétence notoire ?

CHomage_2007_2009_Cat1.JPG
Activité_economique_Gagny_2003.JPG

3°) Le chômage des jeunes sur Gagny

Croyez vous sincèrement que l'on peut résoudre les problèmes de formation des jeunes et le chômage endémique de ceux-ci avec une aide de quelques milliers d'euros en 3 ans (depuis le CUCS 2007) ?

Comment se fait-il que dans de nombreux quartiers de Gagny, le chômage des 18-25 ans soit passé de 25% à 33% de la population active, entre 2008 et aujourd'hui ? Laurence SCHNEIDER s'en attribue-t-elle la maternité également ?

D'ailleurs, l'ensemble du conseil municipal serait bien aise d'avoir un jour, le retour d'expérience sur les actions entreprises et leur résultat avec l'ensemble des fonds dispensés et alloués à ce jour ...

http://www.ifrap.org/Chomage-des-jeunes-une-generation-sa...

CM15062009_CUCS_Aide_Mission.jpg

3°) Le chômage des séniors et de longue durée

Pour le coup, Laurence SCHNEIDER se garde bien d'en donner les chiffres, car les chômeurs de plus de 56 ans et quelques mois sont dispensés de recherche d'emplois. A ce titre, il ne font donc pas partis de la cohorte des chômeurs déclarés au sens du Bureau International du Travail (Catégorie 1). Le nombre de chômeurs réels sur la commune est donc beaucoup plus important qu'il n'y parait, et nous aimerions l'entendre au prochain conseil municipal sur les chiffres masqués par le nouveau calcul mis en place, il y a plus de 2 ans, par le gouvernement.

http://www.ifrap.org/Comment-l-ANPE-truque-les-chiffres,0...

 

4°) Implication de l'équipe actuelle dans la réduction du chômage sur la commune

La carte ci-dessous nous indique sans l'ombre d'un doute ou se trouvent les emplois dans le département ... Sur Gagny ? bien sûr que non. Et la réélection de Michel Teulet n'a fait qu'aggraver la précarité des commerçants et des artisans sur la commune. Pour les entreprises, aucun soucis, il n'y en a que très peu supérieure à 5 salariés. Pas de soutien à l'économie locale, pas de visibilité dans le département ni à la chambre de commerce, un centre-ville toujours moribond, deux zones industrielles en quasi-friche ... c'est le résultat d'une politique locale tournée exclusivement vers le troisième âge et les "post-soixante huitards"

cartes_emplois_salaries_93.gif

Tableau N°7

Pour que la maison de l'emploi et la mission puisse proposer quelque chose, il faudrait qu'elle ait des moyens en adéquation avec ce pourquoi anpe-40-ans-1-de06b.pngelle a été créée. On ne va pas à la pêche aux emplois et aux stages en restant dans les locaux de la mairie ou en siégeant une fois par mois au conseil municipal.

Si le chiffre de 180 postes pourvus (chiffres de l'encadré), cela représente 12,45 % de taux de réussite de placement, est à comparer avec les 131 fournis par la responsable de la maison de l'emploi (encadré vert) soit 9,06 %, cela représente la moitié du taux de placement de l'ANPE et le quart du taux de placement des sociétés privées.

Reste un point que personne n'a relevé, c'est la durée du placement ... 1 semaine, 2 mois ou plus ... avant de revenir dans les chiffres du chômage local ?

Autre question qui se pose, cette collecte vient-elle directement des employeurs ou est-elle passée par la case ANPE ou des journaux AVANT ?

http://www.ifrap.org/Chomage-des-jeunes-une-generation-sa...

 

5°) Visibilité et accessibilité de la "Maison de l'Emploi" et de la "Mission Locale"

L'autre mic-mac de cet encadré, ce sont les chiffres des entretiens individuels .

  • Comment peut-il y en avoir 1530 (donc 1 personne ayant eu un entretien durant l'année 2009) alors qu'il y a moins de chômeurs que d'entretiens ?
  • Idem pour les 2102 visites également, car nous ne pouvons pas savoir qui s'est présenté 1 fois, 2 fois ou plus ?
  • Quant aux horaires d'ouverture, ne cherchez pas à vous présenter en dehors de ces horaires administratifs si vous êtes travailleurs précaires ou en horaires décalés, malgré le chaleureux accueil des personnes durant la journée, vous y trouverez porte close.
Mission_locale.jpg
5°) Taux d'employabilité de la population active
Tableau N°8

Evolution2005_2009.JPGCe gargarisme persistant, qui consiste à s'auto-féliciter, devrait plutôt faire réfléchir Laurence SCHNEIDER. La population de Gagny travaille très peu sur la commune (exemple : 6000 déplacements en RER dont les 2/3 de Gabiniens). De plus, si l'on prend la composition socio-professionnelle de la commune, nous avons plutôt une population d'ouvriers qualifiés ou de cadres moyens.

Il est à noter qu'avec un population globale stable, le taux de chômage est maintenant supérieur à celui qu'il était en 2005 ...

Cela favorise donc l'employabilité de notre population. Cependant, il faut relativiser cet état, car nous sommes plutôt dans le tiers supérieur du classement des villes de plus de 20.000 habitants pour le taux d'activité - soit en 2008 à la 58ème place sur les 200 villes ayant une population comprise entre 20.000 et 50.000 habitants. Pas terrible donc !

Taux_activité1.jpg
Taux_activité2.jpg
Tableau N°9 et N°10

Alors un service de proximité ... OUI !

Dynamique et Efficace ... cela reste encore à démontrer

Sans aides, ni moyens ... C'est un certitude, mais ils font comme si !

Maison_emploi02.JPG
Encadré Bleu : Effets d'annonces et paroles de politique.
- Seul le chiffre du taux de chômage de Gagny est correct à 11,4%

- Le chiffre de la Seine-Saint-Denis est de 10,6 % et pas de 16,6% comme Laurence SCHNEIDER tente de nous le faire croire ... (tableau N°2)

- Gagny n'est pas 6ème, mais 8ème sur 40 villes en nombre de chômeurs par rapport à la population totale de la commune (tableau N°5)

- Gagny est 18ème sur 40 villes en nombre de chômeurs par rapport à la population active totale, donc tout juste dans la moyenne du département. Il n'y a donc eu aucune amélioration en 2 ans (tableau N°8)






Maison_emploi01.JPG
Encadré vert N°1 : 3 mois pour trouver un job de 15 jours,
puis 1 mois pour trouver un job d'une semaine. Les agences de travail temporaires peuvent en faire autant !



Encadré vert N°2 : c'est 131 ou 180 personnes ?
Nous avons démontré qu'il n'y avait pas de lien
direct entre emplois et chômage sur une commune.
Ce qu'elle prétend est faux, puisque Gagny serait passé de 1379 chomeurs à 1445 ...

Encadré blanc : c'est 1445 ou 1530 entretiens individuels ? D'ou vient donc ce delta d'entretien, puisqu'elle parle de Gagny uniquement ?


Mission_locale01.JPG





















Mission_locale02.JPG

Encadré blanc: Comment peut-il y avoir
- 3 fois plus d'entretiens individuels que de jeunes accompagnés ?

- 2 fois plus de visites à l'espace emplois que de jeunes accompagnés ?

- 80 embauche sur 709 personnes, c'est un taux de placement de 11,28 % ...

Est-ce des CDD ou des CDI ? Quel est le taux de réussite à 1 an ?

- 99 formations sur 709 personnes, c'est un taux de 13,96 % ...

et après ont-ils trouvé un emploi en CDD ou CDI ?


Quel est le taux de réussite à 1 an ?

 

 

 

Pour ceux et celles qui ignorent ce qu'est la "Méthode COUE"

Certains pourraient croire, en lisant cet article qu'il s'agit d'un gag de notre rédaction. Au contraire, il est tout ce qu'il y a de plus sérieux et d'inquiétant, car si une des principales adjointes au maire de la commune ne connait pas ses propres dossiers, ni les chiffres associés, on peut se demander si elle est vraiment à sa place pour résoudre les graves problèmes économiques que continue de connaitre notre commune et ses habitants en matière d'emplois et d'économie locale

21:00 Publié dans Économie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : economie, chomage, emploi, travail, cv | |  Facebook |  Imprimer | | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu