Avertir le modérateur

29/10/2016

GAGNY: graves tensions au lycée Gustave Eiffel

GAGNY: C'est un courrier que nous avons reçu concernant le lycée Gustave Eiffel de Gagny à propos du blocus du mois de septembre et d'octobre.

"Mercredi dernier, certains élèves ont reçu -via les réseaux sociaux- les raisons suivantes dans le cadre de leur revendication ayant entraîné un blocus jeudi 29/09 et ce matin:

  • contre les règles superflues prises par le nouveau proviseur (pas d'écouteurs dans les espaces extérieurs, pas de déguisement pour la photo de classe cette année).
  • demandes de meilleures conditions de vie au lycée pour tous: élèves, profs, surveillants et CPE.
  • les horaires de fermetures et d'ouverture de la grille à l'entrée du lycée. Ils n'ouvrent plus que 10 minutes les grilles pour les entrées et sorties des élèves. Ensuite ils ferment et les élèves doivent attendre l'heure suivante, bref ils se retrouvent la plupart du temps pris en otage. Le temps de parler avec son prof en fin de cours pour une explication par exemple, et le temps de descendre et accéder à la grille c'est trop tard...
  • l'absence de loge dans le lycée.
  • l'absence de casiers.
  • l'état des toilettes (garçon) - pas de papier et des portes qui ferment mal à clés, pas de poubelle.
  • les conditions de travail (bruit, classes surchargées, etc)
  • problème de température dans les préfabriqués (certains matins, lors du premier cours 8° dans les salles) alors que l'on nous a assuré de la présence de convecteurs pour chauffer les lieux. Ils sont semble-t-il allumés trop tard juste avant l'arrivée des élèves pour des raisons de sécurité.

Au vu des photos, on constate bien évidemment les problèmes qui existent au lycée Gustave Eiffel. Que va faire l'Education Nationale et la Région Ile-de-France pour répondre aux revendications justifiées des élèves et éviter un nouveau blocus à la rentrée scolaire ! ?

lycée gustave eiffel gagny,gagny,éducation nationale,région ile de france,blocus

IMG_3829.JPG

IMG_3830.JPG

IMG_3831.JPG

IMG_3822 (1).JPG

Température: 9° dans les préfabriqués... et l'hiver arrive !

IMG_3825.JPG

IMG_3827.JPG

Urinoirs bouchés...

IMG_3821.JPG

Couscous: merguez cuite d'un seul côté

(Photos prises par un lycéen de Gustave Eiffel)

 

REVENDICATIONS DES ENSEIGNANTS:

Lettre des enseignants à la Rectrice de l'Académie de Créteil concernant le manque d' AED (assistants d'éducation) et d'enseignants et l'ouverture d'une classe - 1ère STMG:

lycée gustave eiffel gagny,gagny,éducation nationale,région ile de france,blocus

https://fr.wikipedia.org/wiki/Assistant_d%27%C3%A9ducation

 Lettre des enseignants à la Présidente du Conseil régional concernant les problèmes liés aux travaux et aux conditions de travail en découlant:

lycée gustave eiffel gagny,gagny,éducation nationale,région ile de france,blocus

Commentaires

Très bon article qui décrit bien les conditions dans lesquelles nos enfants étudient.
Néanmoins, une revendication me parait aberrante.
Je cite l'une des revendications : "les horaires de fermetures et d'ouverture de la grille à l'entrée du lycée. Ils n'ouvrent plus que 10 minutes les grilles pour les entrées et sorties des élèves. Ensuite ils ferment et les élèves doivent attendre l'heure suivante, bref ils se retrouvent la plupart du temps pris en otage".
Le mot "otage" me pose problème.
Si l'on considère, bien sur, que lorsque l'on accompagne un enfant sur la voie de son autonomie (autrement dit : éduquer son enfant), il faille également en passer par lui enseigner l'acceptation des conséquences de ses actes. S'il se lève en retard, il sera forcément en retard. C'est en ce cas qu'il me parait important de souligner qu'en aucun cas, il ne peut être otage du règlement du lycée. Lorsque ledit-jeune travaillera, il sera également otage de son contrat de travail lui imposant un horaire strict ?
Bien sur, je tiens ce raisonnement en dehors des autres cas qui ne relèvent pas de la responsabilité de l'élève (retards transports en commun, accident sur le trajet de l'élève occasionnant un ralentissement, etc ...).

Après, bien sur, l'on ne peut que songer qu'urbanisation massive peut sans doute s'accompagner des mots précarité - classes surchargées.

Écrit par : Valentine | 30/10/2016

Valentine: étant élève dans ce dit lycée je peut vous dire avec certitude que nous somme limite des otage.
Il m'est déjà arriver avec d'autre camarade de classe de devoir attendre une demi heure dans le froid pour sortir alors qu'il y avait des surveillants devant la grille et des parents qui entraient et sortaient...
Aussi les 10 minute seraient justifié si elles étaient réels
L'ouverture à, disons 9h10 n'es réel qu'une fois sur 10 et il m'est déjà arriver d'être en retard en cours alors que j'étais devant la grille 20 minute avant la sonnerie
Et aussi lors d'un retard de 3-4 minute ils prennent un malin plaisir à te regarder devant les yeux pour te dire que c'est fermé et d'attendre une heure par terre dans le froid à 6-7° (car il n'y a évidement aucun banc ou rebord pour)

Écrit par : Willem | 31/10/2016

C' est lamentable d'en arriver là en 2016.

Écrit par : DA SILVA | 01/11/2016

Pratiquement, presque tous les problèmes soulevés devraient pouvoir être débattus au niveau du Conseil des délégués pour la vie Lycéenne (CVL) et au Conseil d’administration du lycée où, dans cette instance, le vice-président du CVL est un des 10 représentants des lycéens au CVL.

Écrit par : Constantin Anghelidi | 05/11/2016

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu