Avertir le modérateur

18/10/2018

GAGNY : à la fête des vendanges des manifestants chantent

GAGNY : À la fête des vendanges au Parc Courbet, pas d'ustensiles de cuisine pour manifester contre le stationnement payant. Mais au moment du discours du maire, une chorale a chanté une ritournelle. Et il a préféré tourner le dos au public pour presser le raisin.



12/10/2018

GAGNY : la première " bavure " des A.S.V.P

GAGNY : ce matin nous rendons une visite à la jolie boutique Caroline située rue Jean Jaurès. Nous faisons la connaissance d'une cliente qui est en colère contre les ASVP et le maire de Gagny. Cette personne, Ghislaine L. qui habite depuis de nombreuses années dans la ville, est infirmière et puéricultrice. Depuis quinze ans elle est bénévole à l' U.S.M.Gagny gymnastique au gymnase Victor Hugo situé dans le quartier Jean Bouin. Son mari a une entreprise à Gagny. 

Ce matin elle gare sa voiture rue Jean Jaurès, devant la pharmacie. Elle va à l'horodateur le plus proche, ne prend même pas un ticket de stationnement gratuit de 30 minutes, et paye 4,80 €. Elle prend son ticket, se dirige vers sa voiture et voit les ASVP de Gagny lui remettre une contravention de 25 € pour défaut de paiement. Discussion, elle montre son ticket de 4,80€ et l'heure de début du stationnement 10:16. Rien à faire, ils n'ont rien voulu savoir, ils sanctionnent avec l'heure de 10:16 sur leur ticket FPS !

Furieuse Ghislaine L. ira à la rencontre du maire demain à la fête des vendanges pour dénoncer ce scandale et racket et lui demander d'annuler ce Forfait de Post Stationnement.

Sur le ticket de paiement de 4,80 €, fin de stationnement autorisé, il est indiqué:

  • Date du stationnement : 12.10.2018 Heure 12:30
  • début 12/10/2018 - 10:16
  • Prix: 4,80 €

Sur l'avis de paiement d'un Forfait de Post Stationnement il est indiqué:

  • Constatation date 12/10/2018 - 10:16
  • Lieu : 26 avenue Jean Jaurès - 93220 Gagny
  • marque: Volkswagen
  • FPS : 25,00 €
  • Agent matricule : 003

Ghislaine L.  nous parle ensuite du stationnement payant dans le quartier Jean Bouin qui devrait être mis en place à la fin de l'année. Rue du 18 Juin, rue Léon Blum, autour des installations sportives: gymnase, piscine, stade Jean Bouin, etc ...

Elle qui est bénévole à l'U.S.M.Gagny gymnastique, nous dit combien va être scandaleux et pénalisant le stationnement payant pour les résidents et par ceux qui utilisent les installations sportives de la ville dans le quartier Jean Bouin.

stationnement payant,rackett,bavure,a.s.v.p. gymnase victor hugo,installations sportives,quartier jean bouin,michel teulet

stationnement payant,rackett,bavure,a.s.v.p. gymnase victor hugo,installations sportives,quartier jean bouin,michel teulet

 

20181012_122719-002.jpg

11/10/2018

GAGNY : Le maire rompt le dialogue avec les Gabiniens. Manifestation pour la fête des vendanges samedi 13 octobre

GAGNY : Le collectif de résidents Gagny Stationnement Concerté a  adressé à Michel Teulet maire de Gagny, une lettre le 28 septembre 2018 concernant de nouvelles propositions sur le stationnement payant de la ville.

Dans ce courrier il dit : « ... Mais notre collectif ne veut pas se placer dans une opposition stérile au stationnement payant, nous voulons participer au débat et être force de proposition (s). Voilà donc des idées que nous vous soumettons, avec un objectif unique : l'acceptation par tout le monde du stationnement payant ».

Le maire répond le 9 octobre 2018 et dit ceci : « Monsieur Michel Pelloquin ... J'ai bien reçu votre mail du 5 octobre dernier par lequel vous me renouvelez votre souhait d'une rencontre au sujet du stationnement payant. Compte tenu des insultes proférées par vous-même et par vos amis (voir ci-dessous), il ne me paraît pas indispensable, ni pour vous, ni pour moi que nous nous retrouvions autour d'une même table ... Le maire, Michel Teulet ».

Lors du conseil municipal du 3 septembre 2018 que nous avons enregistré en vidéo et publié sur A.G.B.News, le maire dit en réponse au conseiller municipal Philippe Vilain : « Je ne vais jamais sur les réseaux sociaux, je n'ai pas de compte facebook  ni sur twetter. Vous savez bien aujourd'hui les horreurs qui s'écrivent sur facebook. On en écrit sur moi, vous savez j'ai été 36 ans au Conseil général, j'ai été 12 ans premier adjoint, j'ai été maire depuis 23 ans, des horreurs écrites sur moi ça me gêne pas ». Si le maire n'y va pas, son secrétariat épluche chaque jour les réseaux sociaux: blog,  facebook et twetter.  La preuve :

Sur faceboock " Gagny Stationnement Concerté ", certains se sont lâché comme il est fréquent : « fonctionnement du personnage ...  pervers ... méprisant ... ignoble ... non, la drogue fait effet ... et l'alcool ». Pas vraiment des insultes. À la place du maire nous aurions répondu à la lettre du collectif de résidents (plus de 3.000 personnes), comme ceci : « En attendant vos excuses par écrit, je vois avec mon secrétariat s'il est possible d' organiser une rencontre prochainement » Mais arrêtons de rêver ....

Mais non, le maire préfère rompre le dialogue avec les habitants de Gagny.

La fête des vendanges à lieu samedi après-midi avec départ rue Jean Bouin. Nous avions déjà annoncé dans une précédente note que le raisin pressé par le maire risquait de tourner au vinaigre. Ça se précise. Un défilé citoyen et revendicatif aura lieu à partir de 14h30 devant le Stade de l'Est.

Colère du stationnement payant..jpg

Facebook Gagny Stationnement Concerté

Gagny en colère !.jpg

Gagny stationnement concerté. lettre au maire de Gagny..jpg

Courrier adressé au maire par le collectif de résidents, Gagny Sationnement Concerté

réponse du maire à M.Pelloquin. (2).jpg

Réponse du maire

Gagny stationnement concerté...jpg

Lettre ouverte de Peggy Malusach au maire de Gagny sur facebook Gagny Stationnement Concerté

09/10/2018

GAGNY : stationnement au marché des Amandiers, c'est gratuit le samedi !

GAGNY : Une affiche à l'intérieur du marché des Amandiers indique que le parking est gratuit le samedi. C'est une initiative du placier, mais l'information est vraie. Le stationnement est bien en zone verte, malgré le panneau signalant que le stationnement est interdit les jours de marché, sauf aux commerçants.

Par contre le parking situé à l'angle de la rue du Docteur Calmette et rue de la Mare reste en zone rouge, donc payant.

Le boycott du stationnement payant est toujours de rigueur autour du marché des Amandiers ...

P1270099-001.JPG

P1270112-001.JPG

P1270102-001.JPG

Stationnement payant : toujours le boycott. Citépark ne fait toujours pas recette.

P1270115.JPG

P1270110-001.JPG

27/09/2018

GAGNY : le boycott contre le stationnement payant près de la mairie continue

GAGNY : le boycott contre la stationnement payant en centre ville continue. Le parking derrière l'Hôtel de Ville est désespérément vide. Un horodateur vandalisé. Citepark va pas faire de grosses recettes ! Et les six ASVP vont pouvoir se reposer.

Le site facebook "Gagny stationnement concerté" qui organise les manifestations contre le stationnement payant de 300 euros par an et par véhicule pour les résidents, publie un contre-projet au maire et à son équipe. Mais on sait que les adjoints au maire n'ont pas leur mot à dire. Seul le maire décide.

On ne connait pas la météo pour la fête des vendanges au Parc Courbet les 13 et 14 octobre mais l'ambiance s'annonce très chaude !

P1250921.JPG

Gagny : stationnement payant rue de la Croix Saint-Siméon

P1250918.JPG

Gagny : stationnement payant parking avenue Fournier 

P1260106.JPG

Gagny : stationnement payant parking derrière l'Hôtel de Ville

P1250926.JPG

Gagny : horodateur parking de l'Hôtel de Ville

P1250928.JPG

stationnement payant,impôt inique,gagny,boycott,fête des vendanges,parc courbet,michel teulet

Gagny : stationnement payant rue du 8 mai 1945

gagny stationnement concerté..jpg

Facebook "Gagny stationnement concerté": le contre-projet proposé au maire et à son équipe

21/09/2018

GAGNY : " Opération rues désertes contre le stationnement payant "

GAGNY : Le Parisien a interrogé les habitants et les commerçants du Chenay-Gagny où la colère monte contre le stationnement payant voulu par le maire Michel Teulet. Une partie des horodateurs a ainsi été vandalisée.

« ... à 300 euros l'année pour les riverains c'est délirant alors qu'à Chelles qui est juste à côté, c'est 70 euros » ... Karim le boulanger: « J'ai constaté une baisse de 20% de clients depuis le début de la semaine et ça coïncide avec la mise en place du stationnement payant, mes employés sont obligés de se garer à dix minutes d'ici. C'est infernal » Alexandra, fleuriste partage cet avis « dépenser 500 euros par an pour se garer pour les salariés, ce n'est pas tenable, assène la jeune femme qui a ouvert sa boutique en avril. Si j'avais su je ne serai pas venue ».

Face à ces critiques le maire reste droit dans ses bottes : « Vider les rues, c'était notre objectif puisque nous ne voulons plus d'automobilistes des villes voisines, par ailleurs, cela a permis aux riverains de découvrir qu'ils avaient un parking »

Demain à 10 heures une manifestation est organisée devant l'Hôtel de Ville de Gagny

À noter : double peine pour les habitants de Gagny qui ont financé par leurs impôts le parking Foch pour environ 10.000.000 d'euros et l'impôt inique de 300 euros par an et par véhicule pour pouvoir stationner leurs véhicules devant leur domicile.

Le Parisien 21.09.2018.jpg

20/09/2018

GAGNY : les gabiniens désertent le stationnement payant, et ils ont raison.

GAGNY : la municipalité pourra-t-elle résister longtemps contre la fronde et le boycott qui s'élèvent contre le stationnement payant pour les résidents de Gagny ? Ce matin petit tour au marché des Amandiers. Ce jeudi le marché comptait cinq commerçants ... et le fromager nous dit que c'est la fin, le boucher aussi. Dehors les parkings sont vides comme d'ailleurs dans les rues adjacentes. Des horodateurs sont brisés et des tracts appellent à la manif samedi matin devant l'Hôtel de Ville.

On a rencontré la société qui matérialise au sol les places de stationnement. Nous lui avons posé la question concernant les dimensions des emplacements. Ils nous disent que la taille légale est bien de 5 mètres minimum de long sur 2 mètres de large, mais que le maire en impose un maximum pour rentabilité ... d'où cette situation ou une voiture de plus de 4 mètres ne peut pas se garer.

Demain un article dans Le Parisien de la Seine-Saint-Denis sur le stationnement payant à Gagny.

styationnement payant,horodateurs,citepark,marché des amandiers,fronde,boycott,michel teulet,taxe,impôts

Rue de Meaux un gabinien qui se mobilise contre le stationnement payant pour les résidents

P1250775-001.JPG

Parking du marché des Amandiers

P1250776.JPG

P1250765.JPG

P1250780.JPG

P1250777.JPG

P1250786-001.JPG

P1250787.JPG

Le boulanger rue de la Haute Carrière participe à l'affichage de tracts

P1250789.JPG

P1250791.JPG

Vitre brisée des horodateurs

P1250769.JPG

P1250773.JPG

Tract Constantin Anghelidi..jpg

Ce matin au marché des Amandiers, Constantin Anghelidi, conseiller municipal, informait les gabiniens sur l'arrêté municipal n° 310-2018. Voir notre enregistrement vidéo paru le 7 septembre sur A.G.B.News

On nous interroge sur le contrat de concession de service public, délégation de service public par affermage-DSP-2017-02-BIs et  les travaux d'entretien, de réparation et de fonctionnement. Aussi nous publions pour information l'article 57 de ce contrat. On peut lire: « Tous les équipements et matériels permettant la marche de l'exploitation sont entretenus en bon état de fonctionnement et réparés par les soins de l'exploitant et à ses frais  ... » C'est à dire par Citepark.

article 57..jpg

09_20_0.JPEG

Tract pour la manifestation du samedi 22 septembre devant l'Hôtel de Ville

styationnement payant,horodateurs,citepark,marché des amandiers,fronde,boycott,michel teulet,taxe,impôts

12/09/2018

VILLEMOMBLE : la fin d'une dynastie à l'Hôtel de Ville ?

VILLEMOMBLE : Les élus de la majorité démissionnent en masse en désaccord avec le maire Patrice Calméjane. Il y aura donc des élections municipales anticipées dans les trois mois. Lire Le Parisien.

À GAGNY, le 3 septembre lors du conseil municipal, les élus de la majorité n'ont rien dit concernant la taxe de stationnement de 300 euros par an et par voiture pour les résidents gabiniens: Silence radio total.

Ils ont tous voté pour !! Ils sont plusieurs adjoints au maire à prétendre à sa succession.

La colère monte à Gagny, et si vous, Messieurs les prétendants, ne bougez pas rapidement pour remettre en cause la politique du maire, comme vos collègues de Villemomble, dans deux ans il sera trop tard  pour réagir.

Alors un peu de courage Mesdames et Messieurs les adjoints au maire, faites abstraction de vos indemnités de fonction, 1.277,32 euros, et poussez l'ensemble du Conseil municipal de votre majorité vers de nouvelles élections anticipées.

D'autres solutions sont possibles ... Les habitants de Gagny vous remercieront !

 

villemomble,patrice calméjane,jean-michel bluteau,élections anticipées,démission des élus,gagny,stationnement payant,michel teulet

Le Parisien 12 septembre 2018

07/09/2018

GAGNY : en vidéo le Conseil municipal du 03 septembre 2018

GAGNY : en vidéo le Conseil municipal du 03 septembre 2018 avec l'ordre du jour « Délégation de service public relatif à la gestion et l'exploitation du stationnement payant de surface et souterrain à Gagny. Avenant N°1 »

conseil municipal 03.09.2018,stationnement payant,parking,gagny,michel teulet,constantin anghelidi,pierre archimède. philippe vilain

 

 

 

GAGNY : " Toutes les informations pour bien se garer à Gagny "

GAGNY : la municipalité vient de mettre en ligne sur son site web " Toutes les informations pour bien se garer à Gagny ". De la communication pour faire avaler la pilule de 300 euros par an aux gabiniens: « Se garer dans les rues de Gagny est gratuit à l'exception de 14% de la voirie communale soumise au stationnement payant ».

On découvre une zone verte avec ses tarifs. D'après la photo est se situe rue de la Croix Saint-Siméon 

Le paiement pour le stationnement se fait soit par abonnement soit avec son smartphone. C'est à dire qu'un vieux portable n'est absolument pas compatible. Et il y a discrimination devant les citoyens, car il est aussi impossible de payer avec de la monnaie comme à Villemomble, au Raincy et à Chelles. Le maire va-t-il remédier à ce problème ?

Cliquez sur le lien : https://www.gagny.fr/ma-ville/stationnement/

Ville de Gagny..jpg

05/09/2018

GAGNY : compte rendu du Conseil municipal du 3 septembre 2018

GAGNY : L'ordre du jour était « DSP 2017-02 Bis. Délégation de service public relative à la gestion et à l'exploitation du stationnement payant de surface et souterrain de Gagny. Avenant N° 1

Tout d'abord on cherchait les manifestants qui s'étaient déclarés sur un site facebook contre le stationnement payant. Aux abonnés absents dans la rue du 8 mai 1945. Pas de bousculades à l'entrée, cinquante places dans les gradins de la salle du Conseil municipal. Après l'appel des présents, le maire intervenait pour l'ordre du jour. Concernant le point DSP 2017-02 :

- Le maire : « ... c'est la société Citepark qui en est le délégataire conformément à la délibération du 14 mai 2018. Le périmètre comporte 14% des voies payantes sur les 86 % qui sont gratuites... Elles sont soit de longue durée, soit de courte durée... On a réduit le périmètre, le chiffre se situe entre 2000 et 2500 horodateurs... Les places dans le quartier Jean Bouin ne sont pas encore déterminées dans la mesure ou il faut qu'il y ait un accord entre la ville et les bailleurs sociaux puisqu'il y a des rues qui ont le statut de voies publiques et d'autres qui sont privées... Concernant le stationnement de 15 minutes, nous passerions après le vote à 30 minutes dans les zones de courtes durées... Concernant le samedi dans la zone de longue durée, ce sera la gratuité le samedi... Il en découle une révision financière avec le délégataire puisque moins de places, moins de recettes... On passe de 6 jours par semaine à 5 jours par semaine... Il faut adapter les redevances...Les handicapés ne payent pas le stationnement, mais doivent pas rester plus de 12 heures sur le stationnement ».

- Constantin Anghelidi à propos des zones de courtes et longues durées autour du marché des Amandiers

- Le maire : « près du marché des Amandiers, c'est longue durée et courte durée autour du marché  »  

- Constantin Anghelidi concernant le ticket gratuit de 30 minutes « Une fois par jour ou renouvelable ? »

- Le maire: « En droit quand on ne dit rien c'est que c'est autorisé. Ce n'est pas une fois pour la journée. À chaque fois que vous bougez votre voiture c'est gratuit pendant 30 minutes ».

- Constantin Anghelidi: « À propos de la cité Jean Bouin il faudrait voir avec les bailleurs car des parkings sont non utilisés  ». NDLR : question qui n'aurait pas dû être posée, car il ne connait pas le coût des parkings en sous-sol, et tous n'ont pas la vidéo surveillance, le nombre de voitures dégradées est important dans ces parkings, un est inondable. C'est donc un manque de sécurité flagrant. De nombreuses personnes refusent d'en prendre un pour ces raisons. Et il s'agit de parking et non de box.

- Le maire: « Il y aurait 300 à 350 places de parking non utilisé ».

- Constantin Anghelidi, questionne le maire à propos du Parking relais. NDLR :Tiens, tiens, ce parking fantôme, 400 places avec possibilité d'extension à 600 places, refait surface grâce à la publication par A.G.B.News de la note parue le 22 août 2018. Avant que nous informions les gabiniens, personne n'en parlait. Et pourtant ce projet date depuis plus de 15 ans et c'est après une recherche sur la toile où nous découvrons que le maire répond le 21 novembre 2006 aux questions posées au GPCV. Il disait à l'époque : « L'étude de faisabilité de ce projet a été réalisée ainsi que les plans de la voirie. Dès que le Conseil régional donnera son accord, les travaux pourront commencer et dureront 9 mois ». On est le 3 septembre 2018 !!!

- Le maire: « le dossier avance depuis un mois ... ». NDLR: comme c'est bizarre ! «... Avec île-de-France mobilité. On demande une subvention de l'ordre de 70% à 75% ». Le maire laisse la parole à son adjoint Gaëtan Grandin, conseiller régional départemental et conseiller aux transports et aux finances au cabinet de la présidente de la Région Ile-de France, Valérie Pecresse.

- Gaëtan Grandin: « Dans le cadre de la campagne de Valérie Pecresse, 22 communes bénéficieront de cette subvention. Gagny est dedans. Il suffit que le dossier soit instruit, la subvention votée et que la réponse soit favorable ».

- Le maire: « début 2019 on aura la réponse ». NDLR : en fait vu le coût de construction (entre 7,5 M€ et 9,0 M€ pour 500 places *) de ce parking et la participation  de 70% par la région, nous pensons que le projet a été volontairement laissé aux oubliettes à cause du prix que la ville de Gagny devrait supporter. Le maire a préféré construire le parking Foch de 240 places.

* http://www.electionsmunicipales2014.fr/rennes_brunochavan...

- Constantin Anghelidi à propos du forfait : « où le payer ? »

- Le maire: « le délégataire attendait la réponse du Conseil municipal de ce soir. Il va ouvrir un guichet dans le parking Foch une fois que le C.M. aura délibéré ».

À propos du mot "Résident"

- Le maire: « Résident c'est pour l'ensemble des habitants de Gagny ».

- Constantin Anghelidi, question au maire à propos du fournisseur pour le paiement par smartphone.

- Le maire: « le fournisseur d'accès est Presto Park ». NDLR: quand on tape sur un moteur de recherche le site de Presto Park, le parking Foch de la ville de Gagny est inconnu ! https://www.prestopark.com/cities

- Le maire à Philippe Vilain: « Je ne vais jamais sur les réseaux sociaux » NDLR : Ben voyons ! peut-être pas lui, mais d'autres l'informe comme pour le parking relais de Jean Bouin.  « Je n'ai pas de compte facebook, ni sur twetter. Vous savez bien aujourd'hui les horreurs qui s'écrivent sur facebook. On en écrit sur moi, vous savez j'ai été 36 ans au Conseil général, j'ai été 12 ans premier adjoint, j'ai été maire depuis 23 ans, des horreurs écrites sur moi ça me gêne pas ».

- Philippe Vilain : « Le prix du stationnement est comparable à Neuilly-sur-Seine ». NDLR: il aurait pu comparer avec les villes proches de Gagny !. « Nous maintenons notre demande de la gratuité du stationnement dans les zones résidentielles pour les résidents (sic !). Cet avenant est dans la droite ligne du contrat initial et s'apparente à un bricolage estival dont l'objectif est la division de la contestation. La durée de 30 minutes est insuffisante pour faire ses courses ou son marché. Etes-vous allé à la rencontre des usagers et des commerçants le jour du marché. La proposition initiale permettra l'expansion du périmètre sans aucun limite. Nous vous demandons d'ajourner la mise en place de ce contrat ».

- Le maire : « Monsieur Vilain, vous demandez la gratuité pour les résidents. Mais demander la gratuité pour les résidents, il n'y a plus de stationnement payant. Donc vous voulez un stationnement payant qui soit gratuit pour tout le monde. Tous les habitants de Gagny sont des résidents. Qui va payer ? Les personnes qui vont venir de l'extérieur ? Et vous pensez qu'on arrive à équilibrer ? Le but n'est pas que la ville gagne de l'argent, mais n'en perde pas trop. Si aujourd'hui le Conseil municipal décidait le principe de la délégation, les services financiers de la ville ont estimé que l'indemnité serait de l'ordre de 1 million d'euros. 1 million d'euros sur 4 ans, donc ça coûterait 4 millions d'euros ». NDLR : Voilà le scandale de ne pas avoir consulté les gabiniens et l'incompétence de cette municipalité de ne pouvoir faire marche arrière !

Intervention de Daniel Carleshi avec la distribution de vignettes pour les résidents:

- Le maire : « à Paris il n'y a pas de vignette ... Donner une vignette de résident à tous les gabiniens, plus personne ne paye. Donc vous voulez un stationnement payant qui soit gratuit pour tout le monde. Qui paye ? les non gabiniens.  Donc personne ».

- Le maire: « Quand je vais à Pavillons-sous-Bois, car Gagny est membre de la commission locale pour l'emploi qui regroupe Gagny, Villemomble et Pavillons-sous-Bois, devant la mairie il y a un parking. Je paye le parking ». NDLR  : remboursé par la ville, c'est à dire avec les impôts des gabiniens !

À la fin de la séance, Constantin Anghelidi à présenté au maire pour lui remettre, un épais dossier concernant les 3.000 signatures des gabiniens qui sont contre cet impôt inique de 300 euros par an. 

Vote : 5 voix contre. 

En sortant de de la séance du Conseil municipal, quelques policiers étaient présents au cas où le maire demanderait l'évacuation de la salle. Il a d'ailleurs menacé à plusieurs reprises le public qui applaudissait. Mais tout c'est bien passé, sauf pour le porte-monnaie des gabiniens qui devront dès le 17 septembre s'acquitter de 300 euros par an. Et ça passe très très mal.

NDLR : ce que nous regrettons c'est que Constantin Anghelidi, le seul intervenant qui a posé de nombreuses questions, n'est pas demandé à réduire cet impôt inique de 300 euros.

Nota: l'intégralité de la vidéo de ce conseil municipal sera mise en ligne, au plus tard, la semaine prochaine. 48 minutes à télécharger sur Youtube. Du boulot, et c'est long !

P1220044.JPG

P1220006.JPG

« Oh là là là là ! ils sont pas au complet dans l'opposition. Il manque encore Aurélien Berthoux et Lydia Hornn ! »

P1220014.JPG

Constantin Anghelidi, Pierre Archimède et Philippe Vilain

P1220016.JPG

P1220015.JPG

P1220018.JPG

Alex Bonneau ... « passionnant ce conseil municipal ». Un des 4 prétendants à la succession du maire.

P1220021.JPG

Guillaume Fournier, Henri Cadoret, Gaëtan Grandin, Rolin Cranoly, Patrice Roy. Trois parmi ces élus sont des prétendants à la succession du maire. Le 1, le 3 et le 4. Faites vos jeux !

P1220011.JPG

P1220019.JPG

« On écoute le maire, on s'ennuie beaucoup ... »

P1220039.JPG

P1220046.JPG

Le maire cherche une réponse... 

P1220042.JPG

Rolin Cranoly et Patrice Roy

03/09/2018

GAGNY : des marquages au sol pour le stationnement payant non conforme

GAGNY : Dans plusieurs endroits de la ville on relève des places de parking longitudinales (en créneau) non conforme à la réglementation. La délimitation des places n'est pas obligatoire. Elles peuvent être cependant matérialisées à l'aide de lignes discontinues de couleur blanche de largeur 10 cm, avec une longueur de trait de 0,5 mètre et un intervalle entre les traits de 0,5 mètre, ou simplement amorcées.

Les dimensions minimales d'une place de parking doit être : longueur 5 mètres, largeur 2 mètres.

A Gagny en face du Monoprix, des places ou il est impossible de se garer, même avec une petite voiture genre C1 Citroën, Twingo, 106 Peugeot * , etc... Et si les roues de votre véhicule dépassent sur une zone interdite comme devant cette banque, vous aurez droit à un P.V.

* C1 longueur: 3m47, 106 longueur: 3m45, Twingo longueur: 3m59, Volswagen Touareg: 4m88

Les dimensions des places de parking. Norme et réglementation :

https://www.virages.com/Blog/Dimensions-Places-De-Parking

Les places de parking longitudinales (en créneau).jpg

P1210412-001.JPG

P1210685-001.JPG

P1210542-002.JPG

Cliquez sur les photos pour les agrandir

02/09/2018

MONTFERMEIL : lettre adressée au maire de Gagny par le maire de Montfermeil

MONTFERMEIL : Xavier Lemoine, maire de Montfermeil a adressé une lettre le 27 juillet 2018 au maire de Gagny concernant le stationnement au Chenay-Gagny. Voici cette lettre:

« Monsieur Michel Teulet, Maire de Gagny, Président du Grand Paris-Grand Est

Montfermeil, le 27 juillet 2018

Monsieur le Maire, Cher Michel

J'ai été saisi par de nombreux Montfermellois et par une association de résidents qui m'ont informé des nouvelles dispositions tarifaires se rapportant au stationnement des voitures sur la ville de Gagny et plus précisément autour de la gare du Chenay-Gagny.

La grande zone pavillonnaire de Franceville  a cette particularité d'avoir les taux de motorisation le plus élevé de la Seine-Saint-Denis, en raison de son enclavement dû à la géographie, à la topologie et du fait, de son étendue, à la faible présence des transports en commun.

Les sommes qui semblent être en jeu pour espérer garer sa voiture à proximité de la gare afin d'y prendre le train, pour aller travailler, sont totalement hors de proportion.

Sauf à considérer que cette gare soit désormais à l'usage exclusif de celles et ceux qui pourraient y parvenir à pied ou en vélo, j'imagine, au delà de la totale souveraineté qui est la votre de réglementer sur votre commune le stationnement des véhicules, qui concomitamment à la mise en place de nouveaux tarifs, vous avez eu le souci à ce qu'un parking, au conditions d'un parking relais , puisse être proposé ainsi qu'un renforcement substantiel de la déserte de la gare en transport en commun.

Il ne me semble pas avoir reçu de vos services ne serait-ce qu'une information m'indiquant les dispositions par votre commune me permettant alors d'en apprécier les conséquences pour des centaines de Montfermellois. Il me serait donc agréable de connaître les éventuelles dispositions prises.

Très sensible au soin tout particulier que vous apportez à cette question, je vous prie de croire, Monsieur le Maire, Cher Collègue , en ma parfaite considération.

Xavier Lemoine, Maire de Montfermeil.»

lettre de  Xavier Lemoine..jpg

22/08/2018

GAGNY : le parking fantôme de 400 places au Chenay-Gagny

GAGNY : le problème du stationnement au Chenay-Gagny on en parle depuis plus de 15 ans ! Le 21 novembre 2006, le GPCV (Groupement pour la Préservation du cadre de Vie - Gagny Chenay) publait le compte rendu d'une réunion de quartier Chemin Vert - Jean Bouin.

Le maire de Gagny y était présent, il est question  de la création d'un parking de 400 places dit « parc relais ». Concernant l'étude du stationnement dans le quartier, il est écrit que des projets d'aménagement ont été décidé par la ville. Cliquez sur le lien :

http://gpcv.over-blog.com/article-4994677.html

GPCV GAGNY CHENAY..jpg

« ... Le démarrage de ces différents projets devait se faire courant 2006. Jusqu'ici, rien n'a été réalisé. Les résidents continuent de subir les conséquences d'un stationnement «sauvage» qui ne peut plus durer. Ils s'interrogent et veulent savoir pourquoi la situation est bloquée.

Réponse du maire: «... Celui-ci doit être financé pour 50% par le Conseil régional et 50% par le STIF (Syndicat des Transport de l'Ile de France), 400 places prévues avec une extension possible à 600».

L'étude de faisabilité de ce projet a été réalisée, ainsi que le plan de voirie; ceci a été confirmé par le maire durant la réunion. Dès que le Conseil régional donnera son accord, les travaux pourront commencer et dureront 9 mois.

création d'un parking..jpg

Une question est posée concernant une répression éventuelle pour les voitures garées sur les parkings et voies privées.

Réponse du maire: Cette répression s'avère délicate, car s'il y a verbalisation, il y a des risques que les résidents en soient victimes. Et maintes réclamations parviendraient à la mairie. Il faudrait faire la distinction avec des macarons pour les résidents.

parking chenay gagny..jpg

Question : Gaëtan Grandin adjoint au maire de Gagny, conseiller départemental de la Seine-Saint-Denis, est au cabinet de Valérie Pécresse depuis 2010 comme conseiller aux transports et aux finances (source Le Parisien). Ne pourrait-il pas intervenir pour relancer en urgence le projet de parking de 400 places au Chenay-Gagny auprès de la Présidente du conseil régionale d'Ile-de-France ?

Gaetan Grandin...jpg

Le Parisien :Gaëtan Grandin (UMP) veut répondre aux attentes des habitants

Emplacement du parking du Chenay Gagny..jpg

Emplacement où devait se situer le parking de 400 places au Chenay-Gagny

 

21/08/2018

GAGNY : À peine installés, les horodateurs sont victimes de leurs ennemis

GAGNY : Le Parisien édition de la Seine-Saint-Denis, titre ce matin « À peine installés les horodateurs sont victimes de leurs ennemis». Sébastien Thomas a interrogé le maire de Gagny, qui pour justifier l'instauration du stationnement payant «se plaint d'absorber le flux d'automobilistes qui viennent des communes limitrophes, où le stationnement est payant, pour se garer et prendre le train». Le maire déclare aussi « Mais le vandalisme ne nous fera pas reculer...».

Déjà la municipalité fait marche arrière avec l'enlèvement d'horodateurs dans certaines rues et l'effacement au sol du mot "payant" sur les surfaces matérialisées.

D'autre part concernant le vandalisme, on souhaite bien du plaisir à la municipalité dans tout le quartier Jean Bouin, là où il y a des HLM et une forte population avec des revenus modestes, des chômeurs, des retraités et ou la voiture est le seul bien qu'ils possèdent. Payer 300 euros par an dans les rues du 18 juin, Michel Janin, Jean Bouin et alentour pour stationner, ne passera pas.

Il restera pour installer le stationnement payant les parkings près de la place Tavarnelle Val di Pesa, là où est située la gare du Chenay-Gagny... et où les voitures brûlent et les épaves ne se comptent pas.

Le Parisien 21.08.208..JPEG

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu