Avertir le modérateur

16/10/2014

GAGNY: page blanche dans la tribune de Gagny mag d'octobre !

GAGNY: page blanche dans la tribune de "Gagny mag" d'octobre! Le directeur de la publication signale:

  • A la date d'impression du présent magazine, les élus d'opposition ne nous ont transmis aucun texte à faire paraître dans ce numéro de Gagny mag.
  • En raison de l'absence de chroniques de l'opposition, le groupe de la majorité a retiré la sienne dans un soucis d'équilibre.
Les élus d'opposition n'ont-ils plus rien à dire pour laisser ce moyen d'expression vide?
 
gagny mag,tribune de l'opposition,groupe parti radical de gauche,ensemble redonnons vie à gagnyOn peut comprendre la seule et nouvelle élue du PRG, Lydia Hornn qui débute à ce poste et qui s'investit dans les séances du C.M. Mais les six élus du groupe " Ensemble, redonnons vie à Gagny ": Constantin Anghelidi, Pierre Archimède, Aurélien Berthou, Patricia Concentrait, Anissa Gherram et Emilie Pigelet doivent nous fournir une explication sur cette page blanche.
 
Panne de stylo, d'inspiration depuis le dernier conseil municipal? Bien évidemment Actualités Gagny Blog publiera les réponses du " Groupe Parti Radical de Gauche" et de " Ensemble, redonnons vie à Gagny".

Tribune Gagny mag octobre 2014.jpg

 

NOUS INSÉRONS CI-DESSOUS LE COMMENTAIRE DE LYDIA HORNN,

CONSEILLERE MUNICIPALE

 « Dans les communes de 3500 habitants et plus, lorsque la commune diffuse, sous quelque forme que ce soit, un bulletin d’information générale sur les réalisations et la gestion du conseil municipal, un espace est réservé à l’expression des conseillers n’appartenant pas à la majorité municipale. Les modalités d’application de cette disposition sont définies par le règlement intérieur ».

Si le règlement intérieur doit fixer les modalités pratiques de taille, de charte graphique des tribunes, il doit également organiser le rythme de parution et les délais de remise des textes, de manière à permettre au responsable de l’exécutif local d’exercer ses responsabilités propres...

Le quinze de chaque mois, je suis donc susceptible de remettre mon texte, de combien de lignes et de signes (1/3 de pages et à moi de calculer...).

Ayant pris officiellement mes fonctions au Conseil municipal du 30 Juin, les délais de remise de texte étaient déjà passés pour Juillet/Août.

En vacances en Août et sans internet, impossible de livrer de tribune pour septembre (mais la rentrée s'est bien passée parait-il!?). Octobre, je décide de ne pas écrire de tribune et d'expliquer en novembre pourquoi... Mais c'était sans compter sur l'esprit parfois facétieux de la majorité.

Outre le bulletin municipal périodique, peuvent être considérés comme « bulletin d’information générale » des suppléments au magazine municipal, une lettre du maire, mais également le site internet de la collectivité (voilà qui est intéressant, je pense. Il est donc tout à fait possible de réclamer un espace sur ces différentes publications...).

Le fait de ne pas communiquer sur trois tribunes ne signifie, ni le refus d'utiliser un espace d'expression, ni de rien faire. Je vous invite une nouvelle fois à venir en Conseil municipal. Si vous aimez le théâtre, le théâtre politique de notre ville est édifiant. Pas le temps de s'ennuyer.

J'ai  six ans pour faire entendre votre voix et la mienne, six ans pour savoir à quoi je sers, six ans pour offrir un autre regard. Six ans d'implication personnelle influant sur  mon quotidien. Six ans pour mettre en place différents outils de  communication afin d'échanger avec vous et organiser des débats aussi (viendrez vous? Aurons nous l'opportunité d'échanger et de débattre?)). Six ans pour m'affranchir de la tutelle du passé et travailler  sur des choix d'aujourd'hui ….

Un Conseil municipal, ça se prépare. Un Conseil municipal, quand on est "de l'opposition", ça se vit différemment. Un Conseil municipal devrait être rapporté, retranscrit, au moins dans ses grandes lignes avec les interventions des conseillers d'opposition, questions et réponses (là ça ne choque personne?!).

Tout écrit, toute parôle doit être mesuré et réfléchi. Croyez vous que le 15 septembre, pour une parution en octobre, sans compter les délais de réception du magazine, j'ai vraiment eu envie de vous parler de la rentrée (?!).

L'actualité n'est pas intemporelle et passés les délais, se pose la question de la pertinence et de l'utilité, loin du clientélisme exacerbé.

Vous souhaitez nous lire, vous pouvez consulter notre site, celui du PRG de Gagny :

http://prg-gagny-93.e-monsite.com/

Cela ne suffit pas, alors retrouvez moi sur mon site :

http://pour-reussir-gagny.webnode.fr/

Mais sachez que notre tribune, qui ne se mesure pas au remplissage ou pas, ne restera pas vide. Mais encore faut-il qu'elle ait un sens, au delà du seul droit de se faire entendre.

Et merci à Actualités Gagny blog de ne pas m'avoir imposé de taille, ni de ligne, ni de nombre de signes, me permettant de communiquer à l'envie.

Lydia Hornn

Commentaires

« Dans les communes de 3500 habitants et plus, lorsque la commune diffuse, sous quelque forme que ce soit, un bulletin d’information générale sur les réalisations et la gestion du conseil municipal, un espace est réservé à l’expression des conseillers n’appartenant pas à la majorité municipale. Les modalités d’application de cette disposition sont définies par le règlement intérieur ».

Si le règlement intérieur doit fixer les modalités pratiques de taille, de charte graphique des tribunes, il doit également organiser le rythme de parution et les délais de remise des textes, de manière à permettre au responsable de l’exécutif local d’exercer ses responsabilités propres...

Le quinze de chaque mois, je suis donc susceptible de remettre mon texte, de combien de lignes et de signes (1/3 de pages et à moi de calculer...).
Ayant pris officiellement mes fonctions au Conseil municipal du 30 Juin, les délais de remise de texte étaient déjà passés pour Juillet/Août.

En vacances en Août et sans internet, impossible de livrer de tribune pour septembre (mais la rentrée s'est bien passée parait-il!?). Octobre, je décide de ne pas écrire de tribune et d'expliquer en novembre pourquoi... Mais c'était sans compter sur l'esprit parfois facétieux de la majorité.

Outre le bulletin municipal périodique, peuvent être considérés comme « bulletin d’information générale » des suppléments au magazine municipal, une lettre du maire, mais également le site internet de la collectivité (voilà qui est intéressant, je pense. Il est donc tout à fait possible de réclamer un espace sur ces différentes publications...).

Le fait de ne pas communiquer sur trois tribunes ne signifie, ni le refus d'utiliser un espace d'expression, ni de rien faire. Je vous invite une nouvelle fois à venir en Conseil municipal. Si vous aimez le théâtre, le théâtre politique de notre ville est édifiant. Pas le temps de s'ennuyer.

J'ai six ans pour faire entendre votre voix et la mienne, six ans pour savoir à quoi je sers, six ans pour offrir un autre regard. Six ans d'implication personnelle influant sur mon quotidien. Six ans pour mettre en place différents outils de communication afin d'échanger avec vous et organiser des débats aussi (viendrez vous? Aurons nous l'opportunité d'échanger et de débattre?)). Six ans pour m'affranchir de la tutelle du passé et travailler sur des choix d'aujourd'hui ….

Un Conseil municipal, ça se prépare. Un Conseil municipal, quand on est "de l'opposition", ça se vit différemment. Un Conseil municipal devrait être rapporté, retranscrit, au moins dans ses grandes lignes avec les interventions des conseillers d'opposition, questions et réponses (là ça ne choque personne?!).

Tout écrit, toute parole doivent être mesurés et réfléchis. Croyez vous que le 15 septembre pour une parution en octobre, sans compter les délais de réception du magazine, j'ai vraiment eu envie de vous parler de la rentrée (?!).

L'actualité n'est pas intemporelle et passés les délais, se pose la question de la pertinence et de l'utilité, loin du clientélisme exacerbé.

Vous souhaitez nous lire, vous pouvez consulter notre site, celui du PRG de Gagny:
http://prg-gagny-93.e-monsite.com/

Cela ne suffit pas, alors retrouvez moi sur mon site:
http://pour-reussir-gagny.webnode.fr/

Mais sachez que notre tribune, qui ne se mesure pas au remplissage ou pas, ne restera pas vide. Mais encore faut-il qu'elle ait un sens, au delà du seul droit de se faire entendre.

Et merci à Actualités Gagny blog de ne pas m'avoir imposé de taille, ni de ligne, ni de nombre de signes, me permettant de communiquer à l'envie.
Lydia Hornn

Écrit par : Lydia Hornn | 16/10/2014

BRAVO Mme Lydia Hornn! De plus la mairie ayant votre texte bien avant, a le temps de se défendre dans toutes les pages qui lui reste, (entre quelquesssss photos de notre maire). Cela ne sert donc à rien de discuter sur un sujet qui sera étudié à la loupe vu que notre chère mairie à plus de 15 jours pour rebondir sur les textes de l'opposition.
Bon courage à vous et j'ai apprécié vos prises de parole et vos questions bien menées lors du dernier conseil municipal.
Mais comme vous dites cela ressemble à une pièce de théâtre ou à un grand chapiteau avec des clowns.

Écrit par : Moi | 16/10/2014

Vous avez raison.
Le règlement intérieur du Conseil Municipal prévoit, en ce qui concerne la Tribune d’expression des groupes constitues que :
« Son contenu est exclusivement réservé aux affaires relevant de la compétence de la commune »
Si cette limitation est conforme à la loi, elle concerne tous les groupes constitués au sein du Conseil municipal.
Pour le Maire ; la Tribune de son groupe est affranchi de cette obligation. C’est du moins ce qu’il, prétend.
Il trouve normal de s’arroger le droit d’écrire dans sa tribune du mois de septembre : « … l’Etat, au mépris des règles constitutionnelles, met à la charge des collectivités qui devraient recruter un nombre tel d’intervenants… » et de nous interdire de répondre à ces critiques.
On peut comprendre que nous ne soyons pas d’accord avec cette interprétation
L’inégalité va encore plus loin, non seulement le groupe majoritaire peut répondre directement sur la même page mais aussi utiliser, ce qui est un manque de fair-play, des caractères plus petits pour la colonne des élus de l’opposition ! C’est ce que vous pouvez aussi constater dans la tribune du mois de septembre 2014

Écrit par : Constantin ANGHELIDI | 27/10/2014

@Anghelidi#cXXXdumaire.

C'est bien beau de nous apporter votre connaissance des textes, c'est plus facile que de nous expliquer pourquoi il n'y a pas de tribune de l'opposition socialiste ... !

Écrit par : Patineuse | 27/10/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu