Avertir le modérateur

01/07/2016

GAGNY: le château de Montguichet recherche des bénévoles pour les Petits frères des pauvres

GAGNY: le château de Montguichet abrite l'association des Petits frères des pauvres. Depuis 1946 cette fondation créée par Armand Marquiset s'occupe de personnes de plus de 50 ans souffrant de solitude, de pauvreté, d'exclusion, de maladies graves. Association et fondation sont reconnues d'utilité publique.

Pour cet été les Petits frères des pauvres cherchent des bénévoles pour rompre l'isolement de ces personnes. FR3 Paris-Ile-de-France a fait un reportage. Cliquez sur le lien:

 http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-franc...

https://www.petitsfreresdespauvres.fr/la-fondation-des-pe...

Les Petits frères des pauvres: Château de Montguichet, 7 avenue des Verveines - 93220 Gagny - tél: 01.43.30.31.60

château de montguichet,les petits frères des pauvres,fondation,armant marquiset,bénévoles,gagny

Le château de Montguichet

Gagny-parc du château de Montguichet ©Actualités Gagny Blog.JPG

Le parc du château de Montguichet

24/05/2016

GAGNY: l'absurdité des services techniques de la ville !

GAGNY: la municipalité n'a toujours pas trouvé son directeur de l'espace public ! La preuve pour la fête de la nature les services techniques ont eu la stupidité d'installer sur le parking de l'Arboretum ces pancartes: " Fête de la nature, parc forestier, accès handicapé"... suivez la flèche ! Quant au panneau interdit aux voitures... Quatre blocs de béton barrent le chemin du Bois de l'Etoile.

Et comme le dit Constantin Anghelidi, conseiller municipal, sur son site facebook: " Pour les personnes handicapées en fauteuil roulant, impossible de passer, il faudrait disposer d'un fauteuil volant".  

 

fête de la nature....jpg

fête de la nature.jpg

fête de la nature...jpg

Photos Constantin Anghelidi

05/04/2015

Seine-Saint-Denis: à combien se monte la fraude aux allocations vieillesse et handicap ?

SEINE-SAINT-DENIS: à combien se monte la fraude aux allocations vieillesse et handicap ?

Découvert en juin 2014 par le Conseil général, le chiffre annoncé était de 2,35 millions d'euros somme versée à 70 personnes qui n'y avaient pas droit. Stéphane Troussel avait porté plainte contre X le 15 mai 2014. Depuis, cette somme dans la presse ne cesse d'augmenter: cinq, six, douze, dix huit millions d'euros ?... Lire l'article de Ouest-France.fr

Jean-Michel Bluteau président du groupe UMP au Conseil départemental à écrit vendredi 3 avril au président du conseil Stéphane Troussel, afin d'obtenir de plus amples informations. Il réclame la transmission du rapport d'audit.

Le Parisien 03.04.2015...jpg

Le Parisien 3 avril 2015

Handicap.fr: http://informations.handicap.fr/art-allocations-fraude-en...

L' Express:  http://www.lexpress.fr/actualite/societe/2-35-millions-d-... 

La Depeche.fr: http://www.ladepeche.fr/article/2015/01/07/2024363-seine-...

Ouest France.fr : http://www.ouest-france.fr/seine-saint-denis-fraude...

 


Fraude aux allocations en Seine-Saint-Denis par francetvinfo

13/12/2013

GAGNY : Y-a-t-il des travailleurs handicapés à l'Hôtel de Ville? Et combien sont-ils?



handicapés,mairie de gagnyGAGNY : Y-a-t-il des travailleurs handicapés à l'Hôtel de Ville? Et combien sont-ils? Comme chaque année, la semaine pour l'emploi des personnes handicapées, du 18 au 23 novembre, a mis en lumière les difficultés pour les handicapés d'accéder au marché de l'emploi, malgré des efforts notables des entreprises pour favoriser leur insertion. En 2011, seules 35 % des personnes de 15 à 64 ans reconnues handicapées étaient en emploi, contre 64 % pour l’ensemble de la population.

Sous-employées, les personnes handicapées sont également moins diplômées : 51 % des personnes ayant un handicap reconnu par l'administration n’ont aucun diplôme ou seulement le BEPC (contre 31 % pour l’ensemble de la population) et seulement 7 % possèdent un diplôme de l’enseignement supérieur contre 27 % en général.

Selon une étude de la Dares, 370.900 travailleurs handicapés ont été employés en 2011 dans les établissements de plus de 20 salariés du secteur privé, soit une hausse de 10% sur l'année précédente, selon cette étude du ministère du Travail.

Ces salariés des 100.000 établissements assujettis à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés représentent, en équivalent temps plein, 3,1% de leurs effectifs, précise la Direction statistique du ministère (Dares).

La loi impose aux entreprises de plus de 20 salariés des secteurs privé et public d'employer 6% de personnes handicapées, sous peine de pénalités.

Le taux de 3,1% ne concerne toutefois que les personnes handicapées employées directement par les entreprises concernées, a-t-on précisé à la Dares. A défaut de recruter en interne, une entreprise peut aussi recourir à des sous-traitants employant des personnes handicapées.

L'industrie concentre la proportion de travailleurs handicapés la plus élevée (3,6%), contre 2,7% dans les transports.

En France, en 2011, plus de 2 millions de personnes de 15 à 64 ans étaient reconnus travailleurs handicapés mais ce chiffre serait sous-estimé: de nombreux travailleurs n'osent pas déclarer leur handicap à l'administration ou même le cachent à leur employeur, par crainte de perdre leur emploi.

Selon la Dares, 24 % des personnes de 15-64 ans peuvent être considérées comme handicapées au sens large.

Nathalie Alonso © Cadremploi.fr

handicapés.jpg

LE JEU DES 7 ERREURS SUR LE HANDICAP :

1 - Une personne handicapée ne peut occuper que certains postes dans l'entreprise : C'est faux et surtout illégal. Il n'existe plus d'emploi réservé pour les personnes handicapées. Et ce, dans le secteur privé comme dans le secteur public.

2 - Une personne handicapée coûte cher, car il va falloir aménager son poste de travail : Pas si sûr. En effet, selon l'Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph), seuls 15% des embauches de personnes handicapées nécessitent un aménagement de poste de travail. Bien souvent, il suffit d'un aménagement simple, comme la mise à disposition d'un fauteuil ergonomique. Inutile de casser les murs à chaque fois !

3 - Une personne handicapée est plus absente : faux ! En réalité leur taux d'absentéisme est inférieur à celui des personnes valides. 69% des employeurs interrogés estiment qu'ils ne sont pas plus souvent absents que les autres salariés. (source Agefiph 2005).

4 - Les personnes handicapées sont moins performante que les autres : faux. D'après un sondage Harris Interactive pour l'Association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (Adapt) de novembre 2009, 65% des personnes interrogées estiment que « l'intégration d'une personne handicapée n'a pas de répercussions négatives sur la charge de travail du reste de l'équipe ».

5 - Une personne handicapée aura du mal à s'intégrer dans l'équipe : anticiper la non-acceptation de la personne handicapée par ses collègues, voilà l'argument type de managers pour ne pas en recruter dans leur service. Or, les faits leur donnent tort. 88% des salariés bossant avec des personnes handicapées trouvent qu'il est facile de travailler avec elles. La moitié d'entre eux estiment même que ces dernières ont été bien intégrées (sondage Adia / Ifop 2009).

6 - Un travailleur handicapé résiste moins bien à la pression que les autres : en fait, il résiste ni mieux ni moins bien à la pression que les autres. Comme les personnes valides, ils sont tributaires de la même ambiance de travail et de la manière de manager de leur supérieur. En outre, certains travailleurs handicapés ont fait preuve d'une grande énergie et ténacité dans leur parcours professionnel et personnel afin de relever des défis et franchir des difficultés.

7 - Une personne handicapée donne une mauvaise image de l'entreprise à ses clients : cette réaction est souvent dictée par la peur du handicap et de l'inconnu. « Aux employeurs qui réagissent de la sorte, j'argumente que lorsqu'ils vont dans un magasin de sport, ils n'attendent pas que le vendeur soit nécessairement sportif. Ils veulent un vendeur agréable, ayant une bonne élocution et maîtrisant bien les fiches produit. Je recentre donc leur attente sur les compétences de la personne, qu'elle soit handicapée ou non handicapée », souligne Vincent Poirel, responsable égalité des chances et diversité du cabinet Michael Page et membre d'A compétence égale. Comme si Michel Petrucciani ou Ray Charles écornaient l'image de la musique !!

Et à l'Hôtel de Ville de Gagny ... le compte des 3% n'y est certainement pas ... alors celui des 6% c'est une utopie !!

Il serait intéressant que l'opposition demande lors du prochain conseil municipal, lundi 16 décembre, le nombre de personnes handicapées qui travaillent à la mairie de Gagny.

21/10/2012

GAGNY: l'ARPEI Café, nouvel espace d'échange et de rencontre.

GAGNY: l'ARPEI Café vient d'ouvrir au 10 bis rue Heni Maillard à Gagny.

L'ARPEI (association loi 1901) est né en 1962 de la volonté de parents d'enfants en situation de handicap mental et/ou psychique souhaitant ne plus laisser sans solution d'accueil les enfants et adultes handicapés de la région.

L'ARPEI Café, situé en plein centre ville, vient d'une volonté de l'Association de s'ouvrir et de participer à la vie associative et locale, en créant:

  • Un espace d'échange et de rencontres
  • Un espace d'animation et d'activités
  • Un espace d'accueil et d'information
  • Un espace aide aux aidants
  • Un espace culture du coeur

arpei café,association,enfants inadaptés,personnes handicapées

arpei café,association,enfants inadaptés,personnes handicapées

arpei café,association,enfants inadaptés,personnes handicapées

La structure de l'ARPEI Café comporte 2 éducateurs et 3 travailleurs venant de l'ESAT. L'ARPEI Café est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18 heures et le samedi jusqu'à 18h30:

  • Dégustation sur place
  • Plats à emporter
  • Ordinateurs à disposition
  • Diverses animations proposées: expositions, débats...

arpei café,association,enfants inadaptés,personnes handicapées

arpei café,association,enfants inadaptés,personnes handicapées

arpei café,association,enfants inadaptés,personnes handicapées

Une adresse que vous recommande Actualités de Gagny-Blog pour passer un bon moment avec sandwichs, salades, boissons fraîches ou chaudes..à petits prix!

ARPEI ( Association Régionale de Parents d'Enfants Inadaptés):

siège social: 2 avenue de Bellevue-93220 GAGNY- tél 01.43.30.42.00

site de l' ARPEI GAGNY:

 http://seine-saint-denis.aide-handicap.info/foyer-d...28

30/11/2011

GAGNY: téléthon les 2, 3 et 4 décembre 2011...de plus en plus forts face à la maladie!

La ville de GAGNY organise le 25ème téléthon les 2, 3 et 4 décembre 2011 au profil de l'Association française contre les myopathies.

L'année dernière 40.200 euros ont été récoltés à GAGNY pour aider la recherche. Un nouveau défi à battre cette année...de plus en plus forts face à la maladie !

affiche téléthon 2011.jpg

http://www.afm-telethon.fr/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Association_fran%C3%A7aise_c...

telethon 2011 à gagny.jpg

16/02/2010

Emploi de personnes handicapées à la Mairie de Gagny : Zéro pointé pour Michel Teulet

handicap..jpgLoi handicap du 11/02/2005 :
10 points pour comprendre

 

Entrée en application au 1er janvier 2006, la loi handicap du 11/02/2005, a donné un nouvel élan à l'emploi des personnes handicapées.

 

  • 1. Un quota maintenu à 6 %

    Le quota reste inchangé en ETP (Equivalent Temps Plein). Tout établissement d'au moins vingt salariés reste soumis à l'obligation d'employer l'équivalent de 6 % de travailleurs handicapés.

  • 2. La non-discrimination renforcée

    Dans l’entreprise comme ailleurs, une décision défavorable ne peut être fondée sur un état de santé ou sur le handicap, sous peine d’être sanctionnée pénalement pour cause de discrimination.

    L’employeur doit assurer une égalité de traitement vis-à-vis des personnes handicapées, tant pour leur accès à l’emploi que leur maintien dans l’emploi et leur évolution de carrière.

  • 3. Des bénéficiaires plus nombreux

    La loi introduit de nouveaux bénéficiaires de l’obligation d’emploi. Les titulaires de la carte d’invalidité et de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) peuvent désormais bénéficier du statut de travailleur handicapé sans démarche supplémentaire auprès de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH, ex-Cotorep).

  • 4. Des modalités de calcul différentes

    L’effectif à prendre en compte pour calculer le taux d’emploi inclut désormais l’ensemble des salariés, y compris ceux qui occupaient des emplois dits « exclus ». Chaque bénéficiaire de l'obligation d'emploi, y compris les nouveaux bénéficiaires, est décompté pour une seule unité s'il est en CDD ou CDI, et, est retenu dans ce décompte s'il a été présent dans l'entreprise, au moins 6 mois, entre le 1er janvier et le 31 décembre.

  • 5. Des minorations possibles pour votre contribution

    Chaque société peut diminuer le montant de la contribution à l’Agefiph dans les cas où l'entreprise :
    Recrute un travailleur handicapé de moins de 26 ans ou de 50 ans et plus, ou chômeur de longue durée, ou issu du secteur de travail protégé.
    Embauche ou emploie un salarié handicapé dont le handicap lourd est reconnu.
    Compte un grand nombre d’emplois autrefois dits « exclus ».
    Embauche pour la première année un travailleur handicapé

  • 6. Une incitation plus forte à recruter

    Le plafond de la contribution à l’Agefiph est relevé pour l’ensemble des entreprises n’atteignant pas le quota de 6 % de salariés handicapés. Pour chaque personne han­dicapée manquante,

  • 7. Une aide spécifique

    Depuis le 1er janvier 2006, les trois catégories de handicap (A, B et C) disparaissent. On ne distingue plus que le handicap lourd. Ce critère est apprécié par le directeur départemental du travail, sur demande de l’employeur.

    L’agrément, réexaminé tous les trois ans, ouvre droit soit :
    À une minoration du montant de la contribution Agefiph.
    À l’attribution d’une aide à l’emploi versée par l’Agefiph.
    L’employeur choisit la solution qui lui est la plus favorable.

  • 8. La loi institue l’obligation de négocier

    Toute entreprise ayant des représentants du personnel doit négocier chaque année sur les questions relatives à l'emploi des personnes handicapées. La périodicité de la négociation est portée à 3 ans pour les entreprises qui concluent un accord collectif ainsi que pour les branches professionnelles.

  • 9. La loi institue des services spécifiques

    La loi crée les Maisons départementales des personnes handicapées. Elles représentent un guichet unique, chargé d’accueillir, d’informer, d’accompagner, de conseiller les personnes handicapées et de leur apporter les moyens de compenser leur handicap.

  • 10. Privé, public : la même obligation pour tous

    L’obligation d’emploi pour les employeurs du secteur public est renforcée.
    Un « fonds pour l’insertion professionnelle dans la fonction publique » est créé, alimenté par les contributions des employeurs publics

Handicap2010.jpg

II) Loi handicap à la Mairie de GAGNY :
Y a plus rien à comprendre

Une fois encore le maire  de Gagny tente de nous montrer qu’il est à l’initiative de certains projets. Mais il ne faut pas se leurrer, il n’applique que la loi et encore bien en retard. Ainsi, La H.A.L.D.E (Haute Autorité pour la Lutte contre les Discrimination et pour l'Egalité) en date du 16 FEVRIER 2009 RAPPELLE AUX ELUS LEURS OBLIGATIONS LEGALES EN CE QUI CONCERNE LA MISE EN PLACE D'UNE COMMISSION "HANDICAP".

Actuellement, 38% des maires ne l’ont pas encore mise en place et sont dans l’illégalité. Comme l’oblige la loi du 11  février 2005 sur l’égalité des chances, la participation et la citoyenneté  des personnes handicapées, dans son article 46, qui prévoit l’instauration d’une commission communale pour l’accessibilité des personnes handicapées dans toutes les communes de plus de 5000 habitants.

Art-L2143-3 du code général des collectivités territoriales
Cette obligation court depuis la publication de la loi au journal officiel soit le 12 février 2005.
Le maire à réellement prit son temps pour la mise en place de la commission.
Pratiquement 5 ans …..

Certaines communes dans notre département et en Ile-de-France, n’ont pas attendues la loi de 2005, pour s’intéresser aux problèmes rencontrés par nos concitoyens touchés par le handicap. Des communes, avec moins de 4000 habitants, ont décidés de mettre en place cette commission et de réaliser sur le terrain un relevé des aménagements techniques à réaliser. Et non de faire appel à un bureau d’études qui va une fois de plus ponctionner le budget issu de nos impôts, sans rien réaliser ... et rendre un rapport, qui finira, comme a son habitude, au fond d'un de ses vieux tiroirs poussiéreux !

Article_Pays_Briard.jpg

Or depuis le 1er janvier 2010, chaque entreprise et chaque commune n'ayant pas atteind le seuil de 6% ETP se voit taxer à hauteur de 1500 fois le coût horaire pour chaque salarié en situation de handicap manquant au compteur ... Gagny ayant près de 1000 salariés déclarés, imaginez le coût direct de cette taxe pour la commune !

"Paroles ... paroles ..." disait une chanson ... Avec le maire de Gagny, notre commune, encore une fois, est bien en retard en ce qui concerne   la loi sur le Handicap. D'ailleurs il se garde bien de donner le chiffre de salariés handicapés dans les effectifs de Gagny ... 6% en Equivalent Temps Plein dit la loi ... ZERO pointé pour Michel Teulet ... répondit l'écho ! ( cliquez sur les liens )

http://www.agefiph2009.fr/

http://www.handi-cv.com/recruteur/contribution-agefiph

http://www.reflexe-handicap.org/media/00/01/712544737.pdf

Suite à la remarque d'une "DOUDOU" fidèle lectrice, nous avons ajouté ce lien :

http://www.fiphfp.fr/

et pas besoin d'un cabinet de "consultants" pour dire ce qu'il faut faire ...
un ordinateur relié à internet suffit !

22:00 Publié dans Handicap | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : handicap, gagny, mairie, etp, emplois | |  Facebook |  Imprimer | | | |

10/12/2009

Téléthon de Gagny sous la pluie, téléthon réussi !?

 

008.JPGMalgré une pluie torrentielle qui s'abattait sur GAGNY, une trentaine de courageux marcheurs n'ont pas hésité à parcourir les rues du quartier Jean Bouin dès cinq  heures du matin pour douze heures de souffrance et de sueur.

Cette marche organisée par l'ASCF (Association Sportive Culturelle Francophone) de GAGNY, participait à cette cause humanitaire. Parmi ces sportifs, deux non-voyants : Antoine Moreno (Pdt de l'A.S.P.A.R) et Léon-Yves Bohain (Pdt. de l'A.S.C. Francophone). Au micro, pour encourager tous ces participants, Roger Quemener, 7 fois vainqueur de Strasbourg-Paris et de Paris-Colmar !

Un grand bravo à tous pour cet exploit. Pendant ce temps, l'Arena de Gagny faisait le plein pour une grande brocante, elle aussi en faveur du Téléthon. Au marché des Amandiers, crèpes et galettes attendaient la goumandise des clients. Un peu partout dans la ville, d'autres manifestations se sont déroulées pour cette grande mobilisation caritative. Les résultats du Téléthon, pour la ville de Gagny, seront connus début janvier 2010. L'année dernière, c'est un chèque de 48600 euros qui avait été reversé à l'AFM (Association Française contre les Myopathies).

Telethon2009-1.JPG Telethon2009-2.JPG
Telethon2009-3.JPG
 Telethon2009_4.JPG
Telethon2009-5.JPG Telethon2009-6.JPG

22:00 Publié dans Handicap | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : téléthon, gagny, handicap, sport | |  Facebook |  Imprimer | | | |

21/04/2009

Premiers pas contre le handicap

Leparisien_13042009.jpgPour une fois, ce ne sera pas une critique négative, mais plutôt un encouragement positif à continuer les efforts commencés dans la lutte contre les différents handicaps et notamment, celui permettant aux mals-voyants de circuler de façon libre et en toute quiétude sur nos trottoirs.

Passage01.JPG

En effet l'installation de signaux sonores aux feux tricolores en complément des bandes rugueuses sur le sol, vient renforcer la protection des piétons sur les "passages cloutés".

Nous ne pouvons qu'encourager la mise en place de ce système et de l'étendre à l'ensemble des carrefours dangereux de notre commune.

Passage02.JPG  Passage03.JPG
Edition du Parisien du 13/04/2009
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu