Avertir le modérateur

03/08/2019

GAGNY : Le Parisien de Seine-Saint-Denis " Gagny dit adieu à son maire"

GAGNY : Le Parisien du jeudi 1er août 2019, édition de la Seine-Saint-De, publie un article sur l'hommage rendu au maire Michel Teulet. Ce nouveau journaliste qu a remplacé Sébastien Thomas, écrit son article en interrogeant des personnes d'un certain âge, sans s'informer réellement auprès des autres gabiniens.

  • Hélène, la sexagénaire : « il répondait toujours présent, toujours» « Il y a des années, je me souviens avoir eu besoin d'un logement en urgence pour une maman de la commune en difficulté, poursuit-elle. Il avait alors fait le nécessaire immédiatement, sentant l'urgence » (Ndlr : c'est le rôle d'un maire). 
  • Un groupe d'hommes âgés : « il était très à l'écoute de chacun ... » (Ndlr : du 3ème et 4ème âge, mais pas de la jeunesse de Gagny)
  • Pour beaucoup, aussi, Michel Teulet « a fait de Gagny une belle ville » « Sa plus belle réalisation, c'est sans contexte le cœur de ville, ce grand parvis piétonnier et agréable devant la mairie et l'église » estime Ginette (Ndlr : parvis minéral et coût du parking Foch, plus de 11.000.000 d' euros, plus de commerces dans le centre-ville, coût pour la fleur d'or : 1.500.000 euros)
  • Hélène la sexagénaire : « ... la bienveillance à l'égard des seniors » (Ndlr : une évidence, ce sont ces électeurs qui étaient "le fond de commerce" du maire)
  • Maurice un octogénaire à propos du stationnement payant : « Faisant cela, monsieur Teulet a rendu vivables les trottoirs, la vie quotidienne ... je lui dit merci ! » (Ndlr : rarement vu des voitures stationner sur les trottoirs du centre-ville, mais stationnement payant 300 euros par an pour les résidents, le plus cher de la Seine-Saint-Denis)
  • Les deux agents municipaux : « Il était humain, chaque jour il saluait chacun d'entre nous, connaissant beaucoup d'agents par leur prénom » (Ndlr : le journaliste aurait dû interroger les employés municipaux du CTM, il aurait eu une autre version)

Bon, cet article n'est pas du tout sérieux. Interroger des personnes du 3ème et 4ème âge sans les forces vives de Gagny, ne reflète absolument pas ce que pensent les gabiniens. Solution de facilité, sans réelle investigation. Ce nouveau journaliste ne connait pas notre ville.

On comprend peut-être pourquoi les ventes du Parisien sont en baisses.

img068 (3).jpg

Le Parisien, jeudi 1er août 2019

Commentaires

La dénommée Hélène n'est plus présidente de l'association Saint Germain depuis longtemps et tant mieux

Écrit par : Laruelle | 03/08/2019

Répondre à ce commentaire

Oui. ..l'aide aux siens.

Écrit par : citoyenactif | 04/08/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu