Avertir le modérateur

09/05/2014

GAGNY: la rue Jacques Chaban-Delmas ouvre à la circulation, quatre ans après!

GAGNY: la rue Jacques Chaban-Delmas ouvre à la circulation...quatre ans après! C'est lundi que cette voie fermée depuis 2010 reliera la rue du 8 mai 1945 à la rue du Général Leclerc. Car dès la semaine prochaine un gigantesque chantier va débuter pour permettre l'aménagement de la  place Foch. Le parc de stationnement sera en partie supprimé et des fouilles archéologiques commenceront. A terme un parking en sous-sol de 240 places sera construit et la Place Foch sera piétonne.

Mais en attendant il faudra supporter les travaux avec tous les inconvénients: bouchons, camions de chantier, stationnement, p.v...pendant au moins deux ans.

travaux de la place Foch.jpg

travaux de la place Foch...jpg

Le Parisien 08.05.2014.jpg

Gagny-rue Laugier Villars © Actualités Gagny Blog.JPG

Rue Laugiers-Villars (août 2006). En face la future rue Jacques Chaban-Delmas

gagny,rue jacques chaban-delmas,fouilles archéologiques,place foch,centre ville

Gagny-fouilles archéologiques  © Actualités Gagny Blog.JPG

Fouilles archéologiques octobre 2009 avant la construction de la rue Jacques Chaban-Delmas

gagny,rue jacques chaban-delmas,fouilles archéologiques,place foch,centre ville

gagny,rue jacques chaban-delmas,fouilles archéologiques,place foch,centre ville

Les structures «en creux» découvertes rue Laugier-Villars sont caractéristiques des habitants du « Premier Moyen Age » (VIème-XIIème siècles) : silos encavés pour la conservation des aliments, fosses à usages diverses, constructions en terre et bois (maisons annexes agricoles ou artisanales) révélées par des empreintes de poteaux.Tous ces vestiges se distribuent à l'intérieur de parcelles délimitées par des fossés.

La fouille de la rue Laugier-Villars borde l'église Saint-Germain, attestée dès le XIIIème siècle. Cette dernière était entourée par un cimetière paroissial dont l'origine remonte au moins au IXème siècle et dont les limites évolueront au cours du Moyen Age. A ce jour une cinquante de sépultures ont été découvertes. (Source Conseil général de la Seine-saint-Denis)

Gagny-fouilles archéologiques © Actualités Gagny Blog.JPG

Gagny-rue Jacques Chaban Delmas © Actualités Gagny Blog.JPG

Rue Jacques Chaban-Delmas- août 2010

Gagny-rue Jacques Chaban Delmas © Actualités Gagny Blog.JPG

Rue Jacques Chaban-Delmas- février 2011

gagny,rue jacques chaban-delmas,fouilles archéologiques,place foch,centre ville

gagny,rue jacques chaban-delmas,fouilles archéologiques,place foch,centre ville

Wikipedia Jacques Chaban-Delmas: http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Chaban-Delmas

Commentaires

L'article du Parisien est bien révélateur de la vie trépidante de notre ville et de la frénésie de projets qui la font vibrer de toutes parts.
On peut écouter les commentaires de quelques riverains de cette place Foch et de ce bout de rue qui est le symbole de l'inorganisation
maladive qui stérilise tout développement depuis de longues années. Une habitante, Katia, dit que "le temps s'est arrêté sur la ville",
d'autres évoquent le "surréalisme"; on est bien en effet en plein cauchemar, mais le cheptel électoral gabinien est bien gardé et anesthésié
ce qui permet de repartir régulièrement pour quelques années de léthargie.
Alors bien sûr il faut parler des méchants : le maire affirme qu'une association l'empêche de retirer le bénéfice des travaux colossaux engagés sur la carrière du centre; trouvera-t-on en mairie quelqu'un qui peut expliquer à monsieur le maire que ce sont le Tribunal Administratif puis le conseil d'Etat qui ont invalidé ce projet ruineux et inconséquent.
Le discours du maire de Gagny affirme d'ailleurs en permanence qu'il ne peut développer sa ville parce que, cette ville, le département, la région sont peuplés de "malveillants" qui l'empêchent d'exprimer sa volonté d'assurer le bien-être de ses concitoyens.
Le gymnase T.Monod, c'est encore une association qui bloque tout, alors que le terrain à proximité immédiate du collège est beaucoup plus adapté à cette construction; le gymnase Pablo Néruda ne peut être remis en état par la faute du Conseil général, les inondations permanentes par temps d'orage sont toujours imputables au Conseil général qui a oublié de mettre en place des tuyaux plus gros, le parking RER en gare du Chenay est un vieux serpent de mer, mais c'est la faute du STIF, les déchets dans la carrière de l'est c'est pas lui, quoique..., les bruits ferroviaires c'est RFF, quant au PLU il est en rade, mais on n'a pas encore trouvé le bouc émissaire.
Pour cette place Moche, il faut maintenant souhaiter que les fouilles archéologiques ne mettent à jour quelques restes de vieux dinosaures gabiniens un peu rouillés......sous peine de chantier permanent, mais bon, pour une fois les associations, le conseil général, le STIF, seraient hors de cause.

Écrit par : Lambda | 10/05/2014

D'accord avec Lambda, j'attends, j'attends, j'attends......
la bibliothèque de Gagny doit être modernisée, mais pas un vieux coup de peinture....
de l'internet qui marche, un accès au fonds disponible sur le web comme le font toutes les villes aux alentours, un espace où il fait bon se poser,l'accès à la culture pour tous ce n'est pas quelques photos sur GAG mag.

Écrit par : Alpha | 10/05/2014

Alpha et Lambda ont raison mais depuis 20 ans on tourne en rond!

Ce qui est dommage, c'est que l'opposition à Teulet (mis à part Dhoedt en 2008) est idéologue. Elle ne part pas du concret mais de l'idée. Elle n'a pas compris que le mieux est l'ennemi du bien, que Gagny est une ville de droite avec une partie de socialistes BCBG qui veulent bien du social mais pas trop dans leur ville. C'est comme ça. Il faut l'accepter.

Et que voit-on en 2014?
- Une liste rouge-verte!
- Un Thévenot qui ne représente plus que lui même (d'ailleurs c'est le seul élu de sa liste!)
- Un modem absent qui se rallie à Teulet !

Teulet ne tombera que si l'opposition parvient à glaner son électorat potentiel. Mais ça, il est impossible que Concentrait-Anghelidi-et l'autre ( c'est quoi son nom, déjà?) y parviennent.

Si les proverbes existent, c'est qu'ils traduisent un certain bon sens qui a traversé les âges. Prenons celui-ci par exemple : il faut savoir mettre de l'eau dans son vin.

En 2008, il y a eu une chance historique.

Désormais Teulet aura fait mieux que Raymond Valenet : 4 mandats.
Il prépare sa succession.
Qui sera l'heureux héritier ?

Gaëtan Grandin, pardi!
Regardez comme il ressemble à son maitre.

Écrit par : Omega | 10/05/2014

La succession semble en effet se dessiner ; le dernier conseil municipal consacré au vote du budget a montré Gaetan Grandin dans un exercice assez inhabituel et en tout cas bien éloigné des présentations peu convaincantes de la pauvre Laurence Schneider ces dernières années, mais qui veut démontrer que c’est lui qui commence à gérer le bateau.
Par contre tout le monde aura compris que les projets qui développeraient cette ville sont toujours inexistants ; c’est maintenant l’état qui ne donne plus de sous, alors que Gagny est une des villes les plus pauvres du département, donc encore une fois, ceinture pour développer activités ou commerces en centre ville, ou au moins rendre ce quartier attractif et pas rafistolé en permanence.
Difficile de comprendre pourquoi on va encore engloutir des millions dans ce parking de la place Moche.

Écrit par : Delta | 11/05/2014

Ces photos nous permettent de découvrir où ont été enterrés les principaux rivaux de ..., notamment celui de 2008.
On s'étonnait de sa disparition.
Il était donc là!

...le spécialiste des trous!
On en fait pour certains à côté de l'église.
On en comble dans les carrières.
On en refait un très gros face à la mairie pour un parking.

Il fait des trous, que des trous, rien que des gros trous.
Sacré "poinçonneur de Gagny".

Écrit par : Beta-évidemment | 16/05/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu