Avertir le modérateur

11/10/2019

GAGNY - Gaëtan Grandin annonce sa candidature pour les municipales de 2020 : gadin planifié ?

GAGNY : c'est par un tract que Gaëtan Grandin, adjoint au maire, vient d'annoncer sa candidature pour les élections municipales de mars 2020. Et pourtant avant le dernier conseil municipal il nous avait fait comprendre qu'il rejoindrait peut-être Guillaume Fournier sur sa liste, étant, lui, dans une impasse et ne voulant pas perdre son mandat de conseiller départemental de la Seine-saint-Denis.

Lors du conseil municipal du 16 septembre il a fustigé, à juste titre, l'attitude du maire Rolin Cranoly, dénonçant le fait qu'il brisait l'unité de la majorité. Et puis, bien seul, il a réfléchit. Toujours pas de contact avec Guillaume Fournier, il se décide à publier ce tract.

Après un exposé d'une page rappelant son parcours il dit : « Aujourd'hui Gagny doit penser à son avenir et a besoin de renouveau précisément dans une démarche d'union » ... « J'ai décidé de prendre mes responsabilités et de me présenter à vos suffrages en conduisant une liste de large rassemblement en mars prochain » Et puis une phrase : « En mars 2015 vous m'avez déjà accordé votre confiance ...» ou Gaëtan Grandin parle de sa démission du Territoire Grand Paris Grand Est. Ce qu'a dû (mal ?) appréciée Valérie Pécresse, elle qui est la Présidente de la Région Ile-de-France !

Depuis la ligne 11 du métro est repoussée à une date indéterminée. Et à Gagny on attend depuis des lustres le parking financé par la région Ile-de-France au Chenay-Gagny, alors que Gaëtan Grandin, qui travaille avec Valérie Pécresse, s'était engagé l'année dernière a revoir le problème.

Donc Gaëtan Grandin, avec son équipe, (laquelle?), va venir à la rencontre des Gabiniens, pour écouter , construire un programme d'intérêt local. Sur le site de la ville de Gagny, Gaëtan Grandin est classé maintenant dans l'opposition, sa délégation aux finances, au budget et à l'urbanisme lui a été retirée, donc plus d'indemnités. Mais le pire pour lui est peut-être pour demain car il est élu comme conseiller départemental de la Seine-saint-Denis. Et à Gagny il ne pourra rassembler. Il risque de tout perdre.

NB: article modifié à 15h40. Le site de la ville de Gagny vient de réintégrer Gaëtan Grandin dans ses anciennes foncions d'adjoint au maire avec sa délégation. Il n'est plus dans l'opposition, mais il est candidat aux élections municipales de 2020. Que se passe t-il au service communication de la ville ?

P1030486_Moment(6).jpg

GRANDIN tract 1 (2).png

GRANDIN tract 2 (3).png

10/10/2019

GAGNY : la majorité se rétrécit comme une peau de chagrin !

GAGNY - SCOOP - Lundi 07 octobre 2019 le maire de Gagny, Rolin Cranoly convoquait sa majorité pour un bureau municipal exceptionnel en vue de préparer le prochain conseil municipal du jeudi 17 octobre. Et là, coup de tonnerre, douze personnes manquaient pour cette réunion.

Mardi un courrier lui était adressé, signé par sept conseillers municipaux de sa majorité, annonçant qu'ils quittaient cette majorité pour rejoindre Guillaume Fournier qui a  annoncé sa candidature pour les élections municipale de mars 2020.

Ces personnes sont : Stéphane Aujé, Coradina Chrifi-Alaoui, Colette Campoy, Danièle Borrel, Brigitte Drot, Roland Ferreira et Michel Touitou. Ils annoncent la constitution d'un groupe au sein du conseil municipal : " Ensemble pour Gagny ". Un groupe qui sera majoritaire dans l'opposition. D'autres vont suivre. On vous laisse deviner qui !

P1030488_Moment.jpg

Guillaume Fournier, conseil municipal du 16 septembre 2019 

23/09/2019

GAGNY : Guillaume FOURNIER démissionne en plein conseil municipal

GAGNY : C'était le conseil municipal à ne pas manquer ce lundi 16 septembre 2019. Après l'élection d'Alex Bonneau comme représentant la commune au Conseil métropolitain, Guillaume Fournier demande la parole au maire Rolin Cranoly.

Et là, à la surprise générale, il fallait voir la tête de certains élus, lorsqu' il dénonce les vieilles pratiques du " Je décide tout, tout seul " de l'actuel édile qui a annoncé sa candidature prématurément sans consulter la majorité municipale.

Guillaume Fournier annonce officiellement qu'il quitte son poste d'adjoint au maire pour présenter sa candidature aux prochaines élections municipales de mars 2020.

S'en suit une violente charge de Gaëtan Grandin, qui lui aussi reproche au maire sa pratique qui disloque la majorité municipale, ce que n'avait pas fait son prédécesseur.

Il est fort probable qu'au prochain conseil municipal, d'autres élus passeront dans l'opposition pour rejoindre Guillaume Fournier.

 


28/08/2019

GAGNY : Rolin Cranoly, le maire intérimaire, annonce sa candidature pour 2020

GAGNY : Le Parisien de la Seine-Saint-Denis annonce la candidature de Rolin Cranoly, maire intérimaire de la ville, pour les élections municipales de mars 2020. Dans cet article Rolin Cranoly  déclare qu'il suivra la politique de son mentor, Michel Teulet (LR), décédé le 24 juillet dernier, qu'il s'inscrit dans la continuité même s'il dit qu'il veut apporter ses propres méthodes  et sa vision.

Il est étonnant de lire dans cet article que Rolin Cranoly est Divers droite (DVD) alors qu'il serait encore (LR) d'après plusieurs sources. Stratégie ? ... à suivre.

Les Gabiniens ont subi pendant des années la politique autoritaire, sans concertation de Michel Teulet. Un élu qui pensait uniquement au pouvoir depuis 1971, époque ou le député-maire Raymond Valenet le pris dans son équipe comme conseiller municipal. Cela nous étonnerai que les habitants de Gagny veulent la continuité de cette politique avec le prochain maire en 2020.

Concernant " les dossiers chauds " que le maire intérimaire Rolin Cranoly devra régler: le stationnement payant de 300 euros pour les résidents voulu par son mentor, la manifestation des musulmans de Gagny qui réclament une mosquée et dont il dit : « Nous étudions les pistes pour les accompagner au mieux » ???, la boucherie halal avenue Jean Jaurès qui a été bloquée par Gaétan Grandin, et enfin la carrière de l'Ouest.

Au Parisien il déclare aujourd'hui : « Les carrières doivent être sécurisées. Et je suis hostile à la bétonisation de la ville » Du béton, c'est ce qu'a fait son mentor Michel Teulet. « Un programme de 2000 logements, c'est non ». Étonnante déclaration. Alors pourquoi n'a-il pas participé à la grande marche qui a attiré plus de 500 personnes, du Raincy, en passant par Villemomble, l'Hôtel de Ville de Gagny et la Dhuys, pour sauver les Carrières de l'Ouest le 25 mai 2019 ? Que Rolin Cranoly nous explique car il était à l'Hôtel de Ville ce jour là d'après certains élus.

Étaient présents pour Gagny les élus: Guillaume Fournier, Stéphane Aujé, Danièle Borrel et Constantin Anghelidi . La députée Sylvie Charrière était aussi présente ainsi que Jean-Michel Bluteau, élu de Villemomble et toute son équipe "Réussir Villemomble Ensemble".

Dans Le Parisien il y a l'article "Une succession qui aiguise les appétits" où Guillaume Fournier, est nommé et une allusion avec un site internet qui ressemble à celui d'un autre candidat.

Pour les gabiniens qui ne savent pas encore, "Réussir Gagny Ensemble" est un groupe ouvert dont Guillaume Fournier fait parti pour le projet municipal de 2020, et c'est le même but que "Réussir Villemomble Ensemble" avec Jean-Michel Bluteau: donner enfin un souffle nouveau à ces deux villes qui en manque depuis tant d'années

P1030402 (2)-001.JPG

Guillaume Fournier, Danièle Borrel et Jean-Michel Bluteau

P1030432 (2).JPG

Sylvain Aujé, Sylvie Charrière et Guillaume Fournier

P1030427 (2)-001.JPG

Grande marche pour sauver les Carrières de l'Ouest le 25 mai 2019 :

Sur cette photo: Stéphane Aujé, Jean-Michel Bluteau, Sylvie Charrière, Guillaume Fournier et Danièle Borrel.

 

img095 (3).jpg

img097 (3).jpg

Le Parisien du 28 août 2019

Wikipédia liste des maires de la Seine-Saint-Denis :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_maires_de_la_Sein...

05/08/2019

GAGNY : Rolin Cranoly nouveau maire pour six mois !

GAGNY : c'est une élection sans surprise qui s'est déroulée dimanche matin à la salle des Fêtes de Gagny. Rolin Cranoly est le nouveau maire pour six mois. Mais on vous dit ce qui s'est passé en coulisses le samedi après-midi en BME. Bureau Municipal Élargi qui regroupe exclusivement les élus de la majorité, pour préparer l'élection du futur maire.

Il y a eu un vote. Trois candidats en lice: Gaëtan Grandin, Guillaume Fournier et Rolin Cranoly. Le quatrième candidat, Alex Bonneau ayant préféré jeter l'éponge. Il savait qu'il avait aucune chance et a préféré soutenir Rolin Cranoly.

Résultats du 1er tour:

  • Cranoly : 13 voix
  • Fournier :13 voix
  • Grandin : 6 voix

Résultats du 2ème tour :

  • Cranoly : 17 voix
  • Fournier : 13 voix
  • Blanc : 2 voix

Le grand perdant de ce vote interne est le Conseiller départemental de la Seine-Saint-Denis, Gaëtan Grandin.

Dimanche matin à la salle des Fêtes, peu de gabiniens. Ceux présents pensaient peut-être assister à une élection à deux tours. Mais les dés étaient pipés. Seul en lice, bien évidemment Rolin Cranoly !

Résultats du vote : Rolin Cranoly : 29 voix, 7 votes blancs (4 de l'opposition et 3 de la majorité). Trois abstentions: Daniel Carleschi n'a pas pris part au vote ainsi que Lydia Hornn et Aurélien Berthoux absents

Cette élection du maire, est provisoire, elle n'est pas représentative de la population de Gagny. Le véritable enjeu sera en mars 2020.

Le nouveau maire, élu pour six mois, des trémolos dans la voix et la larme à l'œil a déclaré "Cette place a été libre par un ami et un mentor, ce matin j'ai été saisi d'une certaine émotion mais aussi d'une grande humilité, j'entends terminer le mandat dans la ligne tracé par le maire Michel Teulet " 

Et puis une scène surréaliste. Après son discours Rolin Cranoly est allé embrasser Martine Michoux ex-secrétaire de Michel Teulet qui était en pleurs. Celle-ci reste sa secrétaire ainsi que Julien Murgerin qui était collaborateur du cabinet du maire.

Courant septembre il y aura un Conseil municipal. 

Toutes nos photos sur facebook A.G.B.News

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

Guillaume Fournier

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

Pierre Archimede, Philippe Vilain, Marjorie Quignon, Daniel Carleschi

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

Alex Bonneau

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

Guillaume Fournier, Michel Martinet et Danièle Borrel

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

Ashween Sivakumar et Michel Touitou

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

Ashween Sivakumar et Roland Ferreira

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

Ashween Sivakumar et Guillaume Fournier

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

Ashween Sivakumar et Danièle Borrel

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

Ashween Sivakumar et Stéphane Aujé

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

Constantin Anghelidi

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

Rolin Cranoly, nouveau maire de Gagny

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

Guillaume Fournier et Rolin Cranoly

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

Gaëtan Grandin et Rolin Cranoll

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

Alex Bonneau et Rolin Cranoly

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

En pleurs, la secrétaire du maire !

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/rolin-crano...

Le Parisien 05 août 2019

 

Z infos 974 : Rolin Cranoly premier maire ultramarin d'une grande ville d'Ile-de-France:

https://www.zinfos974.com/Rolin-Cranoly-premier-maire-ult...

gagny,élection du maire,rolin cranoly,guillaume fournier,gaëtan grandin,alex bonneau

Franc Info : Rolin Cranly premier guadeloupéen  a être élu maire en région parisienne :

https://la1ere.francetvinfo.fr/rolin-cranoly-premier-anti...

 

26/07/2019

GAGNY : le maire de Gagny est décédé, qui pour lui succéder ?

GAGNY : Le maire de Gagny est décédé. À la tête de la ville depuis 1995, Michel Teulet (LR) à succombé à un cancer. Ses obsèques seront célébrées mercredi 31 juillet (Le Parisien)

img066 (2).jpg

img067 (4).jpg

À propos de l'article du Parisien, le journaliste Sébastien Thomas écrit : " ...  c'est justement sa force relationnelle qui va lui permettre d'appeler l'Etat à la rescousse en 1995 pour désendetter la ville, une réussite unanimement saluée ".

Ce qu'il faut savoir: Jean Valenet a repris la mairie au communiste Claude Favretto, en 1983. Michel Teulet était déjà conseiller municipal dans l'équipe du maire Raymond Valenet en 1971.

En 1983 Michel Teulet devient premier maire-adjoint chargé des finances, du personnel et de l'administration générale auprès de Jean Valenet fils de Raymond Valenet. Donc responsable du budget municipal pendant 11 ans. 

Alors, qui a endetté la ville ?

Michel Teulet, en fin politique, démissionna en 1994 pour préparer les prochaines élections municipales. Il avait bien préparé son coup pour remplacer Jean Valenet...

Qui pour lui succéder ?. Ils sont quatre: Guillaume Fournier, Gaëtan Grandin, Rollin Cranolly et Alex Bonneau.

17/05/2019

VILLEMOMBLE : Patrice Calméjane condamné à une inéligibilité de quatre mois par le Tribunal Administratif de Montreuil

VILLEMOMBLE : le Tribunal Administratif de Montreuil à rendu son jugement concernant les comptes de campagne du maire de Villemomble, Patrice Calméjane (LR). Il à requis une inéligibilité de quatre mois pour les avoir déposé en retard. Patrice Calméjane a décidé  de faire appel devant le Conseil d'Etat. Ce recours est suspensif.

 

 Jean-Michel Bluteau©A.G.B.News (9)-001.JPGDe son côté Jean-Michel Bluteau dans un communiqué sur le site Réussir Villemomble Ensemble, précise que:

«Cette peine d'inéligibilité, octroyé le 17 mai 2019  par le Tribunal Administratif de Montreuil, n'a qu'une seule origine: Patrice Calméjane lui-même ...

À force d'être de plus en plus un autocrate dirigeant tout, tout seul, il a fini par commettre des erreurs ...

Cette erreur sur le dépôt de ses comptes de campagne est révélatrice du climat qui régnait et règne encore au sein de la majorité et qui a poussé plus de la moitié de son équipe, dont je faisais parti, à démissionner ...

Désormais, mon inquiétude porte sur la ville : va-t-il se perdre dans des procédures en appel et encore moins se consacrer à Villemomble ? Où bien assumer sa peine en inéligibilité mais laisser administrer la ville par un intérimaire ?! ...  Dans tous les cas c'est un système à bout de souffle».

Photo (cliquez pour agrandir) : Jean-Michel Bluteau-Réussir Villemomble Ensemble

 

RVE (3).png

Le communiqué de presse de Jean-Michel Bluteau - Réussir Villemomble Ensemble

P.Calméjane (2).png

Le communiqué de Patrice Calméjane, maire de Villemomble.

13/05/2019

VILLEMOMBLE : le maire Patrice Calméjane risque 8 mois d'inéligibilité pour une erreur dans ses comptes de campagne

VILLEMOMBLE : le maire risque 8 mois d'inéligibilité pour une erreur dans ses comptes de campagne. Patrice Calméjane, le maire (LR),  comparaissait ce lundi devant le tribunal administratif de Montreuil pour une erreur dans ses comptes de campagne... Cliquez sur l'article du Parisien :

 http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/villemomble...

 Le Parisien 13.05.2019 (2).png

28/03/2019

GAGNY : radio " tam-tam " (1)

GAGNY : C'est le " meilleur ami " du maire. Et cet " ami " est aussi ami avec l'un de nos meilleurs amis. Aujourd'hui cet ami (le notre), nous téléphone et nous dit: " Je vous donne un scoop, le maire Michel Teulet qui vient de démissionner du Grand Paris-Grand Est, est en train de préparer sa réélection pour les municipales de 2020. Vous vous rendez compte, il aura 79 ans ! "

Le tam-tam commence à émettre. Info, intox ... À suivre ...

Gagny - Hôtel de Ville © A.G.B.News.JPG

21/03/2019

GAGNY : le noir et le blanc ne sont pas des couleurs ...

GAGNY : le noir et le blanc ne sont pas des couleurs. Mais d'un point de vue artistique, ils subliment les photos. Nous avons repris certains clichés pris lors des réunions publiques des candidats à l'élection municipale anticipée à Villemomble en novembre 2018.

Des photos réalisées initialement en couleur dans des conditions extrêmes. Éclairage agressif au théâtre Georges Brassens, déplacement des participants sur la scène. Dans ce contexte, difficile de jouer dans la même cour face au célèbre studio Harcourt ! Mais nous publions les photos des candidats avec un nouveau regard.

À voir sur facebook A.G.B.News l'ensemble de nos photos

Gérard Larcher©A.G.B.News (2).JPG

Gérard Larcher

Gérald Darmanin©A.G.B.News.JPG

Gérald Darmanin

Philippe Dallier©A.G.B.News.JPG

Philippe Dallier

Sylvie Charrière©A.G.B.News.JPG

Sylvie Charrière

Jean-Michel Bluteau©A.G.B.News (5).JPG

Jean-Michel Bluteau

Patrice Calméjane©A.G.B.News.JPG

Patrice Calméjane

Marc Daydie©A.G.B.News.JPG

Marc Daydie

Alex Boulon©A.G.B.News.JPG

Alex Boulon

19/12/2018

VILLEMOMBLE : le mail adressé à Laurent Wauquiez et Eric Ciotti à propos de Jean-Michel Bluteau et des élections municipales

VILLEMOMBLE : nous recevons copie d'un mail d'un colistier de Jean-Michel Bluteau, Réussir Villemomble Ensemble, adressé à Laurent Wauquiez et Eric Ciotti, bureau politique Les Républicains, que nous publions. Dans ce mail cette personne précise :

« Et si Jean-Michel Bluteau, Conseiller départemental et actuel président du groupe Les Républicains de Seine-Saint-Denis, emportait la mairie de Villemomble dans 15 mois, prendriez-vous aujourd'hui le risque de perdre une commune de 30.000 habitants, estampillée Les Républicains. Pour mémoire, Philippe Dallier, l'actuel président de la fédération LR du 93, s'est présenté en septembre 2004 en dissidence aux élections sénatoriales face à Christian Demuynck, sénateur sortant, investi par l'UMP. Y aurait-il 2 poids, 2 mesures ? »

Nous apprenons que le bureau politique Les Républicains, a pris la décision d'exclure Jean-Michel Bluteau et ses colistiers. Décision qui à notre avis ne dissuadera pas la liste Réussir Villemomble Ensemble pour se présenter aux élections municipales de mars 2020.

jean-michel bluteau,les républicains,élection municipale,villemomble,philippe dallier,laurent wauquiez,éric ciotti

courrier aux LR (2).jpg

18/12/2018

VILLEMOMBLE : Jean-Michel Bluteau sera-t-il exclu du parti Les Républicains ?

VILLEMOMBLE : Jean-Michel Bluteau s'attire les foudres de Philippe Dallier, patron des LR en Seine-Saint-Denis, pour avoir entraîné des élections municipales partielles à Villemomble. Tout laisse supposer qu'il sera exclu des Républicains, mais quid au niveau du Conseil départemental ?

De toute façon, Jean-Michel Bluteau et son équipe Réussir Villemomble Ensemble, seront bien présents en mars 2020 pour les prochaines municipales, même sans l'étiquette LR.

P1060932.JPG

Au soir du premier tour, Jean-Michel Bluteau et son équipe.

Le Parisien-12_17_0.JPEG

Le Parisien, vendredi 14 décembre 2018

10/12/2018

VILLEMOMBLE : Patrice Calméjane réélu maire

VILLEMOMBLE : Patrice Calméjane a été réélu maire de Villemomble dimanche par 25 voix pour, trois voix contre avec Marc Daydie (PS) et sept votes blancs avec Jean-Michel Bluteau (DVD).

Le prochain conseil municipal aura lieu le 20 décembre. Chaude ambiance à prévoir. Il restera quinze mois au maire pour tenir tous ses engagements. Le pourra t-il ?

À voir plus de 100 photos sur facebook A.G.B.News

P1070438-002.JPG

villemomble,élection du maire,patrice calméjane

Le Parisien 10 décembre 2018 : 

Marc Daydie : « Monsieur Calméjane après ce qu'il s'est passé, avez-vous enfin compris que vous n'avez pas la science infuse ?. Françoise Bergougnou : « On a voulu nous faire croire que ce scrutin était dû à une divergence de points de vue, c'était plutôt un règlement de compte et tous contre Calméjane ». Jean-Michel Bluteau : « Il y a eu un vote, je le respecte dans la dignité ... Je n'ai jamais vu de discours aussi court, on aurait dit qu'ils avaient perdu ».

04/12/2018

VILLEMOMBLE : l'équipe " Réussir Villemomble Ensemble" en toute confiance pour les prochaines élections municipales

VILLEMOMBLE : C’est entouré de l’ensemble de ses colistiers, et nombreux partisans que Jean-Michel Bluteau s’est retrouvé en ville afin d’organiser d’une façon impromptue un pot de fin de campagne de ces élections municipales ce dimanche soir.

On lisait la déception sur certains visages mais ils étaient rares … La très grande majorité était fière et tenait absolument à en découdre de nouveau. Chacun y allait de son commentaire sur le délai très court d’ici les élections de 2020 : 15 mois, à peine !

Le tête de liste, claquant la bise à chacun, a dit quelques mots à la suite de sa numéro 2, Anne Lecœur qui avait remonté le moral des troupes avec une énergie communicative dans son propos.

Jean-Michel Bluteau a donc remercié chacun, pour son implication, son soutien, et dit à tous l’immense satisfaction qui était la sienne sur le déroulement de la campagne où beaucoup de Villemomblois s’étaient retrouvés dans le projet, dans les idées formulées et dans l’espoir que Réussir Villemomble Ensemble avait suscité.

Il a rappelé que Réussir Villemomble Ensemble n’existait pas il y a 3 mois et qu’arriver en deuxième position, avec plus de 39% des voix et à quelques 200 voix du maire sortant, était un avertissement pour Patrice Calméjane.

En outre, JMB a salué la participation qui était vraiment bonne pour une élection partielle. Il a indiqué que fort de 7 élus, le groupe RVE au Conseil Municipal allait exercer une opposition exigeante, constructive et active pour défendre ses priorités : la sécurité pour les Villemomblois, la propreté pour ses espaces publics, l’attractivité pour que la ville redevienne cette exception qu’elle était en Seine Saint-Denis.

Le Conseiller départemental du canton de Villemomble a donné rendez-vous pour les semaines qui viennent à tous pour amplifier l’enthousiasme créé à l’occasion de cette élection municipale anticipée.

La soirée s’est prolongée jusque tard, les participants restant pour partager ce moment de convivialité.

Les élus du groupe Réussir Villemomble Ensemble sont :

Jean-Michel BLUTEAU ; Anne LECOEUR ; Patrick PRINCE ; Isabelle HECK ; Éric MALLET ; Pascale PAOLANTONACCI et François ACQUAVIVA.

L'installation du Conseil municipal se tiendra à l'Hôtel de Ville de Villemomble le dimanche 9 décembre à 9h30.

P1070104-001.JPG

P1070133.JPG

P1070131-001.JPG

P1070144.JPG

P1070147.JPG

P1070148.JPG

03/12/2018

VILLEMOMBLE : Patrice Calméjane réélu maire ... pour quinze mois.

VILLEMOMBLE : Patrice Calméjane est réélu maire, mais d'une courte tête : 238 voix le séparent de Jean-Michel Bluteau qui a provoqué ces élections municipales anticipées en démissionnant avec 16 adjoints et conseillers municipaux.

La liste " Réussir Villemomble Ensemble " a créer la surprise en devançant la liste " Union pour l'Avenir de Villemomble " dans cinq bureaux de vote. Les 8, 9, 10, 13 et 14. Et tout pouvait se jouer sur le fil ... Mais rattraper 626 voix par rapport au 1er tour, était trop important.

Dimanche soir au Château Seigneurial de Villemomble, les résultats n'ont pas été proclamés dans une ambiance crispée, tendue, ni avec des vociférations comme l'écrit Le Parisien, mais avec des applaudissements pour l'équipe gagnante, logique, et une certaine retenue de l'équipe perdante. Dans son discours, Patrice Calméjane rappelle le coût important de ces élections, plus de 250.000 euros.

Jean-Michel Bluteau (DVD) aura sept conseillers municipaux et Marc Daydie (PS), trois. La Gauche unie a perdu la camarade communiste. Patrice Calméjane est élu. Il a maintenant quinze mois pour mettre en application son programme et ses nouvelles propositions concernant la police municipale, le permis de construire, le budget participatif et les logements sociaux. Est-ce possible ?

 

P1070075.JPG

P1070082.JPG

P1070092.JPG

P1070098.JPG

Bruno Beschizza, maire d'Aulnay-sous-Bois 

P1070101.JPG

P1070104.JPG

P1070114-001.JPG

Résultats élections Villemomble.jpg

11_26_0.jpg

élections municipales 2018,villemomble,patrice calméjane,jean-michel bluteau,marc daydie

Le Parisien 3/12/2018

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu