Avertir le modérateur

10/12/2012

GAGNY: un nouveau scandale financier dans les assiettes de nos enfants scolarisés en demi-pension (2)

GAGNY. A propos de notre article du 27 novembre 2012 "un nouveau scandale financier dans les assiettes de nos enfants scolarisés en demi-pension":

Nous demandions que les élus UMP de l'opposition réagissent face à la gestion calamiteuse du Parti Socialiste au Conseil Général de la Seine-Saint-Denis concernant la hausse du tarif des cantines scolaires.

conseil général seine saint denis,opposition ump,parti socialiste,cantine scolaire,impôts

Et ils ont bien réagi. En consultant le nouveau site d'opposition au Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, nous constatons que l'ensemble du groupe UMP de la seine-Saint-Denis s'est opposé en votant contre cette hausse d'impôt déguisée.

Carton rouge aux cantines trop chères, carton rouge au Parti Socialiste du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis.

conseil général seine saint denis,opposition ump,parti socialiste,cantine scolaire,impôts

Lors de la séance du 11 octobre 2012, le P.S. et PCF ont souhaité augmenter jusqu'à 100% le coût de la cantine pour les collégiens. Le 1er janvier 2013, le prix de la cantine passera de 2 euros à 4 euros, soit 100% d'augmentation. Même si l'ensemble des familles ne sont pas touchées par cette augmentation, plus de 75% des familles devront subir une augmentation de 10 à 100%. Cette nouvelle disposition est contraire aux objectifs voulus par notre département. La restauration scolaire a pour enjeu de répondre à la question de la santé publique pour les collégiens, par l'accès au plus grand nombre à des repas équilibrés. Depuis 2006, le conseil général a pourtant oeuvré pour arriver en 2010 à harmoniser à 2 euros le tarif maximum de la cantine. Le tarif à 2 euros a permis de rendre accesible la cantine ou plus d'un élève sur deux est demi-pensionnaire, contrairement où en  2005 seul un tiers fréquentait ce lieu. Avec cette décision, il est impossible d'atteindre une fréquentation de 60% de demi-pensionnaires. Ce dispositif injuste est mis en place sans concertation. Les parents d'élèves n'ont eu qu'un courrier d'information, un mois plus tard. Katia COPPI, Conseillère générale UMP de la Seine-Saint-Denis.

http://www.ump-seinesaintdenis.fr/groupe ump au conseilgénéral du 93.jpg

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu